CHRONIQUE ORNITHOLOGIQUE DE JUILLET-AOUT 2016

Cette chronique est rédigée à partir des observations communiquées par Cormoclic ou directement par les observateurs.

Les espèces colorées en rouge  sont soumises à homologation, soit CHR  (comité d'homologation régionale), soit CHN (comité d'homologation nationale) et n'ont pas encore été validées.

JUILLET 2016

Le mois de juillet présente des températures au-dessous de la moyenne avec une montée brusque et courte à partir du 16. Il fera 36° le 19 à Caen. L'humidité est toute relative et un peu plus marquée en fin de mois. Ce mois-ci encore, il y a des écarts de précipitations selon les régions de Normandie :  13,3 mm à Valognes et 18,8 à Caen. Les observations arrivent encore en nombre pendant la première quinzaine puis décroissent ensuite : vive les vacances!

Première quinzaine

alouettechampspb.jpg
 

Une alouette des champs est notée, le 1er à Mondeville/14 alors qu'il n'y a que 3 données de cette espèce sur cette commune dans le fichier . Les terrains vagues révèlent souvent des surprises : ainsi, à Caen, rousserolle verderolle, hypolaïs polyglotte et bruant jaune y sont observés, le 2 .  Le dernier chant du coucou gris a été entendu le 3 juillet à Doville/50. Une locustelle tachetée chante encore le 4 juillet à Marcey les Grèves/50. Un tadorne de Belon est suivi de 6 grands jeunes, le 4,  à Bouafles/27 : une nouvelle nidification continentale donc.  Un  petit gravelot est vu sur un étang de pêche, le 4, à Ponts sous Avranches/50. Le fuligule milouin niche à la Grande Noé : un adulte est observé avec 6 jeunes, le 4. En mer on peut voir à nouveau les puffins des Baléares.

vautour_2016pb.jpg
 

Une rousserolle verderolle chante encore le 5 à Saint-Lô et le 7 à Rouen/76. Le chant de nombreuses espèces disparaît du paysage sonore au début de juillet. Un couple de pie-grièche écorcheur chasse, le 5 à Tournedos sur Seine/27. Le vautour fauve revient hanter la région, le 6, dans la Hague. Il y restera quelques jours : bagué, l'individu immature  provient d'Espagne après un passage aux Pays-Bas. Deux nouvelles espèces sont notées, le 7, dans la réserve de Flers/61 : la bouscarle de Cetti au chant explosif  typique et la bondrée apivore, amateur de guêpes et d'abeilles. Un collègue a patiemment dénombré les martinets noirs de  Flers : 430 le 7 juillet.

Des mouvements migratoires sont perceptibles en baie du Mont Saint-Michel : les tadornes de Belon se rassemblent le 6, au Bec d'Andaine à Genêts/50,  avant de gagner leur zone de mue ( Pays-Bas). Les sternes caugeks et pierregarrin sont de nouveau  visibles sur les plages. 150 barges à queue noire sont posées sur la station d'épuration de Brion,à Genêts aussi le même jour.

La cigogne noire observée le 9 juillet à Gorges/50 est la première d'une bonne série d'observations ( le 11 à Equeurdreville/50). Ce sont toujours des immatures. Une grive draine nourrit le 9 sur la Prairie de Caen : c'est tardif. La fauvette des jardins se fait entendre encore le 10, à Bricquebec/50 et Saint-Ovin/50. La bondrée apivore est plus facilement observée en juillet : 2, le 10 à Bricquebec/5 et 1, le 14 au Hommet d'Arthenay/50.

L'érismature rousse s'est reproduite dans le sud de l'Orne : une femelle et 3 poussins sont vus. Des mesures d'éradication ont été  prises contre cette

tarierdesprespb.jpg
 

espèce : il n'y aurait plus que 40 couples en France. Un élanion blanc est signalé le 11 dans le Cotentin/50 et le 16, à Emanville/27.

Des nouvelles des cigognes blanches : plus de 300 jeunes à l'envol dans le PNR des marais du Cotentin et du Bessin. A signaler sur cette zone, la bonne reproduction du tarier des prés,  la bonne  présence du faucon hobereau et la densité importante de la chouette chevêche dans le Bessin. Un couple de petit gravelot  a niché au bord d'un bassin de rétention d'eau ( le 11 et 12 juillet) à Bourguébus/14. Une caille des blés chante sur les herbus du Val Saint-Père le 14 juillet ( La Marseillaise?).

Deuxième quinzaine

Une chouette chevêche nourrit deux jeunes, le 19 juillet à Caligny/61. La cigogne noire reparaît le 19 à Saint-Pierre de Sémilly, le 20 à Valognes et le 27 à Vieux. Des  vanneaux huppés, deux adultes et des jeunes, peuvent être vus loin de leur site de reproduction, le 21 à Le Sap/61. Des courlis corlieux sont déjà de passage, le 24 en baie du Mont-Saint-Michel. Les martinets noirs locaux ont déserté Flers/61 le 25 . Plus de 260 barges à queue noire sont au repos avec un chevalier culblanc, le 26 à Genêts/50. Les cigognes blanches sont en mouvement sur des carrières au sud de Caen : 84 le 28, 144 le 29 et 70 le 30 sur la carrière de Billy/14.  Une sterne de Dougall est notée en fin de mois à Saint-Pair sur Mer/50. Pendant cette période, les passereaux sont très discrets : les chants s'arrêtent. Cependant un chant de fauvette des jardins est entendu, le 28 juillet à Tirepied/50.

Crédits photographiques : alouette des champs, vautour fauve et tarier des prés (Pascal Bernardin)

AOUT 2016

Le mois d'août est plutôt sec après des premiers jours humides. Les températures sont encore fraîches pour la saison en début de mois avec des vents de secteur nord ou est. Un épisode de forte chaleur marque la fin du mois.

Première quinzaine

busardstmartinpb.jpg
 

Les martinets noirs disparaissent du paysage urbain mais seront observés en migration pendant tout cette quinzaine. La cigogne noire décidément bien signalée cet été se nourrit au bord d'un plan d'eau, le 3 à Saint-Lô/50. Un individu sera observé ultérieurement dans ce secteur. Le pouillot fitis signale son passage par son cri proche de celui du pouillot véloce ou son chant : il crie le 3 à Tirepied/50 et chante le 6 à Saint-Lô/50. Chevalier guignette et culblanc profite du bas niveau d'un plan d'eau saint-lois pour s'alimenter sur les berges, le même jour. Le rougegorge familier chante à nouveau le 4 à Fresville/50. La reprise des chants est souvent hésitante : les phrases sont courtes et espacées. Au camp de baguage de Genêts, du 4 au  13 août, le phragmite aquatique est peu capturé. C'est le cas sur la plupart des stations de baguage cette année. La rare marouette de Baillon est baguée le 6 à Genêts/5 : c'est un juvénile. L'espèce a déjà été détectée les années précédentes sur le site. Parcourir le bocage à cette période peut être frustrant : pourtant 28 espèces dont 7 chanteuses sont notées le 5 à Saint-Senier/50. Une grive musicienne nourrit le 6 à Hauteville sur Mer/50. Une balade en mer vers Chausey permet de  voir, le 7, des fous de Bassan, 11 océanites tempêtes et un pingouin torda. Un héron pourpré s'envole des rives du plan d'eau de Sémilly, le 7 à Saint-Lô/50 :  c'est une première locale. Le goéland bourgmestre est toujours présent le 12 à Port en Bessin. Les oiseaux granivores sont encore dans des activités de nourrissage de jeunes au mois d'août :  c'est le cas d'un verdier d'Europe le 12 à Valognes et du bruant jaune dans le Centre  Manche et l'Eure. Un gobemouche gris en est à sa troisième nichée dans un jardin de la Hague ( signalé le 13). Un loriot femelle et un mâle de busard Saint-Martin sont vus le 14 dans le sud de l'Eure/27.

Deuxième quinzaine

guignette2016fl.JPG
 

Les bécassines des marais sont de retour sur la Prairie, le 15 à Caen/14. Mouette pygmée, guifette noire , courlis cendré, grande aigrette, sterne pierregarin, chevalier guignette font partie des espèces relevées le 20 août sur la réserve de la Grande Noé/27. Un pouillot ibérique chante le 22 en forêt de Cerisy : il est probable que ce soit le même individu que celui qui avait été observé au même endroit le 20 avril dernier. 25 avocettes élégantes font une pause le 23, à la Grande Noé/27. Deux bruants ortolans, espèce peu observée, si ce n'est assez tôt en période migratoire, sont repérés, le 23 au Grouin du Sud à Vains/50, en baie du Mont Saint-Michel. Une guifette noire survole la Prairie, le 24 à Caen/14.  Fin août et début septembre sont les périodes habituelles d'observation du balbuzard pêcheur : 1 le 27 sur le plan d'eau des deux amants/27 et 7 recensés en Baie du Mont Saint-Michel le même jour. Ca bouge!  2 gobemouches noirs et 1 torcol fourmilier sont signalés le 31 à Chausey/50, comme la rousserolle effarvatte, le gobemouche gris et le pouillot fitis.

Septembre arrive : la migration des oiseaux va être plus perceptible. En surveillant les haies et les buissons à l'aube, en se postant le long des côtes, des surprises attendent l'observateur.

Un grand merci à toutes les personnes qui communiquent leurs informations!

 

Crédits photographiques : Busard Saint-Martin ( Pascal Bernardin) Chevalier guignette (Franck Letellier)

Comment signaler ses observations?

Sur le forum du site, sur Cormoclic mais surtout sur Clicnat Faune Normandie

clicnat.PNG
 

 Faune Normandie est une base de données  ouverte aux observateurs naturalistes. Entièrement gratuite, d'utilisation facile, elle est mise à disposition du public par le GONm depuis le 1er janvier 2016. Elle permet d'enregistrer toutes les données naturalistes normandes, oiseaux bien sûr,  mais aussi, grâce à un partenariat avec d'autres associations, insectes, mammifères, batraciens et reptiles. http://www.faune-normandie.org/

 QUEL EST CET OISEAU?

Quel_est_cet_oiseau.jpg
 

C'était une buse variable claire, photographiée par Pascal Bernardin. Ce sont des individus jeunes qui peuvent avoir ce plumage. La virgule noire à l'avant de l'aile peut être un critère d'identification et la zone jaunâtre bien  visible ici  correspond à la zone sombre de la buse variable typique. On remarquera aussi  le liseré noir à l'arrière de l'aile. Il est conseillé de bien noter tous les détails du plumage  lorsque l'on observe un rapace clair!

 

A vous de jouer sur cette photo de Franck Letellier. Quel est cet oiseau?

L'oiseau du mois : quel est cet oiseau?

 

Répondre à l'adresse suivante  :  ph.gachet@orange.fr. La réponse figurera dans le prochain numéro.

 

Actualités du GONm en juillet-août  2016


Tour de France

LaTeam.jpg

L'équipe de volontaires (Gilles Guillou)

 

Le passage du Tour de France à proximité des plages où nichent le gravelot à collier interrompu  a été l'occasion pour quelques bénévoles de lier information et prévention sur cet oiseau à la reproduction si fragile. 7 personnes, réparties par deux  s'étaient placées aux entrées de la plage de Saint-Marcouf/50 et ont donc interpellé les passants pendant la journée de passage du Tour. Les spectateurs se sont montrés plutôt respectueux et attentifs à ne pas piétiner les nids. Même si il faut déplorer la perte d'un nid, il faut tout de même se réjouir du succès de cette initiative. Il restait à constater les effets à court terme du dérangement occasionné par l'afflux de spectateurs sur la plage. Bravo et merci aux bénévoles qui se sont mobilisés pour cette action.

 


 

Un stage

TBS_0358_-_Copie.JPG

Gorgebleue à miroir (P. Gachet)

 

Des camps de baguage se sont déroulés au mois d'août, l'un à Genêts/50, le second à Graignes/50 et le troisième dans l'estuaire de la Seine, à Courcelles sur Seine/76. L'espèce  principalement visée par ces opérations le phragmite aquatique (nicheur en péril en 'Europe de l'Est) mais aussi d'autres  espèces paludicoles comme la gorgebleue à miroir.  3 acrolas (phragmite aquatique)  ont été bagués à Genêts et 5  à Graignes et Montmartin en Graignes/50. Le  passage est donc resté modeste cette année.

Pour avoir tous les résultats de Genêts, il est possible de consulter le blog de la Station presque parfaite.

http://stationpresqueparfaite.unblog.fr/

 

Une animation

Un petit clin d'oeil aux collègues bénévoles qui animent   des sorties ornithologiques pendant les grandes vacances scolaires quelquefois en partenariat avec les offices du tourisme locaux, comme à Domfront/61. Le premier juillet 2016, JP Louvet a donc mené une quinzaine de participants à la découverte des oiseaux sur le Tertre Sainte-Anne. D'après la presse, il y avait au moins une corneille sur le parcours! Cliquer ici pour en savoir plus.

Un refuge

A-_La_Becquee.jpg
La becquée du gobemouche gris

Le GONm a la chance de profiter du travail de collègues photographes amateurs adhérents. Certains postent régulièrement des clichés sur le site de l'association et c'est toujours un plaisir de partager leurs découvertes! Le refuge de  la Carneille/61 est souvent le  terrain d'observation de Carl . "Son" couple de gobemouche de ce printemps 2016 a été l'objet de nombreux clichés. Trois sont ici présentés, l'occasion de rappeler quelques notions se rapportant à la biologie de la reproduction des passereaux ... Cliquer sur l'image de Carl Ghestin ci-contre pour en savoir plus.

 

 

 

D'autres photographies

guepierlibellule2pb.jpg
 

Une visite sur le forum permettra également de  connaître  la diversité du régime alimentaire des guêpiers d'Europe, nicheurs en Cotentin/50. Papillons, libellules, bourdons, tipules sont au menu : l'oeil avisé de Pascal nous permet de  constater cette variété.

 

Le GONm en septembre 2016

Tendances, ça continue!

Première session pour la période 2016-2017 du 15 août 2016 au 15 septembre 2016.

Une demi-heure de parcours pour noter toutes les espèces rencontrées, c'est court, facile et instructif!

Le GONm près de chez vous

Des réunions d'adhérents

BAYEUX/14 06/09/2016 20:00-22:30

Halle Saint-Patrice Bayeux

Contact : 06 76 09 91 96

chartiera@wanadoo.fr

AVRANCHES/50 07/09/2016 20:30-22:30

Café Le Liberties- Avranches

Salle à l'étage

Contact : 02 33 49 65 88

sebastien.provost@gonm.org

VALOGNES/50 08/09/2016 20:30-22h30

Hotel Dieu-Valognes

Contact : alain.barrier@wanadoo.fr

CAEN/14 14/09/2016 20:00-22:00

182, rue d'Auge- Caen

Contact : 02 31 43 52 56

secretariat@gonm.org

Un chantier

10 et 11 septembre 2016

VAL de REUIL/27

Chantier de désherbage des deux îlots et de terrassement pour agrandir la mare, renforcer et allonger les minidigues.

Apporter si possible pelles, pioches, râteaux et gants,

RV : 9 h 00, le 10 et le 11 septembre à l'observatoire aux mouettes sur la réserve de la Grande Noé

Contact : cgerard648@gmail.com

Des animations

17 et 18 septembre 2016

Journées européennes du patrimoine

Le GONm se mobilise à l'occasion des journées du patrimoine 2016. En accord, avec le thème de cette année, "Patrimoine et citoyenneté", le GONm proposera des visites de réserve ou de refuge où l' engagement citoyen en faveur de la vie sauvage est bien marqué. Une animation évoquera la haie ce patrimoine normand bien menacé mais que des actions de particuliers ou de collectivités peuvent encore préserver.

17 septembre 2016

FLERS/61

Visite  de la réserve GONm de Flers

RV : 14h30 à l'entrée du jardin public de Flers/61

Contact : clever.lambert@wanadoo.fr

vassypatrimoine.JPG
 

VASSY/14

Un patrimoine de nature : la haie et ses oiseaux

RV : 14h30 Parking du Pont Bascule, rue du canal, Vassy/14

Contact : Jean Collette 02 33 48 95 63

SAINT-LÔ/50

Oiseaux des lieux bâtis et des parcs : patrimoine naturel du Haras National

RV : 9h00 Entrée Est du Haras National, rue de la Goubedière - Saint-Lô/50

Contact et réservation : Philippe Gachet  06 89 56 85 74 ph.gachet@orange.fr

ROUEN/76

Patrimoine vivant des parcs de la rive droite

RV : 9:00-11:30, place Tissot ( Gare Rue verte)- Rouen/76

Contact : 06 84 66 90 82 jpaulr@modulonet.fr

VAUVILLE/50

Visite générale de la réserve nationale de la mare de Vauville

RV : 10:00 parking de l'entrée principale

Contact : 02 33 08 44 56 reservenaturellevauville@gonm.org

18 septembre 2016

FLERS/61

Visite  de la réserve GONm de Flers

RV : 14h30 à l'entrée du jardin public de Flers/61

Contact : clever.lambert@wanadoo.fr

VAUVILLE/50

Visite générale de la réserve nationale de la mare de Vauville

RV : 10:00 parking de l'entrée principale

Contact : 02 33 08 44 56 reservenaturellevauville@gonm.org

Au mois de septembre, il y aura aussi des animations dans les communes suivantes :

 Val de Reuil/ Grande Noé /27- Saint-Lô/50-Berville sur Seine/27-Bellefontaine/50- Courtils/50-Bagnoles de l'Orne/61- Veulettes sur Mer/76- Quiberville/76

Pour plus d'informations, consulter le calendrier du GONm. 

UN RENDEZ-VOUS IMMANQUABLE!

24 et 25 septembre 2016

affiches-CAROLLES-2016_m.jpg
 

CAROLLES/50

Dans le cadre idyllique des falaises de Carolles, aura lieu le traditionnel week-end de la migration.

Au programme, dans une ambiance conviviale, observation de la migration sur les falaises, expos et conférences à la salle des fêtes de Carolles et balades naturalistes. Pour découvrir tout le programme, cliquer sur l'image ci-contre ...

Contacts : Maison de l'oiseau migrateur MOM (02 33 49 65 88 ou <mom@gonm.org>  ou office de tourisme (02 33 61 92 88 ou <carolles.tourisme@wanadoo.fr>), des propositions d’hébergement vous seront faites.

Observer la migration

A partir du 1er septembre jusqu'au 14 novembre se tiendra le comptage des migrations sur les falaises de Carolles. Chaque jour, dès l'aube, un observateur sera présent pour dénombrer les oiseaux de passage : le site est un "spot" pour trois espèces communes, pinson des arbres, étourneau sansonnet et pigeon ramier qui passent par milliers. Ce comptage recèle toujours de belles surprises avec des espèces plus rares et bien sûr les oiseaux marins au large. Un site pour suivre ces migrations au jour le jour http://www.migraction.net/

Contact  : 02 33 49 65 88 sebastien.provost@gonm.org

Ailleurs, se déroulent les opérations de guet à la mer qui dénombrent les oiseaux marins en migration le long des côtes.
 

atlas4-carte1_s.png
 

Et bientôt l'atlas des oiseaux de Normandie

Cette enquête au long cours  prospectera pendant 3 années consécutives les oiseaux hivernants et nicheurs de  Normandie. Première session : hiver 2016-2017.  Comme on peut le voir sur la carte de gauche, il manque encore des observateurs pour certaines cartes, notamment à l'est de la région : il est souhaitable que toutes les cartes qualitatives soient couvertes. A ce propos, il faut lire le N°4 du journal de l'atlas.

 

Prochain numéro le 1er octobre  2016

Rédacteur : Philippe Gachet

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature, adhérez.

Le GONm agit pour vous et avec vous

Cliquer ici pour devenir adhérent du GONm

caugekgilg.jpg
 

Sterne caugek (Gilles Guillou)