Aller à la recherche

Mot-clé - STOC

Fil des billets

mardi 22 avril 2014 21:09

Enquête STOC-EPS

Télécharger le fichier modèle pour réaliser vos points STOC (Fiche-STOC-modele.xls) et le guide (STOC-PROTOCOLE.doc)

Buts :

Le "Suivi Temporel d'Oiseaux Communs" est une enquête nationale permanente qui a pour but d'obtenir une évaluation relativement précise des évolutions à long terme des effectifs de différentes espèces nichant communément en France.

En effet, l'avifaune évolue vite et les enquêtes atlas sont trop espacées dans le temps pour appréhender les régressions et les progressions.

Le programme STOC devrait permettre, en plus d'estimer les évolutions des populations d'oiseaux, de rechercher les causes communes de diminution ou d'augmentation, imputables éventuellement aux facteurs de milieu ou aux activités humaines, de suivre certaines espèces exploitées par la chasse en France (turdidés, alouette des champs, colombidés) et de déterminer des indices de référence nationaux pour les enquêtes plus locales utilisant les oiseaux comme indicateurs.

Collecte des données :

Le protocole, mis en place à base d'Echantillons Ponctuels Séquentiels (EPS) est peu coûteux en temps et à la portée de tout ornithologue connaissant les chants des oiseaux. II faut, en effet, faire 10 points d'écoute, suffisamment distants (+/- 300 mètres) pour éviter les interférences, et relever pendant 5 minutes, à chaque point, toutes les manifestations des oiseaux (cris, chants, nourrissages, déplacement). Ces relevés, faits autant que possible en début de matinée, doivent être répétés chaque année à la même date, du 1e avril au 8 mai pour la 1e série et du 9 mai au 15 juin pour la 2e série. Le temps minimal requis est donc d'environ 2 heures par an sur le terrain.

Résultats :

Les résultats sont transcrits sur des fiches analysées à l’échelon national par le Muséum et régionalement par le GONm.

Avec plus de 560 points EPS tirés au sort près du lieu que l’observateur choisit, ainsi que plusieurs suivis dans les réserves du GONm (Vauville, Chausey, Grande Noé), des suivis menés par le GONm sur d’autres réserves ou espaces protégés (Cerisy-la-Forêt, PNR du Perche), la Normandie est, grâce au GONm, une des régions les plus actives de ce programme national qui comptabilisait en 2005 près de 10000 EPS sur tout le territoire.

Les synthèses nationales paraissent dans la revue Alauda ou Ornithos.

Les fiches à remplir proposées ici sont à renvoyer avant le 1e septembre directement par voie électronique à Claire Debout : <claire.debout@gmail.com> ou par voie postale au local.

Par ailleurs, le GONm poursuit des recensements STOC avec une méthode un peu différente, plus ancienne, mais qui sont maintenus pour ne pas interrompre des séries temporelles précieuses : ces séries de points concernent les grandes zones humides normandes (PNR des marais du Cotentin et du Bessin, marais de la Dives, estuaire de la Seine), mais aussi des séries anciennes commencées au début des années 1990 (en plaine de Caen, par exemple).