CHRONIQUE ORNITHOLOGIQUE JANVIER 2018

Les observations rapportées dans cette chronique  proviennent de différentes sources Cormoclic, forum du GONm et Clicnat Faune Normandie. Merci à tous les observateurs! Cette chronique ne peut être exhaustive : elle correspond uniquement aux observations personnelles communiquées par les adhérents.

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régionale), soit CHN (comité d'homologation nationale) et n'ont pas encore été validées.

Météorologie

Le mois de janvier est humide, venteux et doux. Les précipitations sont abondantes et les rivières sortent régulièrement de leur lit entraînant des inondations relativement importantes.

Que se passe-t-il en janvier?

Le mois est encore relativement calme même si des manifestations prénuptiales sont observées chez les passereaux : chants de rougegorge, de mésanges, de grives plus fréquents. Les pics se manifestent bruyamment. Les pigeons et les tourterelles paradent. Le mouvement migratoire de certaines espèces va s'amorcer: c'est ainsi que l'on assiste au retour de quelques cigognes blanches.  Janvier 2018 a été particulièrement riche en observation de goélands hivernants rares. 

JANVIER 2018

Première décade

Exceptionnellement,  le grosbec casse-noyaux ne sera pas évoqué dans cette chronique!

oeil bihoreau1.jpg
Bihoreau gris (JY Dilasser)

Un milan noir passe le 1/01 à Planquery (50). Est-ce le niveau élevé des rivières et des plans d'eau qui  permet de noter les 2 espèces suivantes? Un harle bièvre femelle est observé le 01/01 sur la rivière la Soulles à Coutances (50), un autre sera vu plus tard le 8/01 à Bricquebec (50) et le 17/01 à Coutances encore. Un bihoreau gris passe sa journée dans un saule le 2/01 à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50). Il y sera revu jusqu'à la fin du mois. Un goéland leucophée mais surtout un goéland à ailes blanches sont repérés le 2/01 à Billy (14). Un goéland à ailes blanches sera vu aussi un peu plus tard ( cf photo) à Réthoville (50). 15 à 20 bruants lapons sont notés le même jour à Cricqueville-en-Bessin (14) ainsi qu'au large un grèbe esclavon, grèbe assez facilement observé en mer en hiver. Un ibis falcinelle fréquente les alentours du château de la Rivière le 3/01 à Saint-Fromond (50) : un groupe de 110 hérons garde-boeufs aussi. 30 pinsons du nord côtoient bruant jaune et bruant des roseaux le 5/01 à Tony (27) : les groupes importants de pinson du nord semblent assez rares cet hiver même si il est assez présent isolément avec des pinsons des arbres.

GAAB2.jpg
Goéland à ailes blanches (A. Verneau)

10 oedicnèmes criards s'alimentent sur un labour le 6/01 à Tournedos-sur-Seine (27) : sont vus également harle bièvre, harle piette (4), grèbe jougris (1). 18 grèbes à cou noir et 37 garrots à oeil d'or sont, ce même jour, sur le lac des deux Amants (27). Une sterne royale se pose sur une bouée portuaire le à Cherbourg/50. Un individu de cette espèce circule depuis un an dans le golfe normand-breton. Un goéland pontique retient l'attention le 7/01 à la Grande Noé ainsi que les nettes rousses (9) et les canards siffleurs (47). Quelques passereaux notables sont détectés , 37 sizerins flammés (27 le 7/01) et 1 pouillot de Sibérie (tristis), le 8/01  aussi à la Grande Noé (27). 2 bihoreaux gris arrivent sur un étang de pêche le 8/01 à Breuilpont (27). Une sterne caugek est observée le 10/01 dans le havre de Lessay mais aussi des bernaches cravants hrota et 4 bruants des neiges (cette espèce prend-elle goût à la côte ouest du Cotentin?)

Deuxième décade

épervier2018db.jpg
Epervier d'Europe (D. Basley)

C'est une observation surprenante qui nous vient le 11/01 de la forêt de Montfort (76) : un  casse-noix moucheté très peu familier de nos forêts normandes. Plus de 400 canards colverts, 7 fuligules milouins, 2 fuligules morillons et 1 harle bièvre sont dénombrés le 11/01 sur l'étang de Bois Roger à Sées (61). 2 cigognes blanches remontent le 12/01 à Soulles (50) et 1 à le 15/01 à Colleville-Montgomery (14). Un rougequeue noir chante le même jour à Saint-Lô (50). 3  goélands pontiques  sont observés le 12/01 à Veulettes (76) et sur le littoral cauchois ainsi qu'un goéland bourgmestre. Goéland pontique aussi le 13/01 en baie du Mont-Saint-Michel assez loin des sites habituels d'observation hivernale. 6 cygnes chanteurs sont repérés le même jour dans l'estuaire de la Seine (76). Des serins cinis chantent parmi une bande de 20 oiseaux le 13/01 à Val-de-Reuil (27). Un épervier d'Europe attaque et réussit à attraper un étourneau dans un jardin le 13 également à Autheuil-Antouillet (27).

Imbrin01_2018FG.jpg
Plongeon imbrin (F. Gallien)

Un laridé peu courant est identifié le 14/01 à Antifer : le goéland à bec cerclé. Sinon moins rare,  1 couple de cigogne blanche est sur le nid le 16/01 à Anneville-Ambourville/76 et 1 chevalier guignette est sur la réserve de Berville-sur-Seine/76 le même jour. Le sizerin flammé est toujours bien présent cet hiver mais visiblement de façon très localisée : 6 le 16/01 à Falaise/14. Le même jour, 3 bernaches cravants sont vues à Vrigny (14) à l'intérieur des terres. Le 16 également,  un harle bièvre, 1500 macreuses noires, 190 macreuses brunes, 2 fuligules milouinans et 8 eiders à duvet sont en mer à Deauville-Trouville (14).Un stage insulaire permet de profiter de l'observation d'une harelde boréale et de plongeons imbrins qui pêchent le 17/01  dans le sund de Chausey (50).

Plusieurs pipits spioncelles sont répérés sur un chaume de maïs avec alouette des champs, pipit farlouse, grive litorne et bergeronnette de Yarrell , le 17/01 et le 18/01 à Le-Hommet-d'Arthenay (50). Le pipit spioncelle plus élancé et plus grande que le pipit farlouse est une espèce hivernante à rechercher parce qu'elle est certainement plus présente qu'on ne le pense en Normandie. La cathédrale de Coutances est très recherchée avec un faucon pélerin, un tichodrome et un rougequeue noir observés simultanément sur l'édifice le 18/01 . Un goéland à ailes blanches est découvert mort le 20/01 à Chausey (50).

Troisième décade

IMG_8434.jpeg
Chevalier arlequin (M. Tancoigne)

Le tichodrome échelette est toujours sur la cathédrale, le 21/01 à Coutances (50). Petit tour sur la réserve de Beauguillot pour noter plus de 200 oies cendrées, 2 oies rieuses, 1 oie à bec court, 26 barges à queue noire et 19 spatules blanches le 21/01 à Sainte-Marie-du-Mont (50). Exemples de canard observable dans l'estuaire de la Seine : 10 canards chipeaux et 5 sarcelles d'hiver le 21/01 à Petit-Couronne (76). Un groupe de 8 bruants lapons est signalé le 21/01 à Cricqueville-en-Bessin (14). Janvier est le mois où on peut voir beaucoup de pics (le pic des pics quoi!) : ainsi 1 pic mar, 1 pic épeichette et un pic épeiche toujours le 21 à Prépotin (61). Le hibou des marais est traditionnellement présent en baie du Mont :  2 le 22/01 à Genêts (50). 3 chevaliers arlequins se nourrissent le 25/01 sur le Gros Banc à Merville-Franceville (14) : l'un d'eux se régale d'un poisson (voir photo). Sont-ce des hivernants ( assez rares) ou déjà une remontée migratoire? 3 alouettes lulus chantent simultanément le 25/01 à Saint-André-de-l'Epine (50).

Bourgmestre SPr.JPG
Goéland bourgmestre H1 (S. Provost)

Un couple de faucon pélerin s'installerait-il? 2 oiseaux sont vus sur la cathédrale le 26/01 à Coutances (50). Une perruche à collier est observée le 26/01 à Cormelles-le-Royal (14). Cygne chanteur, panure à moustaches et busard des roseaux (7) sont enregistrés le 27/01 à Saint-Vigor d'Ymonville (76). 3 garrots à oeil d'or séjournent le 27/01 à Pont-l'Evêque (14). Le butor étoilé peut se montrer : la preuve , 1 le 28/01 à Ver-sur-Mer (14). Une bernache du Pacifique se laisse observer le 28/01 à Saint-Vaast-la-Hougue (50). Le  goéland bourgmestre  est rare  en baie du Mont-Saint-Michel et ailleurs : un de premier hiver (H1)est photographié le le 29/01 en vallée de la Sée. Deux cigognes blanches sont sur leur nid le 31/01 à Marchésieux (50).

Ce mois-ci, ce sont les oiseaux cités qui apparaissent sur les photos. Merci aux photographes!

BON A SAVOIR

Raccourcis de langage ou jargon?

Tout le monde sait que l'ornithologue est très économe de ses mots. Aussi va-t-il pour échanger avec ses pairs utiliser des raccourcis ou des abréviations. Un échange entre des ornithos peut ainsi susciter quelques inquiétudes chez le nouveau venu.

sanderling2018h.jpg
Un sanderling (H. Nicolas)

Voilà quelques exemples où seul l'épithète du nom de l'espèce est utilisé. Si vous entendez :  "Tiens, une huppée, tiens une bleue, tiens une nonnette!"  Là on parle de mésanges. " As-tu repéré cette mélano dans le groupe de rieuses?" Là, ce sont des mouettes. Si l'on vous pose la question suivante "Avez-vous repéré cet arlequin, ce gambette et cet aboyeur (qui n'est pas un chien)?" sachez que ce sont des chevaliers que vous avez devant les yeux.  L'ornitho parle-t-il architecture quand il évoque une fenêtre ou une cheminée? Et bien non, il parle d'hirondelles.

Parfois, le nom de genre est abrégé (balbu pour balbuzard pêcheur)  ou bien l'épithète est raccourci pour faire encore plus court. (mélano pour mouette mélanocéphale, charbo pour mésange charbonnière)

mauvisjr2018.jpg
Une mauvis (J. Rivière)

Curieusement, le nom de certaines espèces  est  rarement  abrégé  :  on ne dit pas un jaune ou un petit jaune (!) mais un bruant jaune,  ni un  roseau mais  un bruant des roseaux qui pourrait être confondu avec  le busard des roseaux (bien que!). Tout cela dépend bien évidemment du contexte de l'échange et de l'observation : la précision du langage sera plus ou moins importante selon les circonstances.

D'une autre façon, pour annoncer un oiseau, on n'utilisera que le nom de genre : "Oui, tu as raison, c'est  un gobemouche". On se passera de l'épithète  gris car si c'était un noir, l'observateur dirait gobemouche noir. Idem pour moineau qui désigne toujours le moineau domestique sauf si c'est un moineau friquet ou un moineau  soulcie. On se passe volontiers d'apivore pour évoquer la bondrée qui est la seule à porter ce nom de bondrée.

Il y a bien d'autres exemples qui donnent un côté surréaliste ou poétique à une conversation entre passionnés.

Rassurons-nous, le langage de l'ornitho est très plastique et s'adapte au public qui l'écoute!

Le mois prochain, nous parlerons du pgs, du rqn, du rqfb, du rtb, de la bqn, du gaab, du lalq, du bv, du pv, du gci et enfin de la ftn!

Comment signaler ses observations?

Ne laissez pas dormir vos observations. Communiquez-les au GONm sur le forum, sur Cormoclic et surtout sur Clicnat Faune Normandie. http://www.faune-normandie.org/

Il existe aussi une page Facebook qui permet de signaler des observations et de transmettre des photos pour identification d'une espèce observée. http://www.gonm.org/index.php?pages/Facebook

Faune France est une nouvelle base de données qui permet de rentrer ses observations où que l'on soit en France. Elle résulte de la coopération entre plusieurs associations dont la LPO et le GONm. https://www.faune-france.org/

Actualités du GONm en janvier 2018

 

LaGodefroychantier5028_01_2018red.jpg
 

Un refuge- un chantier

Le 27 janvier 2018  s'est déroulé un chantier de plantation  sur le  refuge GONm de Madame Vettois à la Godefroy (50). Il s'agissait de planter 1000 arbres pour reboiser  une parcelle autrefois exploitée en peupleraie. Une vingtaine de bénévoles a participé à ce projet soutenu  par la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie qui a fourni les jeunes plants. Le GONm effectuera un suivi régulier du site qui permettra  de recueillir des données importantes sur les populations d'oiseaux dans un milieu en évolution constante.

Un stage

Chausey-Janvier 2018.jpg
Chausey-Janvier 2018 (F. Gallien)

Ce stage s'est déroulé à Chausey du 17 au 20  janvier 2018. Les stagiaires étaient peu nombreux : il faut dire que la météo n'était pas idéale. Il a ainsi été impossible de mettre le bateau "Le-Bec-en-Scie" à l'eau. Les explorations ont pu être menées malgré tout sur l'île principale avec les recensements habituels. Les recherches d'oiseaux entrant dans le cadre de l'étude EcoQo ont permis de trouver un cadavre de goéland à ailes blanches, espèce très rare en Normandie mais observée par deux fois en décembre ou janvier sur le continent cet hiver à Billy (14) et dans le Val-de-Saire (50). Une harelde boréale s'est brièvement posée et un groupe de plongeons imbrins ont  pu être observés  dans le sund, le chenal qui longe la Grande Île . Fauvette à tête noire chanteuse hésitante et le pic épeiche complètent la liste des oiseaux hivernants de l'archipel. Lire ici

L'oiseau du mois

Le goéland à ailes blanches

GAAB2.jpg
Goéland à ailes blanches (A. Verneau)

Trois observations de cette espèce ont été rapportées cet hiver dont malheureusement celle d'un cadavre découvert à Chausey. Les deux autres sont continentales, l'une d'un individu sur le centre d'enfouissement technique de  Billy (14) et l'autre d'un oiseau posé à Réthoville (50).

Cette espèce originaire de la zone arctique est rare en Normandie, ses zones d'hivernage habituelles sont normalement situées plus au nord, Islande, Féroé mais des oiseaux peuvent descendre au sud de l'Angleterre et atteindre les côtes françaises.

 

Le GONm en février 2018

Pour tout savoir ou presque sur les activités proposées par le GONm, il existe un calendrier sur le site internet consultable par ce lien http://www.gonm.org/index.php?pages/Calendrier

 Des animations

WWD18_logo_F_horiz_RVB_web.jpg
 

Journée mondiale des zones humides

A l'occasion de ce rendez-vous annuel du 2 février 2018 ayant pour thème cette année "Des zones humides pour les villes de demain", des animations sont proposées en Normandie par le GONm.

Le samedi 3 février 2018

171230090842433033.jpg
Hybride morillon milouinan? (C. Gérard)

"Les oiseaux de la basse vallée de la Douve" à Picauville (50) à 10h au pont des Moitiers en Bauptois (Contact : Jocelyn Desmares jodesmares@laposte.net)

  "Les oiseaux de la réserve GONm"  à Flers (61) à 9h30 devant les grilles de la mairie (Contact : Etienne Lambert clever.lambert@wanadoo.fr )

"Les oiseaux de la Grande Noé" à Val-de-Reuil (27) à 10h sur le parking de la Grande Noé ( Céline Chartier 06 07 27 97 89 ou grande.noe@gonm.org ).

Le dimanche 11 février 2018 

"Histoire et vie sauvage d'une réserve" à Tirepied (50), entre Avranches et Brécey, à 9h30 sur le parking de l'école du village (Contact : Jean Collette au 02 33 48 95 63)

Le samedi 24 février 2018

"Oiseaux hivernants des marais de la Taute" à Graignes-Le-Mesnil-Angot, rendez-vous 9 h sur le parking du Port des Planques. (Contact : Maëva Dufour maevadufour09@gmail.com)

D'autres animations

VAL-DE-REUIL (27)

Dimanche 11 février 2018 10:00-12:00

"La migration des oiseaux d'eau"

Rendez-vous sur le parking de la réserve de la Grande Noé près du croisement qui rejoint Tournedos-sur-Seine et Val-de-Reuil. Partenariat avec la base de loisirs de Léry-Poses. Contact : Jacques Vassault 06 33 16 31 81

VAUVILLE (50)

Samedi 17 février 2018 10:00-13:00

"Visite générale de la réserve et observation de la flore et de la faune"

Rendez-vous sur le parking de l'entrée principale. Contact : Marie-Léa Travert 02 33 08 44 56 ou reservenaturellevauville@gonm.org

BERVILLE SUR SEINE (76)

Dimanche 28 février 2018  14:30-15:30

"La parade de l'alouette"

Rendez-vous sur D45 face à l'arrêt de bus de la Bergerie

Contact : Céline Chartier 06 07 27 97 89 grande.noe@gonm.org

20170923_084332.jpg
Observer à Carolles (P. Gachet)

CAROLLES (50)

Dimanche 28 février 2018 14:00-16:00

Oiseaux hivernants des falaises de Carolles

Rendez-vous sur le parking de la Cabane Vauban Carolles. Contact : Fabrice Cochard fabrice.cochard@hotmail.fr

Un stage

Du 14 au 17 février 2018

Stage à Chausey (50)

Rendez-vous à Granville à la gare maritime.

Inscription obligatoire et renseignements auprès de Fabrice Gallien 09 71 45 71 78 fabrice.gallien@gonm.org

Un chantier

arséantise2017.JPG
A l'Arséantise (J. Collette)

24 février 2018

LA HAYE-PESNEL (50)

Chantier de taille des jeunes arbres sur le refuge de l'Arséantise

Nombre limité à 7 participants

Contact : Jean Collette 02 33 48 95 63 jean.collette@orange.fr

 

Des réunions d'adhérents

BAYEUX (14)

 Mardi 6 février 2018 20:00-22:30

Halle Saint-Patrice, 1 rue du marché 14400-Bayeux

Contact : Alain Chartier 02 31 92 53 85 chartiera@wanadoo.fr

CAEN (14)

Mercredi 14 février 2018 20:00-22:00

181 rue d'Auge 14000-Caen

Contact : Bruno Lang ou Annie Chêne 02 31 43 52 56

ROUEN (76)

Mercredi 14 février 2018 17:00-20:00

Ecole élémentaire publique Les Sapins 4 rue du docteur Seguin 76000-Rouen

Contact : Frédéric Branswick  fbranswick@orange.fr

Des enquêtes

Enquête Tendances

Du 15 février 2018 au 15 mars 2018 : 4ème session de la saison 2017-2018. C'est simple : 6 fois par an, tous les deux mois, relevez les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique. N'hésitez pas à nous rejoindre pour cette exploration au long cours de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs.

 

- Oiseaux échoués : 24 et 25 février 2018 ( voir avec les responsables départementaux)

- Tendances  du 15 février 2018 au 15 mars 2018

- Atlas des oiseaux nicheurs 2017-2019

Prochain numéro le 1er mars 2018

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature, adhérez.

 

Le GONm agit pour vous et avec vous

Cliquer ici pour devenir adhérent du GONm

harlehuppéGG2018.jpg
Harle huppé (Gilles Guillou)