Aller à la recherche

ACTUALITÉS › Dernières nouvelles

Fil des billets

jeudi 2 mai 2019 16:47

GONm ACTU MAI 2019 N°52

SOMMAIRE

 
  • Chronique ornithologique du mois d'avril 2019.
  • Bon à savoir!
  • L'oiseau du mois
  • Comment signaler ses observations?
  • Actualité du GONm en avril 2019
  • Le  GONm en mai 2019 : calendrier des animations, stages, chantiers et réunions.

Lire la suite...

lundi 1 avril 2019 12:28

GONm ACTU AVRIL 2019 N°51

SOMMAIRE

elanionblanc2019CG.jpg
  • Chronique ornithologique du mois de mars 2019. Un élanion blanc dans l'Eure!
  • Bon à savoir!
  • L'oiseau du mois
  • Comment signaler ses observations?
  • Actualité du GONm en mars 2019
  • Le  GONm en avril 2019 : calendrier des animations, stages, chantiers et réunions.

Lire la suite...

lundi 4 mars 2019 15:15

Arrêté préfectoral de protection de biotope concernant Saint-Marcouf

Saint-Marcouf avril 2016/ photo : Guillaume DEBOUTL’arrêté préfectoral (pour lequel nous avions sollicité votre soutien) vient d’être pris : c’est une victoire du GONm et des protecteurs de la nature !

Lors de son passage en Commission départementale de la nature, des paysages et des sites - formation "nature", un avis favorable a été donné avec un petit compromis.

Ce compromis laisse ouverte la possibilité éventuelle d’un accès printanier à l’Île du Large. L’arrêté de protection de biotope est pris et si le débarquement est autorisé du 1er avril au 31 juillet sur l'Île du Large, ce sera de manière exceptionnelle pour des travaux de réparation ou de restauration - et encore faut-il que les organismes concernés puissent prouver que ces travaux ne peuvent pas être effectués à une autre période ; si ceux-ci ont lieu entre le 1er et le 31 juillet, il faudra impérativement une évaluation d’incidence et une autorisation préfectorale préalable.

Preuve que cet arrêté nous est favorable est qu'il a été approuvé en commission par le GONm, le GMN, Manche-Nature et la Fédération de la pêche. Par contre, les représentants des agriculteurs et des chasseurs ont voté contre pour soutenir les "amis" de l’île du Large.

Sans cet arrêté, une occupation permanente du site par les saccageurs de de l’île du Large était prévisible et il n’y avait pas d’arrêté pour la réserve du GONm sur l’île de Terre.

Ce sont donc plusieurs années d’actions continues et tenaces qui commencent à se concrétiser et il faut se féliciter du combat mené par le GONm et ses adhérents ! En tout cas, et plus que jamais, la veille va continuer !

Gérard Debout
Président du GONm
Conservateur de la Réserve Bernard Braillon, Île de Terre de Saint-Marcouf

Un problème toutefois : l’article paru dans Ouest-France qui ne fait état que de l’avis de l’association des "amis" de l’île du Large ; le journaliste ne nous a pas contactés et la présentation est totalement biaisée et malhonnête : le degré zéro du journalisme d’information !

 


Toutes les discussions sur Saint-Marcouf sur le forum du GONm : http://forum.gonm.org/search.php?keywords=saint-marcouf


Article officiel de la DREAL (publié le 22 mars 2019) :

La DREAL Normandie a organisé, du 08 octobre au 30 novembre 2018 inclus, une consultation du public sur le projet d’arrêté préfectoral portant protection de biotope des îles Saint-Marcouf (50).

L’archipel des Îles Saint-Marcouf abrite l’une des colonies d’oiseaux marins nicheurs les plus denses de France et les effectifs de Grand cormoran (jusqu’à 22 % de l’effectif nicheur du littoral français), de Goéland marin (jusqu’à 11 % des nicheurs français) et de Cormoran huppé (jusqu’à 7 % des nicheurs français) lui confèrent une importance nationale indéniable.

Au regard de ces forts enjeux ornithologiques, il est proposé la mise en place d’une mesure de protection réglementaire de ces îles sous la forme d’un arrêté préfectoral de protection de biotope portant sur les deux îles de l’archipel : l’île de Terre et l’île du Large.

La consultation du public relative à ce projet d’arrêté de protection de biotope est désormais close. 1154 avis ont été exprimés dans le cadre de cette consultation.

Télécharger :

 

vendredi 1 février 2019 18:36

GONm ACTU FEVRIER 2019 N°49

SOMMAIRE

  • Chronique ornithologique du mois de janvier 2019.
  • Bon à savoir!
  • L'oiseau du mois
  • Comment signaler ses observations?
  • Actualité du GONm en janvier 2019
  • Le  GONm en février 2019 : calendrier des animations, stages, chantiers et réunions.

Lire la suite...

vendredi 25 janvier 2019 11:06

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2019

Pour la 16° année consécutive, le GONm (Groupe Ornithologique Normand) assure, exclusivement en Normandie, le « Grand Comptage des Oiseaux de Jardin » qui aura lieu le week-end des 26 et 27 janvier 2019.  

Votre aide précieuse permettra à notre enquête de comparer les résultats 2019 avec ceux des années précédentes... puis futures. Pour ceux d'entre vous qui ne pourront observer que peu d’oiseaux (voire aucun...) vos données nous intéresseront tout autant.

En 2018, vous avez été 1941 participants, un record ! Nous espérons que vous serez tout autant de contributeurs en 2019, sinon plus...

Puisque nous avons un partenariat avec la LPO et partageons nos données pour la Normandie, pour éviter tout risque de doublons, vous saisirez vos observations : ou sur le site du GONm, ou sur celui de la LPO.  

La procédure reste la même : observez les oiseaux présents dans votre jardin (ou un autre lieu de votre choix : balcon, parc, cour d'école…) durant une heure, samedi 26 ou dimanche 27 janvier, et notez le plus grand nombre d'individus observés en même temps pour chaque espèce. Exemple : vous observez d'abord un groupe de 5 étourneaux sansonnets, puis un groupe de 10 et enfin un groupe de 4. Vous n'indiquerez donc que le groupe maximum que vous avez observé, celui comptant 10 étourneaux sansonnets. Ainsi, vous éviterez de compter plusieurs fois les mêmes individus. Ne tenez pas compte des oiseaux qui volent au-dessus (buses, goélands, mouettes etc...).

Une fois votre comptage terminé, transmettez vos données via le formulaire de réponse en ligne :

=> http://gcoj.gonm.org

Si la reconnaissance de certains oiseaux vous pose problème, ne les enregistrez pas. Faites-en éventuellement des photos que vous nous enverrez : nous vous aiderons à les identifier. VOus pouvez vous aider d'un petit guide d'aide à l'observation en cliquant ici.

Nous vous remercions grandement de votre participation qui nous est indispensable, tant à nous qu'à nos visiteurs des jardins.

Nicolas Klatka

 

- page 1 de 18