Aller à la recherche

Mot-clé - Ornithologie

Fil des billets Fil des commentaires

04/01/2022 04:33

Anniversaire du GONm en 2022 : 50 ans d'ornithologie normande

GRAND CONCOURS du 50° ! --> Règlement ici !

Aussi en juin, n'oubliez pas d'envoyer vos travaux sur les réserves du GONm pour le concours "50 ans dans les réserves".
Pour info, consultez le livret des 50 ans à la page 7. Contactez Philippe Gachet <ph.gachet50@orange.fr>

-------------------------------------------------------------------

ANIMATIONS À VENIR :

-------------------------------------------------------------------

> Quoi de neuf en JUILLET 2022 ?

  • Mardi 5 Juillet 2022 à la Halle Saint-Patrice de Bayeux à 20 heures :  conférence d'Alain Chartier sur le thème de la Cigogne blanche : son statut en Normandie et l'historique de sa protection grâce aux actions du GONm en Normandie.

-------------------------------------------------------------------

→ Livret à télécharger en pdf en cliquant ici !

12/11/2018 07:00

Appel à soutenir l'arrêté de protection de Saint-Marcouf

[APPEL] En un clic, soutenez le projet d'arrêté préfectoral de protection des îles de Saint-Marcouf et son avifaune

[EDIT] La consultation du public relative à un arrêté préfectoral visant à protéger les îles Saint-Marcouf et en particulier la réserve Bernard Braillon de l’Île de Terre, gérée par le GONm, est prolongée jusqu'au 30 novembre !
Si l'État reporte, cela veut-il dire qu'il a probablement reculé devant les assauts des « amis » pour leur permettre d’envoyer plus d’avis négatifs ?
Si c'est bien cela : à nous de relever le gant !
Envoyez vite votre avis et convainquez tous vos amis de faire de même ! Le sort des îles St-Marcouf est entre vos mains !

Projet d’arrêté préfectoral portant protection de biotope des îles Saint-Marcouf

Participez et partagez. Les oiseaux comptent sur vous !

Besoin d'un modèle de réponse ? Copiez-collez le texte ci-dessous et envoyez le mail à : bben.srn.dreal-normandie@developpement-durable.gouv.fr

"Madame, Monsieur,

Après lecture du projet d'arrêté préfectoral de protection de biotope portant sur les deux îles de l’archipel : l’île de Terre et l’île du Large, j'exprime ici mon entière adhésion au texte proposé. Les mesures exposées sont nécessaires à la protection des oiseaux marins nicheurs, qui sont particulièrement sensibles aux dérangements. L'interdiction de débarquement durant la période de nidification des oiseaux concernés est une avancée tout à fait notable et positive. Je suis donc très favorable à la mise en place de cet arrêté de biotope portant sur les deux îles.

Avec mes sentiments les meilleurs,"