Aller à la recherche

GONm ACTU JANVIER 2023 N°93

BONNE ANNÉE À TOUTES ET À TOUS !

 

Sommaire

  • Chronique ornithologique du mois de décembre  2022
  • Bird Parade : quelques données  statistiques du mois
  • Le billet de Jean
  • La carte du mois
  • Actualité du GONm en décembre   2022
  • Calendrier des activités de janvier   2023

Chronique ornithologique de décembre 2022

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régional), soit CHN (comité d'homologation national)

Cette chronique ne peut que survoler l'ensemble des données fournies sur Faune Normandie. Les oiseaux les plus communs sont volontairement peu traités. Pour éviter une trop grande longueur de cette chronique, le nombre d'observations quotidiennes est volontairement limité.

La chronique ornithologique est  envoyée sur support papier aux adhérents qui ne disposent pas de système numérique et qui en ont fait la demande.

Météorologie,

Le mois de décembre a été froid jusqu'au 18 décembre avec des températures basses en journée et la nuit . Il y a eu  une journée sans dégel. A la fin de cette vague de froid, la  neige s'est invitée dans plusieurs secteurs de la région. La période suivante est plus douce et humide, même exceptionnellement chaude le dernier jour avec 17°C à Caen.

Toutes les photos peuvent être légèrement agrandies d'un clic !

Première décade

Un faucon émerillon est observé le 1.12 à Cheux/14. Un fulmar boréal est vu à Cricqueville-en-Bessin/14, retour de l'espèce. Un accenteur alpin est observé le 3.12 en BMSM au Mont-Saint-Michel/50. Il sera revu le 26.12. 9 garrots à œil d'or, 2 mouettes pygmées et 10 grèbes à cou noir et toujours le plongeon imbrin sont relevés à Val-de-Reuil/27. 345 canards souchets sont regroupés à Sainte-Opportune-la-Mare/27.  Le grand corbeau se manifeste à Carolles/50. 240 hérons garde-bœufs sont à La Cerlangue/76. Quelques pelotes fraîches de chevêche d'Athena sont trouvées à Clais/76.

1 chevalier arlequin et 4 oies rieuses sont signalés le 2.12  à Merville-Francevlle/14. Un pic noir est vu à Venables/27. 2500 macreuses noires sont dénombrées au large de Carolles/50. 1 pluvier argenté est entendu le 2 à Regnéville-sur-Mer/50 et 29 hérons garde-bœufs sont comptés à Gouville-sur-Mer/50. Le grèbe à cou noir est vu à Bréhal/50 et Champeaux/50. Un faucon émerillon est aperçu à Tocqueville-sur-Eu/76. 2 fulmars boréaux, 94 goélands cendrés et un plongeon catmarin sont observés à Criel-sur-Mer/76. La perdrix grise chante le 2.12 à Eu/76. La bouscarle de Cetti chante de temps en temps comme le 2 à Gouville/50.

Observations du 3.12 alors que la vague de froid s'installe : 7 avocettes élégantes à Merville-Franceville/14, 15 bécassines des marais à Louvigny/14, 2 bécasseaux minutes, 9 bruants des neiges et 1 bécasseau violet à Vains (rare en BMSM), 600 barges à queue noire au Mont-Saint-Michel/50, 5 cormorans huppés, 1 guillemot de Troïl et 1 pingouin torda à Fécamp/76, 1 oie rieuse à Arques-la-Bataille/76 et 20 macreuses noires au large de Criel-sur-Mer/76. 64 grives litornes constituent le plus fort effectif du mois : c'est le 3.12 à Tirepied/50

110 avocettes sont présentes le 4.12 à Merville-Franceville/14. 4 macreuses brunes passent à Cricqueville'en-Bessin/14. 14 alouettes lulus sont entendues ou vues à Saint-Loup-Hors/14. Un milan royal survole Le-Mesnil-Jourdain/27. 100 canards siffleurs et 5 canards souchets sont observés à Saint-Côme-du-Mont/50 ainsi que 24 bécassines des marais, 1 faucon pèlerin et 1 busard des roseaux. 4 spatules blanches stationnent à Beauvoir/50 en BMSM et 2 hiboux moyens-ducs sont vus à Vains/50. 9 canards siffleurs et 48 macreuses noires ainsi que 33 pingouins tordas et 1 guillemot de Troïl passent en 3 heures à La-Poterie-Cap-d'Antifer/76.  3 panures à moustaches sont entendus à Sainte-Marie-du-Mont/50. Bécasse des bois et plongeon imbrin sont notés à Le-Havre/76 et une mésange noire à Rouen/76.

21 courlis cendrés sont présents dans un méandre de l'Orne le 5.12 à Ouistreham/14. 13 chevaliers gambettes sont vus à Merville-Franceville/14. 36 canards pilets et 360 souchets sont vus à Sainte-Opportune-la-Mare/27. 3 milans royaux passent à Dragey-Ronthon/50 : la vague de froid provoque certainement ce déplacement des milans royaux. 18 plongeons catmarins sont vus au large de Champeaux/50. Un autour des palombes est observé à Mesnières-en-Bray/76 ainsi qu'un pipit spioncelle. Un héron cendré est photographié à Villers-sur-Mer/14.

Le harle bièvre est observé le 6.12 à Saint-Aubin-le-Cauf/76 et Arques-la-Bataille/76. 1 milan royal est vu à Dame-Marie/61. 1 mouette pygmée et un combattant varié sont notés à Pontorson/50. Plus de 1000 goélands cendrés sont rassemblés dans l'embouchure du Thar à Saint-Pair-sur-Mer/50. Un pic mar est signalé à Saint-Pierre-Bailleul/27. Garrot à œil d'or et bécassine sourde sont vus à Caen/14. Une bernache à ventre pâle vole vers l'ouest à Cricqueville-en-Bessin/14. 1 gravelot à collier interrompu est remarqué à Merville-Franceville/14. 180 grives mauvis sont vues à Picauville/50.

Pic mar et pic noir sont signalés le 7.12 à Longroy/76 et 4 grandes aigrettes et 4 aigrettes garzettes à Incheville/76. Un grand corbeau est observé à la Pointe-du-Roc à Granville/50: pas courant! 13 bruants des neiges sont comptés à Vains/50. 2 faucons pèlerins sont vus à Chausey/50. 1 faucon émerillon vole bas à Ifs/14, dans un secteur de plaine au sud de Caen/14. 137 tadornes de Belon volent vers l'ouest en migration active :  le froid fait son effet. 8 oies rieuses sont observées à Saint-Samson/14 tout comme 83 canards siffleurs, 2 pilets et 58 souchets.

L'alouette hausse-col est  signalée le 8.12 à Vains/50.  5 pluviers argentés sont dénombrés à Blainville-sur-Mer/50. Spatule blanche et faucon pèlerin sont vus à Montmartin-sur-Mer/50. Une grande aigrette est vue à Tanville/61. 13 alouettes lulus sont présentes à Feuguerolles-Bully/14. La cigogne noire hivernante se montre à Poussy-la-Campagne/14. 205 bernaches à ventre pâle sont signalées à Bréhal/50 dans le havre de la Vanlée assurément. Un flamant du Chili bagué issu de captivité séjourne en BMSM. La mésange nonnette chante le 8.12 à Feuguerolles-Bully/14 et le 9 à Bailleul-Neuville/76.

23 becs-croisés des sapins traversent la route le 9.12 à Bailleul-Neuville/76 où sont vus aussi bécasse des bois, mésange noire et pic mar. A Chausey/50, pendant le stage, on peut voir grèbe à cou noir, barge rousse et 17 pluviers argentés. 6 moineaux friquets sont trouvés à Pontorson/50 et 2 faucons émerillons familiers du secteur sont observés. Les 10 alouettes lulus vues à Saint-Nicolas-de-Pierrepont/50 sont bien au nord de leur répartition hivernale habituelle. 9 grandes aigrettes et 40 oies cendrées sont stationnées ) Tosny/27. 9 pinsons du nord sont notés à Nocé/61 : c'est l'effectif maximal de décembre qui aura révélé peu de données. La mésange huppée chante à Aulnay-sur-Iton/27.

Un pigeon colombin est signalé le 10.12 à Hérouville-Saint-Clair/14. Une aigrette garzette profite par ce froid d'une pelouse urbaine en plein Caen/14. 5 busards-Saint-Martin sont dans les roundballers à Hotôt -en-Auge/14. 265 canards souchets, 13 canards pilets sont vus à Sainte-Opportune-la-Mare/27. Pic mar et pic noir sont notés en vallée de la Vire à Pont-Hébert/50. 14 bécassines des marais sont comptées à Tirepied/50 : 3 sont sous la rive gelée. 2 fulmars boréaux sont signalés à Criel-sur-Mer/76 : des plongeons arctiques et catmarins aussi.

Crédits photographiques : Jean-Michel Lebeau (Martin pêcheur d'Europe du 19.12 à Caen)- Michel Leroux (Tadorne casarca de St-Pair-sur-Mer-13.12)-Tony Le Huu Nghia (Héron cendré)-Maude Lerenard (pluvier doré parmi les 45 du 18.12 à Saint-Quentin-sur-le-Homme/50)

Deuxième décade

Un pygargue à queue blanche est découvert le 11.12 à Saint-Samson/14 ; il sera observé à cet endroit jusqu'à la fin du mois. Un goéland pontique est vu à Quiberville/76. 2 milans royaux sont signalés au bec d'Andaine à Genêts/50 mais aussi à Criel-sur-Mer/76, Saint-Samson/14. Une bécasse de sbois est retrouvée morte dans une rue de Caen/14.  Une mouette pygmée est photographiée à Bréhal/50. 10 eiders à duvet sont notés à Brévands/50 en baie des Veys. 149 plongeons catmarins passent à Criel-sur-Mer/76, contre 11 plongeons arctiques. 70 fous de Bassan passent aussi avec 3/4 de jeunes.

Un grèbe esclavon est signalé le 12.12 à Bénerville-sur-Mer/14. Le pigeon colombin chante à Cordebugle/14. 110 courlis cendrés sont à Merville-Franceville/14 et 10 chevaliers gambettes. 40 goélands bruns sont vus à Cuves/50 dont 1 hybride de brun et d'argenté. 300 bernaches à ventre pâle sont dénombrées à Bréhal/50 : sont vus aussi  busard des roseaux et 5 pipits maritimes. 18 hérons garde-bœufs sont notés à Crouttes/61 et un élanion blac à Suré/61. Le grosbec casse-noyaux est photographié à la mangeoire le 12.12 à Saint-Germain-des-Angles/27. Le bruant lapon du 13 à Genêts/50 est le seul individu observé au  mois de décembre.

3 harles bièvres sont signalés  le 13.12 à Saint-Vaast-la-Hougue/50 et Barfleur/50. La cisticole des joncs est vue à La-Gohannière/50 et à Vauville/50. 11 fulmars boréaux; 3 couples sont observés à Saint-Valéry-en-Caux/76. Encore un milan royal, à Saint-Denis-sur-Scie/76 cette fois-ci. 5 râles d'eau chantent le 13.12 à Vauville/50.

Un élanion blac est vu de la voiture le 14.12 à Montmerrei/61 : deuxième  observation du mois dans  ce département. 37 cigognes blanches sont signalées à Airan/14. 14 nettes rousses sont observées à Poses/27. Un milan royal passe à Formigny/14. 8 eiders à duvet sont au large de Montmartin-sur-Mer/50. 173 canards souchets sont aux Ponts-d'Ouve à Saint-Côme-du-Mont/50 contre 150 à Bréhal/50 et contre 98 à Colleville-Montgomery/14 où 12 macreuses brunes sont notées avec 79 tadornes et 51 siffleurs. Des cygnes de Bewick sont vus à Tournedos-sur-Seine/27 .

10 cygnes de Bewick vont séjourner à partir du 15.12 à Val-de-Reuil/27. Un butor étoilé est capté au piège à Son à Feuguerolles-Bully/14 et un autre vu à Sainte-Opportune-la-Mare/27. Un nouveau milan royal est vu à Manneville-sur-Risle/27. 2 harles bièvres sont observés à Gatteville-Phare/50. 2 bouvreuils pivoines sont signalés à La-Cochère/61 (unique donnée ornaise du jour). Le goéland cendré doit être rare à Neufchâtel-en-Bray/76 : il est noté comme deuxième coche en deux jours.

Un puffin fuligineux passe le 16.12 à Cricqueville-en-Bessin/14, site connu de guet à la mer. Le pipit maritime et le bécasseau violet sont visibles à Le-Tréport/76. Un labbe pomarin  passe à Réville/50. Une bécasse des bois est levée par un faucon émerillon à Regnéville-sur-Mer/50. 7 courlis cendrés sont photographiés à Val-de-Reuil/27. 3 ardéidés sont présents à Courtonne-les-Deux-Eglises/14 : héron garde-bœufs, grande aigrette et aigrette garzette. 2 hiboux des marais sont vus à Saint-Pierre-du-Jonquet/14.

Exceptionnel! un érismature à tête blanche va séjourner à compter du 17.12 sur le plan d'eau de Pont-L'Evêque/14. 2 fuligules milouinans sont détectés au large de Saint-Jean-le-Thomas/50. Une cigogne blanche est sur son nid à Hotôt-en-Auge/14. 2 spatules blanches sont notées à Vains/50 en BMSM. 5 bécasses des bois sont levées en sous-bois à Sept-Meules/76 : le froid permet d'observer plus souvent cette espèce. Un busard Saint-Martin est vu à Quiberville/76.

Le 18 correspond au pic de la vague de froid. 185 macreuses noires sont comptées le 18.12 au large de Criel-sur-Mer/76. 23 grandes aigrettes sont autour de l'étang à Saint-Aubin-le-Cauf/76. Un pic noir est signalé à Saint-Aubin-le-Vertueux/27. Le faucon pèlerin mâle est toujours présent sur la basilique à Avranches/50 : la femelle du couple va être retrouvée morte à la fin du mois. 24 fous de Bassan sont observés à Colleville-Montgomery/14. 656 pluviers dorés sont observés à Criel-sur-Mer/76.

Une oie rieuse est observée le 19.12 en BMSM à Genêts/50. Un fuligule milouinan est noté le 19.12 à Merville-Franceville/14 et aussi 24 plongeons catmarins et 3 arctiques et 1 grèbe à cou noir. plus que 78 canards souchets à Sainte-Opportune-la-Mare/27 et 1 seul pilet. 16 alouettes lulus sont dans la luzerne à Marolles/14. Un autour des palombes est vu à Croixdalle/76.

7 eiders à duvet, 247 macreuses noires et 3 pingouins tordas sont observés, entre autres espèces,  le 20.12 à Ouistreham/14. 25 bécassines des marais sont notées à Regnéville-sur-Mer/50. 200 bernaches à ventre pâle sont présentes à Bréhal/50. La tourterelle turque chante le 20 à Carolles/50 : 15 données de chant jusqu'au 20, plus rien après.

Crédits photographiques : Christian Gérard (Grosbec casse-noyaux)- Loïc Poulain (Courlis cendrés de Val-de-Reuil)- Tony Le Huu Nghia (erismature à tête blanche de Pont-l'Evêque)

Troisième décade

En bref!

8 cygnes de Bewick sont revus le 21.12 à Val-de-Reuil/27. 41 grives litornes sont vues à Tirepied/50. Il y a 109 données de l'espèce ce mois-ci.

2 goélands pontiques sont repérés le 22.12 à Cuves/50 sur un centre enfouissement technique. 350 pluviers dorés sont vus le 22.12 à Beauvoir/50. Un grèbe jougris est observé à Merville-Franceville/14 : unique observation du mois.

Un milan royal survole la nationale le 22.12 à Précey/50 dans le sud de la Manche.

Un élanion blac est vu le 24.12 à Beuzeville/50 dans l'ouest du Cotentin. Chant de grive draine à Feuguerolles-Bully/14. L'effraie des clochers est signalée 37 fois en décembre dont une fois le 24.12 à Eperrais/61. La nuit de Noël doit être propice à l'observation des nocturnes.

L'érismature à tête blanche est revue le 25.12 à Pont-L'Evêque/14. On trouve 6 données de mésange noire ce mois-ci dont 1 le 25 à Bois-Guillaume/76 et 1 de 10 le 26.12 à vérifier à Saint-James/50. La sittelle torchepot chante le 25 à Nagel-Séez-Mesnil/27 tout comme le grimpereau des jardins, le roitelet huppé et la grive draine. La grive musicienne sort quelques notes le 25.12 à Bricquebec/50. 3000 vanneaux huppés sont signalés à Bailleul/61 : un des effectifs les plus élevés du mois.

La grive draine chante aussi le 26.12 à Bricquebec/50. Un seul ibis falcinelle est observé ce mois-ci : c'est à Lingreville/50.

Le pygargue à queue blanche est revu le 27.12 à Saint-Samson/14. La seule observation manchoise de grosbec casse-noyaux provient de La-Mancellière-sur-Vire/50. Cette rareté est commune quand la migration automnale est faible. Le bruant zizi chante le 27.12 à Hérouvillette/14.

Un milan royal est photographié le 27.12 à Saint-Himer/14.

Les effectifs de sarcelle d'hiver culminent le 29.12 à Sainte-Opportune-la-Mare/27 avec 2375 oiseaux.

40 grives mauvis sont observées le 30.12 à saint-Nicolas-de-Sommaire/61 : au 30.12, il y avait 277 données de grive mauvis pour le mois de décembre, comparées aux 109 données de grive litorne. 3 chouettes hulottes chantent le 30 à Dragey-Ronthon/50 : il y a une quinzaine de données de chants en décembre.

Aucune donnée de sizerin en décembre!

Crédits photographiques : Loïc Poulain (cygne de Bewick) Alexandrine Delasalle (milan royal de Saint-Himer)

Un grand merci aux photographes et observateurs !

 

Pour transmettre ses observations, pensez à Faune Normandie qui garde en mémoire toutes les observations normandes. Faune Normandie est géré collectivement par le GONm et la LPO Normandie.

https://www.faune-normandie.org

 

Photo : Érismature à tête blanche (TLHN)

Bird Parade : les statistiques  du mois (source Faune Normandie)

 Nombres d'espèces observées : 219 en décembre, 242 en novembre246 en octobre , 256 en septembre , 228  en juillet, 242 en août . Pour mémoire,  juin : 218  . 255 en mai, 260 en avril, 229 en mars,  207 en février, 227 en janvier.

 20082 données ont été recueillies en décembre  2022 contre plus de  30430 en décembre 2021,

Top 12 : classement des espèces par importance du nombre de données transmises en novembre  2022

Comparaison avec 2021 : En 2021, c'était le même trio de tête, et dans le même ordre. Les pourcentages de données de rougegorge et de pinson des arbres étaient cependant supérieures. 11 espèces sont communes aux top 12 de  2021 et de 2022. Seule différence sur le 12ème qui était le goéland argenté en 2021, remplacé en 2022 par le vanneau huppé.  On peut conclure à une certaine constance dans les résultats obtenus.

 

Le billet de Jean

Merci qui ? Merci les « assoc’ »

« La progression de la connaissance est, de plus, souvent beaucoup moins rapide que l’évolution des populations d’espèces, ce qui pose à l’évidence des problèmes de fiabilité et d’interprétation de l’information.

Cette situation est accentuée par le fort recul en France, à l’inverse d’autres pays, des disciplines scientifiques sur lesquelles s’appuient les recherches en matière de biodiversité. Depuis une trentaine d’années, on constate un net recul de l’enseignement de la systématique (branche de la biologie qui permet de décrire les espèces) et de la phytosociologie (qui permet de décrire les habitats naturels) au profit de disciplines telles que la biologie moléculaire ou la génétique. Il découle de cette politique de la recherche que des secteurs entiers des sciences de la nature, et non des moindres, comme l’écologie ou la biogéographie, progressent aujourd’hui avec trop de lenteur, faute de chercheurs. Il n’est pas surprenant dans cette situation que près de 80 % des données relatives à la faune et à la flore soient réalisés par des associations ou des naturalistes amateurs. »

Ce constat est officiellement exprimé dans un document tiré des publications « Vie publique » éditées par la Documentation française , remis en 2001 au premier ministre – qui n’a probablement pas lu ne serait-ce que la page titre... La dernière phrase parle « de nous » : naturaliste, amateur, association. Les trois termes sont fortement liés ; quels que soient le niveau de connaissances, d’activité, de responsabilité, chacun peut participer au fonctionnement du GONm et en premier lieu à l’accroissement des connaissances régionales sur l’avifaune. Et la connaissance est vaine si elle ne débouche pas sur l’action (nos réserves, nos démarches administratives, nos efforts pour communiquer...) Naturaliste, amateur, association : le meilleur cocktail (en l’absence des formations officielles déficientes) pour contrecarrer le «  net recul de l’enseignement de la systématique ».

2023 : adhérez, vous faites partie du ciment !

DURON Ph. & PERRIN-GAILLARD G. (2001)- Du zonage au contrat, une stratégie pour l’avenir. Rapport public. La Documentation française. 89 p.

GONm/JCo/20221218

 

La carte du mois 

La carte du Vanneau huppé - Northern Lapwing (Vanellus vanellus) en décembre 2022.

Le Vanneau huppé est un limicole de taille moyenne avec les parties supérieures vert sombre et le dessous blanc. Il présente une tête noire et blanche porteuse d'une longue huppe noire dressée bien visible à l'arrière de la calotte. En vol, c'est le contraste entre les parties supérieures sombres et le dessous blanc qui attire l'œil, surtout dans les groupes qui évoluent de façon coordonnée.

Nicheur commun dans divers milieux ouverts, tant à l’intérieur que sur les côtes ; souvent dans les champs, les prairies, prés côtiers et proches des étangs, le Vanneau huppé fait son nid directement au sol où la femelle peut pondre jusqu’à 4 œufs. En Normandie, la répartition en période de nidification de l’espèce est en régression de 5% par rapport au dernier atlas. La répartition hivernale est bien plus étendue mais a également diminué,  de 11%.

L’hiver, l’espèce forme de grandes troupes de centaines voir de milliers d’individus qui se rassemblent dans les champs cultivés et au sein des marais. L’espèce est sujette à l’enquête WI chaque année en janvier, inventoriée notamment en compagnie des Pluviers dorés et des Mouettes rieuses.

Au cours du mois de décembre, l’espèce a davantage attiré l’attention dans plusieurs marais humides : à l’ENS des Ponts d’Ouve avec 4 000 observés le 22.12, dans l’estuaire de Seine à la Cerlangue (3 025 individus) et en baie du Mont-Saint-Michel (3 000 individus). Les plaines agricoles sont également marquées par des effectifs importants, notamment au nord de la plaine d’Argentan où 600 individus sont notés le 23.12 puis 3 000 individus le 26.12 ou encore 1 500 individus sont notés dans le sud du département Eurois le 30.12. A contrario, quelques secteurs tels que la plaine du Neufbourg ou encore l’est du pays de Bray n’affichent aucune donnée en décembre. Ces zones restent néanmoins des secteurs favorables à l’accueil de l’espèce.

Dans sa globalité, la région Normandie représente une part relativement importante dans l’accueil du Vanneau huppé en période hivernale, que ce soit au sein des milieux humides que dans les secteurs où la production de céréales est abondante.

Synthèse de répartition du nombre de données et d’individus par département pour le Vanneau huppé

 

Département

14

27

50

61

76

Nombre de données

107

51

127

31

104

Nombre d’individus

8 201

7 690

19 898

5 908

14 027

Crédit photo : Christian Gérard

Cartographie : Arthur Outhier

Rédaction : Laurent Ernis

 

Actualités du GONm  en décembre 2022

1972-2002 : 50 ans

Un après-midi au Dôme de Caen

Le 9 décembre 2022, le GONm clôturait son année anniversaire par une table ronde avec des personnes qui ont été partenaires du GONm ou le sont encore.  P. Galichon, T. Lecomte, P. Antoine, J.P. Siblet, C. Aulert, D. Grémillet, G. Clouet ont à un moment ou un autre croisé le chemin de l'association. Chacun d'entre eux a présenté ses relations avec le GONm sans parfois cacher les désaccords qui pouvaient exister mais aussi en soulignant l'apport du GONm dans leurs activités respectives. Ces présentations toujours variées et plaisantes ont toujours été enrichissantes et ont permis de mettre en perspective le rôle du GONm dans la protection de la biodiversité en Normandie. Les interventions ou questions du public ont permis des discussions intéressantes. Toutes les interventions ont été enregistrées et seront mises à disposition sur le forum du site internet.

Sur la photo, 4 des intervenants Jean-Philippe Siblet (Museum d'Histoire Naturelle), Christophe Aulert, Directeur délégué de la Délégation de la Façade Maritime Manche Mer du Nord à l'OFB), David Grémillet directeur de recherches au CNRS et Gérard Clouet ex directeur adjoint de la DREAL Basse-Normandie.


 Sur nos réserves

Réserve naturelle régionale des marais de la Taute/50

Belle vue aérienne de la réserve naturelle régionale des marais de la Taute prise par les glaces! Photo prise par drône par Jean-Marc Jansen.

Voici une superbe photo des alentours des Prés de Rotz, d'où émerge la roselière. On voit bien les bordures émergées des fossés si importantes pour la reproduction des tariers et flavéoles lorsque le marais est en partie inondé en mai, le centre des parcelles givrés et, par contre le centre du marais communal (marais du Milieu) bombé avec sa périphérie plus verglacée. Cette magnifique vue permet de voir que le niveau de l'eau est exceptionnellement bas pour la période.

( texte d'Alain Chartier)

 

 

Réserve de la Grande Noé

Pour la première fois depuis des années, la réserve de la Grande Noé était quasiment gelée, à 60-70%, à la mi-décembre. Quelques oiseaux d'eau se partageaient la surface d'eau libre : Quelques foulques, grèbes huppés, sarcelles d'hiver, canards colvert et souchet sont visibles. Le râle d'eau se fait entendre. Il faisait -5°C au moment de la photoi prise par Céline Chartier, technicienne chargée de la gestion de cette réserve.

Réserve de l'Orange à Tirepied/50

De nouvelles parcelles

Elle sont venues agrandir récemment de 2 ha la réserve de l'Orange de Tirepied/50 en vallée de la Sée.

La photo jointe montre ces parcelles photographiées par Jean Collette.

 

Réserve de Saint-Marcouf/50

Une bonne nouvelle concerne toute la zone maritime dont font partie les îles Sain-Marcouf et donc pour la réserve de l'île de Terre. La ZPS de Baie de Seine Occidentale (avec en son cœur Saint-Marcouf) a été labellisée "liste verte UICN" lors de la COP 15 à Montréal hier samedi.
Ce label est attribué, apparemment pour deux ans, période pendant laquelle les engagements pris par la France concernant les mesures relatives à la pêche devront devenir effectifs.
L'OFB peut être félicitée pour son action qui a abouti à cette désignation.

Bilan du grand comptage des oiseaux de jardin : à lire ici.

Les 29 et 30 janvier 2022, 4925 observateurs ont scruté 3549 jardins et espaces publics (dont 1139 enregistrés par la LPO France, partenaire de cette enquête). Cette forte participation (1478 communes) permet de nouveau à la Normandie d'avoir la palme de la région française la plus mobilisée. Le Calvados reste en tête de tous les départements avec 1047 comptages. La Manche (avec 807 comptages) arrive 2ème sur le podium national. La Seine-Maritime (777 comptages), l'Orne (462 comptages) et l'Eure (456 comptages) complètent cet excellent résultat régional.

Les témoignages d'adhérents du GONm en un clic!

Et le dernier en date, celui de Gaston Moreau, ornithologue autodidacte passionné presque doyen du GONm. http://forum.gonm.org/viewtopic.php?p=8471#p8471

Le GONm en janvier 2023

Les affaires reprennent en janvier avec le Wetlands International et le Grand comptage des oiseaux de jardin.

 

Le GONm proposera avec ses partenaires  un éventail  important d'animations à l'occasion du grand comptage des oiseaux de jardin organisé les 28 et 29 janvier 2023. Merci de se référer au calendrier publié sur le site et sur la page Facebook.

Des enquêtes

Tendances, c'est tendance!

Du 15 décembre  2022   au 15 janvier 2022 : 3ème session. Il suffit de relever, tous les deux mois, toutes les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique. N'hésitez pas à nous rejoindre dans  cette exploration  de fond de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs et d'accroître les connaissances sur l'évolution des populations d'oiseaux. 30 mn tous les deux mois pendant 50 ans, c'est le pied!

WETLANDS INTERNATIONAL

Prospection concertée des oiseaux des zones humides de Normandie pendant le week-end des 7 et 8 janvier 2022. Il reste peut-être des zones vides d'observateur à parcourir. Responsable : Bruno Chevalier bruno-chevalier@neuf.fr

Enquête nationale œdicnème

Cette enquête constitue l’un des volets de l’enquête Oiseaux de France (2021-2024). L'objectif est de produire une estimation de la taille de population nicheuse nationale à l'horizon 2023.Afin d'éviter de multiplier les enquêtes et protocoles au printemps, ce volet "Œdicnème" se focalise sur le comptage des sites de rassemblements post-nuptiaux comme indicateur de la taille de populations nicheuse régionale et par extension, nationale. Pour en savoir plus, cliquer ici : https://www.gonm.org/index.php?post/527

Photo : Christian Gérard

Enquête grèbes et plongeons

Une nouvelle enquête visant à recenser les plongeons et les grèbes en mer aura lieu cet hiver et le suivant.

Les suivis seront réalisés entre le 15/12 et le 20/01. Les différents points de suivi seront espacés de 2 à 5 km en fonction des conditions de terrain

Pour en savoir plus, cliquer ICI.

Contact : gerard.debout@orange.fr

Tout nouveau et tout beau : GONm junior

 

  • Sorties les mercredi après-midi, de 13h30-17h30 (départ et retour à Caen, au 181 rue d’Auge).

Dates prévues :
, mercredi 18 janvier 2023, mercredi 29 mars 2023, mercredi 12 avril 2023, mercredi 10 mai 2023, mercredi 14 juin 2023

Renseignements et Inscriptions : Didier Desvaux <didierdesvaux@wanadoo.fr> Tél : 06 74 90 58 65

 

Des animations

BERVILLE-SUR-SEINE/76

Mercredi 11 janvier 2023

14h30-16h30

Le chant de la grive draine

Rendez-vous : 14h30 Lieu-dit Le Haridon, proche d el'arrêt de bus de la Bergerie. Jumelles conseillées.

Renseignements par mail grande.noe@gonm.org ou par sms au 0607279789

Photo : grive draine (JP Moulin)

BRECEY/50

Dimanche 15 janvier 2023

9h30-11h30

Les oiseaux de l'étang de la vallée et du bocage

Rendez-vous : 9h30 parking de l'étang du Pont-Roulland Brécey

Départ possible en covoiturage à 9h 00 au jardin des plantes d'Avranches.

Contact : Jean Collette 02 33 48 95 63 jean.collette@orange.fr

PONT-HEBERT/50

Mercredi 18 janvier 2023

9h30-11h30

Oiseaux hivernants des bords de Vire

Rendez-vous : 9h30 parking situé rue des Juifs à Pont-Hébert. Venant de Saint-Lô, passer le pont sur la Vire, juste à gauche la rue des Juifs jusqu'au parking sur la gauche.

Contact : par mail uniquement ph.gachet50@orange.fr ou SMS 06 89 56 85 74

VAL-DE-REUIL/27

Samedi 21 janvier 2023

10h00-12h00

Le chant des grives

Rendez-vous :  10h00 sur le parking de la réserve, chaussée de l'Andelle. Bonnes chaussures ou bottes conseillées

Renseignements par mail grande.noe@gonm.org ou par sms au 06 07 27 97 89

VAUVILLE/50

Samedi 21 janvier 2023

10h00-12h30

Visite guidée de la réserve naturelle nationale avec une découverte de la faune et la flore

Rendez-vous : 10h00 parking à l'entrée de la réserve . Tarifs : 5 euros pour les adultes, gratuit pour les enfants et les adhérents du GONm.

Contact pour réservation obligatoire :

reservenaturellevauville@gonm.org ou 02 33 08 44 56

CORMELLES-LE-ROYAL/14

Vendredi 27 janvier 2023

18h30-20h00

Grand comptage des oiseaux de jardin  : présentation et préparation

Rendez-vous : 18h30 salle de la Pommeraie Cormelles-le-Royal.

Contact : François Riboulet francois.riboulet@wanadoo.fr

Des réunions

BAYEUX/14

Mardi 3 janvier 2023

20h00-22h00

Réunion des adhérents

Rendez-vous ; 20h00 Espace Saint-Patrice 1 rue du marché à Bayeux.

Contact : Alain Chartier chartiera@wanadoo.fr 06 76 09 91 96

Jeudi 1er décembre 2020

20h30-22h30

Hotel Dieu Mairie de Valognes

Contact : jodesmares@laposte.net

CAEN/14

Mercredi 11 janvier 2023

20h00-22h00

A confirmer

Contact : Bruno Lang ou secretariat@gonm.org 02 31 42 52 56

 

Un stage

CHAUSEY/50

du  18 au 21 janvier 2023

Stage de 4 jours

Coût : 70 euros (traversée et hébergement) - 12 places

Inscription obligatoire auprès de Fabrice Gallien, organisateur et animateur du stage fabrice.gallien@gonm.org

 

 

Bonnes observations! 

Merci à Jean Collette, Laurent Ernis et Arthur Outhier pour leur précieux concours.

Le  prochain numéro paraîtra le 1 février 2023 ou le 2 ou 3  ou le 4!

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature : adhérez !