Aller à la recherche

GONm ACTU MAI 2022 N°85

  • Chronique ornithologique du mois d'avril 2022
  • Bird Parade : quelques données  statistiques du mois
  • Le billet de Jean
  • La kartabla
  • La carte du mois
  • Actualité du GONm en avril 2022
  • Activités en mai  2022 ; réunions, animations, stages, conférences

 Chronique ornithologique d'avril 2022

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régional), soit CHN (comité d'homologation national)

Cette chronique ne peut que survoler l'ensemble des données fournies sur Faune Normandie. Les oiseaux les plus communs sont volontairement peu traités. Pour éviter une trop grande longueur de cette chronique, le nombre d'observations quotidiennes est volontairement limité. Ce mois-ci, la chronique s'arrête au 28 avril et traite surtout des arrivées et des espèces rares.

La chronique ornithologique est  envoyée sur support papier aux adhérents qui ne disposent pas de système numérique et qui en ont fait la demande.

Météorologie

Le mois est à nouveau assez sec sauf en début de période. Quelques petits épisodes pluvieux ponctuent la période. De belles journées ensoleillées alternent avec des journées nuageuses. Le vent est assez présent tout le mois. Les températures sont dans la moyenne.

 

Toutes les photos peuvent être légèrement agrandies d'un clic !

Première décade

32 canards souchets sont notés le 1.04 à Colleville-Montgomery/14 et le lendemain 10 à Colombières/14. Le premier milan noir du mois est vu le 2.04 à Vernon/27. Un rougequeue à front blanc fait une pause le 2.04 à Colleville-Montgomery/14. Une bernache nonnette est signalée le 2.04 à Gaillon/27 : certaines de ces bernaches peuvent être issues de captivité. 8 pinsons du nord sont vus le 3.04 à Callengeville/76 dont un chante!

Un couple d'autour des palombes parade le 3.04 à Sommery/76.Une harle piette femelle est présente le 3.04 à Val-de-Reuil/27. Le premier phragmite des joncs  montre son bec le 3.04 à Colleville-Montgomery/14 et Sainte-Marie-du-Mont/50. 

Première fauvette des jardins le 4.04 à Graignes/50 puis le 6.04 à Radepont/27. La première bergeronnette flavéole est le 4.04  pour Bouafles/27 et Graignes/50. Le pouillot fitis chante au passage le 4.04 à Vasteville/50. Un grèb à cou noir est vu le 4 à Granville/50 et un autre à Saint-Vaast-la-Hougue/50. une cigogne noire est vue ce jour à Saint-Pierre-du-Jonquet/14. La gorgebleue à miroir arrive en BMSM le 5.04 à Vains et le lendemain à la praire de Caen/14

Les 3 hirondelles sont vues le 5.04 à Saint-Vaast-la-Hougue/50. Le pic noir est entendu le 5 à Cerisy-la-Forêt/50 et le pic mar à Montfiquet/14. Un goéland pontique est signalé le 5 à Le-Tréport/76. La locustelle tachetée chante dès le 6.04 à La-Rouge/61 puis le 11.04 à Bavent/14 et Petiville/14.

38 chevaliers gambettes sont vus le 5.04 à Merville-Franceville/14. 11 sarcelles d'été sont vues le 5 à Saint-Samson/14. 45 canards souchets sont de passage sur la station de lagunage d'Ardevon le 5.04 à Pontorson/50. Une mouette pygmée est photographiée le 5 à Amfréville/14.

10 canards souchets sont le 6.04 à Saint-Côme-du-Mont/50 et 26 canards pilets à Saint-Côme-du-Mont/50.

47 avocettes élégantes sont signalées le 7.04 à Sallenelles/14.

Balbuzard pêcheur, cigogne blanche, pic épeichette et grosbec casse-noyaux sont observés le 9.04 à Corneville-sur-Risle/27.Une hirondelle rustique revient sur ses sites habituels le 9.04 à Saint-Loup-Hors/14. Le phragmite des joncs chante le 9.04 à Saint-Jean-le-Thomas/50. Le balbuzard est observé régulièrement dans le mois sur les zones estuariennes mais aussi à l'intérieur comme le 9.04 à Briouze/61. Un grèbe esclavon est noté plusieurs fois dont le 9.04 à Saint-Vaast-la-Hougue/50.

3 huppes fasciées chantent le 10.04 à Mantilly/61. 2 cygnes chanteurs volent le 10.04 au-dessus de Sées/61. La première apparition de la fauvette grisette est du 10.04 à La-Cerlangue/76. puis le 11.04 à Criel-sur-Mer/76. La locustelle luscinioïde chante pour la première fois le 10.04 à Meuvaines/14 puis le 11.04 à Saint-Vigor-d'Ymonville/76. Le tarier des prés se montre le 10.04 à Gonfreville-l'Orcher/76. Un milan noir est noté le 10.04 à Tournedos-sur-Seine/27 : probablement un des oiseaux nicheurs du secteur. 11  canards souchets sont vus le .1.04 à Saint-Jean-le-Thomas/50.

Crédits photographiques : Maude Lerenard (gorgebleue du 19.04 à Pontorson/50)-Jean-Pierre Marie (rougequeue à front blanc)

Deuxième décade

Le tarier des prés apparaît le 12.04 à Sainte-Opportune-la-Mare/27 puis dans les marais du Cotentin, le 14.04 à Graignes/50 et Montmartin-en-Graignes/50. Le chevalier arlequin stationne le 12.04 à Merville-Franceville/14. 20 combattants variés sont dénombrés le 12.04 à Saint-Samson/14. 56 courlis corlieux sont dénombrés le 12.04 à Saint-Vaast-la-Hougue/50, un des sites principaux d'observation de l'espèce en avril. 39 sarcelles d'hiver sont de passage le 12.04 à Merville-FRanceville/14. 7 sarcelles d'été sont vues le 12 à Sainte-Opportune-la-Mare/27. 2 guifettes moustacs sont observées le 12 aussi à Heurteauville/76.

Le rossignol philomèle passe le 13.04 à Carolles/50. Pas si souvent, une cigogne blanche passe le 13.04 à Vauville/50. Alors que  Le coucou chante le 13.04 à Montchauvet/14 puis le 14.04 à Sallenelles/14, le 15.04 à Saint-Germain-des-Vaux/50, un bruant des neiges passe à Colleville-Montgomery/14. La tourterelle des bois chante le 13.04 à Saint-Germain-des-Angles/27 puis  le 14.04 à Ardevon-Pontorson/50. le premier faucon hobereau signalé en avril date du 13.04 à Annoville/50. 50 sarcelles d'hiver sont comptées le 13.04 à Saint-Vigor-d'Ymonville/76. 9 échasses blanches sont le 13 à Geffosses/50. Le plus gros effectif d ecanard souchet du mois est de 188 le 14.04 à Sainte-Oportune-la-Mare/27.

4 huppes fasciées sont vues le 14.04 à Saint-Cyr-du-Bailleul/50, 1 la veille à Saint-Pair-sur-Mer/50. Le faucon pèlerin niche pour la deuxième année à Avranches/50 : constatation du 15.04. 1 canard pilet est photographié le 14 à Pontorson/50. 12 grèbes huppés sont vus le 14 à Colleville-Montgomery/14.

10 combattants variés passent le 15.04 à Le-Marais-Vernier/27.  3 fuligules nyrocas sont de passage le 16.04 à Val-de-Reuil/27. Le premier martinet noir est vu le 17.04 à Val-de-Reuil/27 parmi des hirondelles. Un circaète Jean-le-Blanc est photographié le 14.04 à Sandouville/76. Le grèbe huppé construit le 14.04 à Sainte-Opportune-la-Mare/27.

Un grèbe jougris est vu le 16.04 à Saint-Jouin-Bruneval/76.

 6 merles à plastron font escale le 18.04 à Vauville/50 où on note le retour du courlis cendré. Le faucon hobereau survole le 18 Crocy/50. Le premier pouillot siffleur chante le 18 à Saint-Gervais des Sablons/61. La fauvette babillarde est le 18.04 à Goustranville/14 et Merville-Franceville/14. Un autour des palombes est observé le 18 dans le marais à l'arrière d'Hermanville-sur-mer/14.

220 bernaches cravants hrota sont encore le 19.04 à Regnéville/50.

2 faucons hobereaux sont vus le 20.04 à Evreux/27.

Crédits photographiques : Maude Lerenard (tourterelle des bois de Pontorson)- Christian Gérard (nette rousse de la Grande Noé)

 

Troisième décade

4 bécasseaux minutes sont vus le 21.04 à Genêts/50 et 8 bécasseaux maubèches à Gonfreville-l'Orcher/76. 3 moineaux friquets sont notés le 21.04 au Cap de la Hève/76. 2 sternes caspiennes sont observées le 21 à Gonfreville-l'Orcher/76.Un coucou-geai over-shooté est observé le 21.04 à Montmartin-sur-Mer/50 : c'est une espèce sudiste qui sera revue les jours suivants. 2 outardes barbues sont notées à Jobourg/50. 48  avocettes élégantes sont signalées à Gonfreville-l'Orcher/76.

Un milan noir survole Ifs/14 le 22.04, le même que celui de Billy le 12.04? 1 sarcelle d'été est observée le 22.04 à Barville/61. Un milan royal est en migration le 22.04 à Agon-Coutainville/50. Les premières hypolaïs polyglottes apparaissent le 22 à Montmartin-sur-Mer/50. La fauvette babillarde est repérée le 22 à La Mesnière et Barville/61

4 bernaches nonnettes sont le 23.04 à Bouafles/27. Les observations de pinson du nord se raréfient en fin de mois, régulières en début de mois, elles se calment dans la deuxième quinzaine avec 1 donnée le 23.04 à Saint-Jean-du-Cardonay/76. Le grosbec casse-noyaux suit un peu la même évolution mais une prospection intensive dans l'Orne le fait apparaître le 24.04 à Gué-de-la-Chêne/61, Origny-le-Butin/61, Bellevillier/61 et Home-Chamondot/61. 45 chevaliers gambettes sont vus le 23.04 à Ver-sur-Mer/14. 3 faucons hobereaux sont notés le 23 à Val-de-Reuil : l'arrivée ou le passage  du hobereau sont nets dans cette décade. 4 canards pilets sont  notés le 23 à Saint-Georges-de-Bohon/50.

 27 échasses blanches sont dénombrées le 24.04 à Réthoville/50. 10 grandes aigrettes dont 1 sur 1 nid le 24.04 à Sainte-Opportune-la-Mare/27. Le héron garde-boeufs niche à Neuilly-sur-Eure/61 : 2 sur leur nid le 24. Un héron pourpré est observé le 24 à Bavent/14. Il y a 22 nids de héron cendré le 24.04 à Neuilly-sur-Eure/61. une grive litorne est vue le 24.04 à Cordebugle/14. Une cigogne noire est notée le 24 à La-Ferrière-au-Doyen/61.

5 combattants variés sont de passage le 25.04 à Le-Marais-Vernier/27. Un autre héron pourpré est vu le 25 à Nesle-Demandeuse/76. Le busard cendré arrive : 1 le 25.04 à Clais/76 et 1 le 26.04 à Tribehou/50.

2 sternes caspiennes passent le 26.04 à Colleville-Montgomery/14. 2 chevaliers arlequins sont à Sallenelles/14. Un couple de sarcelle d'hiver est signalé le 26 à Val-de-Reuil/27. La fauvette des jardins est entendue le 26 à Caen/14 et à Ardevon/50. 80 bernaches cravants sont toujours présentes le 26.4 à Regnéville-sur-Mer/50. Un couple de goéland marin est nicheur le 26.04 au Mont-Saint-Michel/50 : ce n'est pas la première année. 44 avocettes élégantes sont signalées le 26 à Le-Mont-Saint-Michel/50. Elle était attendue : la gorgebleue à miroir arrive le 26 à Criel-sur-Mer/76. La caille des blés chante le 27 à Les-Pas-Pontorson/50.

Le busard cendré déjà arrivé dans les marais du Cotentin fait une pause le 28/04 en BMSM/50 et le milan noir survole Sartilly/50. La locustelle luscinioïde chante dans la roselière de Genêts/50, BMSM.

 

*BMSM = Baie du Mont-Saint-Michel.

 

Crédits photographiques : Maude Lerenard (coucou-geai et canard chipeau)

 

Un grand merci aux photographes et observateurs !

 

Bird Parade : les statistiques  du mois (source Faune Normandie)

 Nombres d'espèces observées  en avril 2022 : 260 en avril, 229 en mars,  207 en février, 227 en janvier.

Ce chiffre a été affiné puisque les espèces indéterminées ou erronées ont été soustraites au total de 285

Top 12 : classement des espèces par importance du nombre de données communiquées en mars   2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme chaque année à cette période les 3 espèces, pouillot véloce, fauvette à tête noire et aussi linotte mélodieuse pointent leur bec dans le classement repoussant les deux mésanges plus loin.

Le billet de Jean

La libre évolution ou le rêve de la nature originelle...

« Originelle » ? Tout dépend du point de départ qu’on se donne ! Avec dinosaure ? ou mammouth ? Au moins auroch ? Avant l’introduction des résineux en forêt de plaine ? du maïs en bocage ? Donc faisons simple, à l’envers : point de départ, aujourd’hui. L’accession à la « sauvageté », la naturalité retrouvée, dépend de la nature du lieu, de sa superficie, de son histoire et le « ré-ensauvagement » du site peut prendre autant de chemins qu’il y a d’expériences. En forêt, la compréhension de la démarche est simple : le bûcheron disparaît, le promeneur se tient à l’écart. Arbres vieillissants et chablis, clairières naturelles, torrents, foudre et grands mammifères (jusqu’au bison ?) dessinent un écosystème dont il reste quelques lambeaux en montagne. Dans les zones humides, le débat apparaît : de nombreuses espèces (d’oiseaux par exemple, de plantes, etc) ne les fréquentent que si l’horizon est dégagé, que si la saulaie ne colonise pas la roselière. Enfin, en milieu agricole, les sols qui conservent longtemps la mémoire des amendements, des engrais, de la charrue, peuvent se laisser aller à une évolution dont l’aboutissement n’a probablement pas grand chose à voir avec l’état initial, forestier le plus souvent. Les habitats créés par l’homme entrent mal dans le pur raisonnement de la libre évolution. Ce qui n’empêche pas de mener des essais de non intervention sur des espaces expérimentaux. Le bocage et la déprise localisée actuels sont un bon exemple. Les vallons humides non mécanisables ne trouvent plus preneur. Saules, aulnes et ronciers colonisent les anciennes prairies humides maintenant délaissées. Ces forêts galeries spontanées couvrent les ruisseaux d’ombrages climatiquement bienvenus. Et le pouillot fitis et la mésange nonnette s’en réjouissent. Poussons le raisonnement en plaine et basse vallée : quand nos fleuves couleront à nouveau dans des forêts galeries, c’est que nos contemporains auront compris quelque chose au réchauffement climatique.

GONm/JCo/20220429

Pour en savoir plus sur les questions débattues autour de la libre évolution, lire le n° 101 de l’excellente revue semestrielle Zones humides infos.

 Abonnement numérique gratuit à adhesion-abonnement@snpn.fr

Jean Collette

La Kartabla

Après les rapaces diurnes, voici les trois "chouettes" ; on remarquera que leur répartition d'après la base est moins générale et plus hétérogène que pour la buse et le crécerelle du mois dernier.

La prospection nocturne est en effet moins répandue et c'est là que les "locaux" pourraient donner un coup de main.

En prenant le frais à la tombée de la nuit, il n'est pas difficile d'entendre le hou hou hou du mâle de hulotte. En partant tôt le matin au travail, il n'est pas rare de croiser une effraie en chasse sur les bas-côtés ou de repérer une chevêche posée sur un poteau.

Les zones grises en Petit Caux ou dans l'ouest de l'Orne montrent le terrain de prédilection des ornithologues/mammalogues nocturnes...

La carte du mois

L’Alouette des champs (Alauda arvensis) en avril 2022.

Passereau de grande taille (L 16-18 cm et E 30-40 cm) au plumage neutre. Les parties supérieures sont brunes d'aspect et le dessous est nettement plus clair. Le manteau est chamois, strié de brun sombre. Les couvertures alaires, les rémiges et les rectrices centrales sont brunes et ourlées de chamois. L'aile est longue avec une longue projection primaire. La calotte, le cou et le haut de la poitrine sont chamois clair et finement striés de brun. Les plumes de la calotte sont érectiles et peuvent se hérisser en courte huppe dans l'excitation. Elle possède de nombreuses variantes de cris de contact, tous assez secs : prrrit, prrlu, prutt-utt, etc. et se repère facilement en vol à son chant varié et mélodieux.

L’Alouette des champs fréquente des milieux ouverts et secs, tels que pâturages et prairies plus ou moins arides, cultures céréalières, zones steppiques, arrière-dunes ou grèves fluviales et vit principalement au sol où elle établit son nid en petite coupelle. Elle se nourrit d’insectes trouvés au sol et de larves diverses, et selon la saison, de graines et d’autres éléments végétaux.

En Normandie, 622 données ont été transmises concernant l’espèce pour 942 individus au cours du mois d’avril. La répartition de l’espèce s’exprime à l’échelle régionale, en effet, elle est commune dans tous les départements mais avec moins de données transmises pour le département de l’Orne. Elle est davantage contactée sur les dunes de la baie de Sallenelles, dans les plaines agricoles euroises et au nord de la Seine-Maritime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synthèse de répartition du nombre de données et d’individus par département pour l’Alouette des champs

 

Département

14

27

50

61

76

Nombre de données

186

105

114

32

185

Nombre d’individus

291

169

212

> 32

241

L’extension des cultures a favorisé l’habitat de l’Alouette des champs et a permis un maintien des effectifs dans certains secteurs mais n'a pas empêché une érosion générale de l'espèce en Normandie. L'espèce reste très sensible aux changements des pratiques agricoles qui peuvent avoir des impacts sur sa nidification et son alimentation. La mauvaise gestion des bandes enherbées peut également avoir des effets négatifs à la réalisation du cycle écologique de cette alaudidé. En Normandie, l’espèce est classée vulnérable (VU) sur la liste rouge des oiseaux nicheurs, ce qui la définit comme espèce menacée.

Laurent Ernis

Crédit photo : Christian Gérard (Alouette des champs) & Laurent Ernis (nid)

 

 

 

 

 

 

Actualités du GONm  en avril 2022

Nouvel atlas des oiseaux de Normandie et exposition

Fruit de l'enquête effectuée par le GONm entre décembre 2016 et août 2019, cet atlas est paru.

Il présente les 277 espèces contactées dans notre région, en période de reproduction et en hiver, au cours de la période d'étude.

Une exposition en lien avec cet atlas peut dès matin circuler à travers la Normandie. Pour la réserver, contacter Philippe Gachet ph.gachet50@orange.fr. Attention, l'agenda se remplit rapidement!

Pour en savoir plus, cliquer sur l'image.

 

En cliquant sur l'image le lecteur est renvoyé au message figurant sur le site internet du GONm.

Les 50 ans à la réserve de Corneville (27)

Visite de la réserve de Corneville-sur-Risle le 9 avril 2022. La visite a été guidée par Bernard Lenormand, conservateur de la réserve. Au menu, balbuzard, pic épeichette, cigogne blanche et grosbec casse-noyaux.

Photo : Fabrice Gallien

 

 

 

 

 

Les 50 ans à la réserve de Montanglier (14)

Cette visite s'est déroulée le 9 avril avec 29 participants. Ces visites sur les réserves à l'occasion du 50ème anniversaire attire un public nombreux. C'est parfait!

Photo : Claire Debout

 

 

 

 

Les 50 ans à Saint-Marcouf/50

Sortie à Saint-Marcouf (50)
Mer d'huile et conditions paradisiaques pour aller vers les îles, en faire le tour afin qu'une équipe de FR3 les découvre.
Pendant la traversée, peu d’observations si ce n’est une belle troupe de macreuses noires et, à l'arrivée, 2 beaux mâles d'eider à duvet.
Sans débarquement, pas de chiffres mais pas mal de nids de grand cormoran bien visibles, des cormorans huppés malgré une végétation bien rase qui va les priver de couvert.
Et, très près de l'île une quinzaine de phoque gris. (texte et photo de Gérard Debout)

Les 50 ans dans les marais de Carentan (50)

 

Les interviews du 50 ème anniversaire

A retrouver ici la mémoire du GONm, avec une série d'interviews de plus ou moins anciens ou anciennes du GONm.

Une nouvelle réserve du GONm

La réserve des Hauts de Sienne a vu le jour à Hambye/50. Une convention a été signée avec les propriétaires. Grande de 73 ha, c'est une mosaïque de bocage surtout et et de prairies, milieux peu représentés dans nos réserves. L'inauguration officielle aura lieu le 27 août, 9h30, Jardin Services Végétaux, route de la Chapelle à Hambye/50.

Et le mois prochain?

1972-2002 : 50 ans

En mai  2022, retrouvez le GONm sur ses réserves à l'occasion des 50 ans.

 

SRA Stratégie régionale d'Action en faveur des limicoles nicheurs des hauts de plage

Vous pouvez nous aider!

Après 3 Plans Régionaux d’Action avec, entre autres, un colloque international consacré au gravelot à collier interrompu organisé à Caen en 2012, le GONm assure désormais la coordination générale (récolte de l’ensemble des données d’observation, harmonisation des protocoles, etc.) et le suivi de l’ensemble du projet, élargi à double titre, puisqu’il s’étend à la  Normandie et aux Hauts-de-France et qu’il concerne quatre espèces : grand gravelot, petit gravelot, gravelot à collier interrompu et huîtrier-pie.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Merci à l'auteur de la photo.

Voyage en Estrémadure Espagne

du 30 avril 2022 au 8 mai 2022

Réservé aux adhérents. Le voyage est complet.

TATIHOU-SAINT-VAAST-LA-HOUGUE/50

Dimanche 15 mai 2022

Rendez-vous à la billetterie du port à Saint-Vaast-la-Hougue/50

Départ vers l'île à pied

Visite guidée par Jocelyn Desmares

Contact : jodesmares@la poste.net

TOMBELAINE-GENETS/50

Mardi 17 mai 2022

Rendez-vous à 13h30 au Bec d'Andaine à Genêts/50

Contact : Luc Loison luc.loison@laposte.net

Réserve GONm de CHAUSEY/50

Samedi 28 mai 2022

Rendez-vous à 14 h au haut de la cale du port

Visite de l'île et de ses oiseaux avec Gérard Debout conservateur bénévole

Contact : Gérard Debout gerard.debout@orange.fr

 

Grand concours du 50ème

 

Les réserves : ode à la biodiversité!

Photo, dessin, peinture, poésie et prose

Le GONm célèbre en 2022 son 50ème anniversaire. Parmi les nombreux temps forts de cet événement, le GONm organise un concours ouvert à tous et toutes.

Multi-disciplinaire, ce concours s’adressera à deux  catégories d’âge :  jeunes jusqu’à 16  ans et adultes au-delà de 16 ans. Toutes les productions de type artistique sont attendues : photographies, peintures, dessins, modelages, sculptures, textes de prose ou de poésie. Il y aura 1 lauréat par catégorie définie de la façon suivante : 1-photographie / 2- arts plastiques / 3-écrits divers.

Le thème de ce concours sera le suivant « Les réserves naturelles du GONm :  ode à la biodiversité ! ». Ces réserves seront en 2021 accessibles au public même si les restrictions à la visite resteront les mêmes qu’habituellement.. Chacun.chacune pourra s’inspirer de leur vie sauvage et de leurs paysages pour imaginer et créer.

Le GONm gère des réserves dans toute la Normandie et il est aisé d’en trouver une près de chez soi. Attention toutefois aux modalités d'accès qui est souvent réglementé. Le mieux est de s'adresser au conservateur. Des détails à ce propos figureront sur le règlement qui apparaîtra sur le site du GONm.

Les modalités du concours seront définies dès le 1er janvier 2022 sur le site internet du GONm et aussi sur les réseaux sociaux rattachés. Toutes les productions devront parvenir au GONm

  • par voie numérique  pour les photographies, les textes  à l'adresse suivante. gonmconcours50@gmail.com 
  • par courrier bien identifié pour les productions graphiques au GONm, 181, rue d’Auge 14000-Caen.

La date limite d’envoi est fixée au 30 juin 2022.

Les résultats de ce concours seront prononcés en septembre 2022 au cours du week-end des migrateurs à Carolles. Les réalisations lauréates et d’autres, ayant retenu l’attention du jury, seront exposées pendant  toute la durée de l’événement.

Illustration : Guillaume Debout

Tout le programme des 50 ans est à télécharger ici : http://www.gonm.org/index.php?post/491

A lire!

Les témoignages d'adhérents historiques du GONm sur le forum en un clic!

 

Le GONm en mai 2022

Pour ne rien manquer, consultez le calendrier du GONm :   ICI

Des enquêtes

Tendances, c'est tendance!

Du 15 avril 2022  au 15 mai 2022 : cinquième session  de la saison 2021-2022. Relevez, 6 fois par an, tous les deux mois, toutes les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique.

N'hésitez pas à nous rejoindre dans  cette exploration  de fond de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs et d'accroître nos connaissances sur l'évolution des populations d'oiseaux. 30 mn tous les deux mois se font facilement.

Crédit photo : Franck Letellier (pouillot véloce)

Enquête "Grand corbeau"

Référent : Régis Purenne purenne.regis@neuf.fr

Enquête "Oiseaux des landes"

Référent : Jocelyn Desmares jo.desmares@laposte.net

Crédit photo : Pascal Bernardin (fauvette pitchou)

Enquête ODF "Oiseaux de France nicheurs"

Contact : martinbillard.o@gmail.com

 

Des animations

ST-MICHEL-DES-LOUPS (50) :

Dimanche 8 mai 2022

9h00-11h00

Oiseaux du bocage

RDV devant l'église de Saint-Michel des Loups/50
Bottes ou chaussures de marche recommandées.

Covoiturage au départ d'Avranches, place Carnot, 8h30.

Contact : Thierry Grandguillot 02 33 58 39 16

AUTHEUIL-ANTHOUILLET/27

Samedi 14 mai 2022

Festival de l'environnement

Le GONm sera présent avec un stand et des animations.

Contact  : Laurent Ernis laurent.ernis18@gmail.com

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-MARTIN-DE-BOSCHERVILLE/76

Dimanche 15 mai 2022

 09:00 – 11:00
A la découverte de la faune et de la flore des marais
 
Rdv le 15 mai à 9h00 au Bord de Seine, bout de la Chaussée St Georges
Animateur : Jean-Paul Richter
Contacts: tel : 06 84 66 90 82
jprichter@modulonet.fr

CAP-FAGNET (76)

Dimanche  15 mai

14:00 – 16:00

Construction des nids de mouette tridactyle
Rendez-vous à l'Office du Tourisme de Fécamp à 14h. Gratuit.
Animé par Thomas Domalain

Contact : thomasdomalain76@gmail.com
 

BERVILLE-SUR-SEINE (76)

Mercredi 18 mai 2022

14:30 – 16:30

Le rossignol
RDV sur le parking de la réserve proche de l'arrêt de bus de la Bergerie
Paire de jumelles conseillée mais prêt possible.
Le Haridon, 76480 Berville-sur-Seine, France (plan)
Réservation obligatoire par mail grande.noe@gonm.org ou par sms au 0607279789
 

ROUEN (76) :

Samedi 21 mai 2022

 10:00 – 12:00

La réserve de Repainville, découverte des particularités écologiques de ce milieu et intérêts pour l'avifaune

RDV à 10h00 Le Champ Des Possibles, 3B Rte de Lyons la Forêt, 76000 Rouen, France (plan)
 sur le parking juste après le jardin "le champ des possibles"

Contact : Alain GILLES mail : gilles.svt@gmail.com
 

VAL-DE-REUIL (27)

Dimanche 21 mai 2022

1000-12h00

Fête de la nature

Rendez-vous :  sur le parking de la réserve Chaussée de l'Andelle proche du croisement de la chaussée avec la route Tournedos sur Seine / Val de Reuil. Paire de jumelles conseillée mais prêt possible
Renseignements par mail grande.noe@gonm.org ou par sms au 0607279789

CANTELEU/76

Dimanche 21 mai 2022

14h30-16h30

RDV au parc animalier, route de Sahurs à Canteleu. Paire de jumelles conseillée mais prêt possible

Réservation obligatoire par mail grande.noe@gonm.org ou par sms au 0607279789

GENETS(50)

Mercredi 25 mai 2022

14h00-16h00

Le gravelot à collier interrompu

Lieu de RDV : Parking du Bec d'Andaine Genêts

Contact et réservation : Fabrice COCHARD Maison de l’Oiseau Migrateur, 33 rue de la Poste 50740 Carolles      fabrice.cochard@gonm.org    02.33.49.65.88   06.50.76.65.09

 

Merci de se référer à l'agenda du GONm pour d'autres animations. Des animations sont prévues également à Canteleu (76) Sallenelles (14) etc

Des stages

Stage de l'Ascension de Chausey/50

du 25 au 29 mai 2022

Stage de décompte des oiseaux marins nicheurs

Présence de 2 jours minimale.

Inscription obligatoire : fabrice.gallien@gonm.org

Stage de baguage et recherche des oiseaux nicheurs dans les réserves des marais de la Taute/50

du lundi 30 mai au lundi 20 juin 2022

Au programme :  recherche et baguage de Tarier des prés et de Bergeronnette flavéole sur les réserves, nocturnes pour le Butor et la Bécassine des marais, Recherche de Busard des roseaux et Busard cendré, recherche limicoles (courlis, vanneaux etc...).
Hébergement dans un gîte, gratuit pour les adhérents, possibilité de venir 1 après-midi, 1 journée, un week-end ou la semaine mais une réservation est nécessaire. Hébergement à Tribehou , gite de la Veillée 
Contacts : Alain Chartier 06.76.09.91.96 chartiera@wanadoo.fr 
 

 

Des réunions

Attention! Ces réunions sont conditionnées par la situation sanitaire du moment. Il est préférable de contacter les responsables pour s'informer de leur tenue.

CAEN (14)

Mardi 3 mai 2022

20h00-22h00

Bilan gravelot et nicheurs des hauts de plage de 2021

A Caen, au 181 rue d'Auge. Possibilité de participer à cette réunion en visioconférence par internet. A co

Contact : Bruno Lang (animateur) Annie Chêne (secrétaire) tel : 02.31.43.52.56 secretariat@gonm.org Eva Potet eva.potet@gonm.org

BAYEUX (14)

Mardi  10 mai 2022

20h00-22h30

Espace Saint-Patrice Bayeux.

Contact : Alain Chartier chartiera@wanadoo.fr

 

 

 

 

Bonnes observations! 

Merci à Jean Collette, Laurent Ernis et Bruno Lang pour leur précieux concours.

Le  prochain numéro paraîtra le 1er juin  2022 ou le 2,juin  ou le 3!

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature : adhérez !


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet