Aller à la recherche

GONm ACTU JANVIER 2022 N°81

 

 

 

 

 

 

  • Chronique ornithologique du mois de décembre 2021
  • Bird Parade : quelques données  statistiques du mois
  • L'oiseau du mois
  • Le billet de Jean
  • La Kartabla
  • La carte du mois
  • Actualité du GONm en décembre    2021
  • Le calendrier du mois de janvier  2022 :  animations, stages, chantiers, réunions et enquêtes.
  • Photo et composition : Alain Brodin

 Chronique ornithologique de décembre 2021.

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régional), soit CHN (comité d'homologation national)

Cette chronique ne peut que survoler l'ensemble des données fournies sur Faune Normandie. Les oiseaux les plus communs sont volontairement peu traités. Pour éviter une trop grande longueur de cette chronique, le nombre d'observations quotidiennes est volontairement limité.

La chronique ornithologique est  envoyée sur support papier aux adhérents qui ne disposent pas de système numérique et qui en ont fait la demande.

Météorologie

Le début du mois est humide. Une courte vague de froid suit. La fin du mois est à nouveau humide. Le niveau mensuel des précipitations reste faible par rapport aux moyennes habituelles. Les températures sont douces pour un mois de décembre avec notamment 15°C le 29 à Caen.

Toutes les photos peuvent être légèrement agrandies d'un clic !

Parmi les oiseaux en rouge ce mois-ci : robin à flancs roux, mergule nain, pouillot brun, etc

Première décade

253 canards souchets, 11 canards siffleurs, 3 canards pilets sont dénombrés le 1/12 à la Grande Noé à Val-de-Reuil (27).  109 hérons garde-boeufs sont au dortoir le 1/12 Saint-Côme-du-Mont (50) et aussi 5 aigrettes garzettes et 19 grandes aigrettes. Le bruant des neiges est le 01/12 à Manvieux (14) et Lingreville (50 où sont notées aussi 3 alouettes haussecols. La bécasse des bois est vue le même jour à Montmerrei (61).

2 mouettes pygmées, 7 pluviers argentés et une barge rousse sont signalés le 2/12 à Merville-Franceville (14), tout comme 1 avocette élégante, 13 chevaliers gambettes, 45 goélands cendrés et un grèbe à cou noir.  32 bruants proyers sont au dortoir le 2 à Hubert-Folie (14). 46 plongeons catmarins et 4 arctiques sont comptés à Colleville-Montgomery (14) et 132 goélands cendrés.

Une mouette pygmée de 1ère année est photographiée le 03/12 à Merville-Franceville (14). Une macreuse brune passe à Cricqueville-en-Bessin (14). 2 mésanges noires sont signalées le 3 à Crouttes (61). Un butor étoilé est observé le 3 à Gonfreville (76)   ainsi que 93 barges à queue noire et  14 chevaliers gambettes. 150 bruants des roseaux arrivent au pré-dortoir le 3 à Vains (50). L'élanion blac est toujours à le Marais-Vernier (27). 30 cigognes blanches sont sur le CET d'Eroudeville (50).

55 hérons garde-boeufs sont notés le 4/12 à Varaville (14), 218 à Brécey (50), 70 à Vouilly (14), un plongeon imbrin à Ouistreham (14), 6 mouettes mélanocéphales aussi. 7 hiboux moyens-ducs sont vus le 4 à Sainte-Opportune-la-Mare (27). La bergeronnette citrine a pris ses quartiers à Cosqueville (50), elle est observée le 04.  Un fuligule à bec cerclé est posé le 04/12 à Saint-Germain-d'Etables (76).

Un fuligule nyroca est visible le 5/12 sur la réserve GONm de la Grande Noé à Val-de-Reuil (27).  Une cigogne blanche est sur le nid le 5 à Picauville (50). Le faucon pèlerin fréquente une carrière à Le Grand-Celland (50).. 36 fulmars boréaux et 1 puffin des Anglais volent vers l'ouest le 5 à Vierville (14). 1 labbe parasite est vu le 5 à Ouistreham (14), 5 chevaliers arlequins sont notés à Merville-Franceville (14),  40 chevaliers gambettes sont notés à Ouistreham (14). 160 fous de Bassan sont comptés le 5 à Urville (50), 252 mouettes tridactyles, 4 bécasseaux sanderlings, 25 tournepierres à collier ,1 plongeon imbrin et 1 catmarin.

Un harle piette est le 6/12 sur le plan d'eau de Berville-sur-Seine (76). 9 pigeons colombins passent en vol le 6 à La Gohannière (50). 105 courlis cendrés sont dénombrés à Barneville (50). 265 goélands cendrés sont vus à Saint-Samson-de-la-Roque (27).  285 canards souchets, 19 pilets et 7 siffleurs sont signalés à Sainte-Opportune-la-Mare (27) : sont vus aussi busard des roseaux et busard Saint-Martin.  Un grèbe jougris, 27 garrrots à oeil d'or et 12 grèbes à cou noir sont vus le 7/12 à Poses (27).

 

Une  bernache cravant du Pacifique est observée le 7/12 à Heugueville-sur-Sienne (50). Un pouillot de Sibérie est repéré à Mont-Saint-Aignan( 76). Un goéland brun intermedius est identifié à Bouafles (27) le même jour. Bernache à ventre pâle, bernache cravant du Pacifique mais aussi goéland argenté argentatus sont vus le 7 à Heuguevillle-sur-Sienne (50). Une hirondelle rustique est vue le 8/12 à Petiville (14). Une  oie à bec court est repérée  à Vains (50), le panure à moustaches à Sandouville (76) et un pouillot de Sibérie à Mont-Saint-Aignan (76).

Des cigognes blanches sont sur leur nid le 8/12 à Hotot-en-Auge (14), Biéville-Quétiéville (14) et Saint-Samson (14). Un bruant lapon est entendu à Vains (50). 2 busards Saint-Martin, mâle et femelle sont observés le 8 à La-Rouge (61). Une mésange noire baguée est sur une mangeoire à Le-Mesnil-Esnard (76).  Le mergule nain est observé le 9/12 à Gatteville-Phare (50) et aussi 7 plongeons catmarins, 1 plongeon arctique et 1 grèbe esclavon. Une oie à bec court paît au milieu des bernaches à Vains (50), la même que le 8. 800 bernaches nonnettes sont comptées le 9 à Sainte-Marie-du-Mont (50).

Un pouillot brun est vu et entendu le 9 aussi à Sainte-Marie-du-Mont (50) : il sera revu le 12/12 et plus tard dans le mois. 4 cigognes blanches sont posées sur 3 nids le 9 à Le-Ham (50). Un faucon pèlerin est vu à Préaux-du-Perche (61) : les données de cette espèce provenant de l'Orne sont assez rares. 2 becs-croisés des sapins sont signalée le 9 à Saint-Léger-du-Bourg-Denis (76).

Un phalarope à bec large est présent le 10/12 à Merville-Franceville (14)et 9 chevaliers arlequins. La harelde boréale vue le 10/12  va-t-elle passer l'hiver à Bréhal (50)? 9 guillemots de Troïl sont vus le 10 à Ouistreham (14) et 2 chevaliers gambettes. Un grèbe jougris vole vers l'ouest à Vierville (14) : 8 fulmars boréaux itou. . 24 barges à queue noire, 25 courlis cendrés et 46 canards souchets sont notés le 10 à Geffosses (50). Le pic mar est vu à Saint-Ouen-sur-Iton (61).

Crédits photographiques : Jean-Pierre Marie (mouette pygmée) - Sébastien Provost Birding MSM (goéland argenté argentatus) - Patrick Desgués (phalarope à bec large de Merville-Franceville)

Deuxième décade

pipits de Richard sont  stationnés le 11/12 au Grouin du Sud à Vains (50). Une hirondelle rustique est vue le même jour à Blainville-sur-Mer (50) et une bernache nonnette à Regnéville-sur-Mer (50). 12 bécassines des marais sont le 12/12 à Tirepied (50) où le pic épeiche tambourine. Un ibis falcinelle est vu le 12/12 à Saint-Etienne-de-Thillaye (14) et Saint-Pierre-du-Jonquet (14). Un robin à flancs roux est repéré le 12/12 par un observateur sagace à Le Grais (61) : cet oiseau plutôt  oriental qui a la physionomie d'un rougegorge et les flancs roux comme l'indique son nom, hiverne dans le sud-est asiatique. Il sera revu les 13 et le 14/12. Le pigeon colombin chante à Broglie (27). Le sizerin cabaret est vu à Arques-la-Bataille. 7 bécassines des marais se reposent dans la réserve de Flers (61). 7 avocettes élégantes sont vues à Beauvoir en baie du Mont-Saint-Michel (50).

Un fuligule milouinan est observé le 13/12 à Villerville/14. Une oie à bec court paît parmi les bernaches cravants  le 13 à Vains (50). 8 bernaches nonnettes ne sont pas loin ainsi qu'une bernache cravant du Pacifique. Le pouillot brun est capté par une oreille habituée à Sainte-Marie du Mont (50). Une buse pattue est à nouveau signalée le 13 en baie du Mont-Saint-Michel à Vains (50). Le goéland pontique qui commence à être bien identifié est vu le 13 à Sainte-Marguerite-sur-Mer (76) et Saint-Aubin-sur-Mer (76). Un bruant des neiges est observé à Saint-Aubin-sur-Mer (76). Une grande aigrette est photographiée à La-Cerlangue (76). 25 fulmars boréaux tournent autour de la falaise le 13 à Saint-Valéry-en-Caux (76). 1000 tadornes de Belon sont comptées à Vains (50). 407 canards souchets sont présents à Sainte-Opportune-la-Mare (27). 54 pingouins tordas pêchent au large de Cricqueville(-en-Bessin (14).

cygnes chanteurs sont  le 14/12 à Sandouville (76). Le faucon émerillon est vu à Beaumais (14) et Hotot-en-Auge (14). 347 macreuses noires sont dénombrées le 14 à Varaville (14) puis 1500 au large de Dragey-Ronthon (50). Des couples de cigogne blanche paradent sur les nids à Janville (14) et Saint-Pierre-du-Jonquet (14). 410 bernaches à ventre pâle sont visibles à Lingreville (50) et 720 à Regnéville-sur-Mer (50). 4 bécassines sourdes sont levées à Avranches (50) dans les prés de l'hôpital et aussi 52 bécassines des marais. Le grèbe esclavon et le grèbe à cou noir sont observés le 14 à Oudalle (76) et Gonfreville-l'Orcher (76). 5 pingouins tordas sont vus de Saint-Pair-sur-Mer (50).

5 poussins de canard colvert en duvet sont observés le 15/12 à Rouen (76). 258 canards souchets sont stationnés le 15 à Sainte-Opportune-la-Mare : un autour des palombes passe par là. 2 grands corbeaux sont sur l'herbu en baie du Mont-Saint-Michel à Genêts (50) : ils sont loquaces. L'alouette lulu est observée à Carolles (50), petit groupe de 5 et aussi à Préaux-du-Perche (61). 30 bruants proyers sont signalés le 15 encore à Saint-Pierre-le-Vigier (76).

Le robin à flancs roux résiste le 16/12 à Le-Grais (61). 8 bernaches nonnettes elles sont le 16 à Vains (50). Un labbe pomarin harcèle des laridés puis se pose à Cricqueville-en-Bessin (14). Un faucon émerillon est noté à Beauvoir (50). Le pipit spioncelle souvent solitaire est repéré le 17/12 à Mesnières-en-Bray, Palluel, Quiévrrécourt et Saint-Martin-l'Hortier, toutes communes du 76.  Deux grands corbeaux harcelés par des corneilles poussent des cris variés le même jour à Saint-Germain-de-Tournebut (50) : débuts de parade? Le pic noir se montre le 17 à Brucourt (14).

 

Fuligule nyroca et harle piette sont le 18/12 à Val-de-Reuil (27). Le milan royal passe le 18/12 à Ticheville (61) et le 19 à Plasnes (27). Un sizerin cabaret est vu le 18 à Saint-Germain-d'Etables (76). Plusieurs grues cendrées volent à Fauville-en-Caux (76). 30 plongeons catmarins sont vus à Quiberville (76) et 11 macreuses noires. 2 oies rieuses passent au-dessus du cap d'Antifer à La Poetrie-Antifer (76)

51 courlis cendrés sont le 19/12 à Pennedepie (14), 16 oies rieuses à Merville-Franceville (14). 150 bernaches à ventre pâle sont comptées le 19 à Blainville-sur-Mer (50). Il y a le 19 600 canards siffleurs sur la réserve de Beauguillot à Sainte-Marie-du-Mont 50) et aussi 55 oies cendrées, 12 oies rieuses , 150 canards pilets, 100 canards souchets et 30 barges à queue noire. Une centaine de pigeons colombins est dénombrée à Sotteville-sous-le-Val (76). Un pic mar est signalé par ailleurs ce jour-là à Rouen (76).

Un autour des palombes est observé le 19/12 à Barneville (50). Il n'y a plus que 18 bernaches nonnettes le 19 à Sainte-Marie-du-Mont (50) où le pouillot brun est à nouveau détecté. Un cygne de Bewick est vu le 20/12 à La-Cerlangue (76). Le balbuzard pêcheur est toujours en baie d'Orne, 1 le 20 à Ouistreham (14). La mésange noire fréquente volontiers les mangeoires, 1 le 20 à Caen et 1 à Blonville-su-Mer (14). 21 eiders à duvet volent vers l'est à Colleville-Montgomery (14). Un grèbe esclavon est noté à Saint-Pair-sur-Mer (50), secteur de la côte normande où il est moins fréquent en hiver. 7 bécasseaux violets sont sur le port le 20 à Dieppe (76). 51 barges à queue noire et 12 chevaliers gambettes sont dans la réserve naturelle de l'estuaire de la Seine à Gonfreville (76) : 29 canards siffleurs, 5 canards souchets et 24 spatules blanches aussi.

Crédits photographiques : Jean-¨Pierre Moulin (robin à flancs roux) - Tony Le Huu Nghia (ibis falcinelle du 21/12 et héron garde-boeufs)

Troisième décade

En bref quelques raretés de la 3ème décade

Un fuligule milouinan est observé le 21/12 à Merville-Franceville, un ibis falcinelle à Saint-Pierre du Jonquet (14) et Saint-Samson (14).

Un goéland pontique est signalé le 23/12 à Honfleur (14). Une macreuse brune est photographiée sous les falaises de Carolles (50) : 9 observations normandes dans le mois.

Une macreuse à front blanc est repérée sur une photo d'un groupe de macreuse noire le 24/12 au large de Granville (50).

Un cygne de Bewick est posé le 25/12 à Tancarville (76)

Il y a maintenant 3 oies à bec court à Vains (photo du 26/12). Le harle piette est vu le 26/12 à Val-de-Reuil (27).

Un phalarope à bec large est observé le 28/12 dans le Havre de la Vanlée à Bricqueville-sur-Mer (50).

Un pipit de Richard est peut-être revu le 28/12 à Vains (50).

9 ibis falcinelles sont vus le 30/12 à Le Rivage, Courtils (50).

2 fuligules milouinans sont vus le 30/12 à Ouistreham (14)

Une grue cendrée passe le 30/12 à Grande Noé Val-de-Reuil (27).

Une bernache du Pacifique est au milieu des bernaches hrota (ventre pâle) et une bernache nonnette au milieu des bernicla le 30/12 à Regnéville-sur-Mer (50).

 

En bref des nouvelles des passereaux hivernants pendant le mois et la  3ème décade.

Le pinson du Nord est noté 190 fois en décembre 2021 à la date du 30/12. Il est souvent observé de façon isolée mais 42 sont comptés le 16/12 à Saint-Jean-de-la-Haize (50), 15 le 25/12 à Avranches (50), 12 le 26/12 à Saint-Vigor-des-Mezerets (14).

19 grosbecs casse-noyaux sont notés le 22/12 à Carrouges (61)  : plus gros effectif du mois. L'espèce est peu présente dans la Manche cet hiver.

Le bruant lapon n'est observé qu'une fois, le 8/12  à Vains (50).

Le bruant des neiges bénéficie de 9 données dont 1 de 3 le 25/12 à Saint-Aubin-sur-Mer (76) et 1 de 2 le 27/12 à Bricqueville-sur-Mer (50)

L'alouette hausse-col est vue une seule fois.

Le sizerin cabaret a deux données mais pas dans la 3ème décade : elles sont déjà citées dans la chronique.

Le bec-croisé des sapins compte 7 données provenant des secteurs où il est connu : 5 le 20/12 à Baillolet (76).

La grive litorne semble peu abondante, avec 114 données : des groupes sont signalés surtout à l'est de la région, 100 le 22/12 à Saint-Germain-des-Essourts (76), 84 le 25/12 à Saint-Saire (76), 100 le 27/12 à Guiseniers (27).

La grive mauvis est dispersée dans toute la région ( 286 données) : les gros effectifs sont rares. Signalons dans cette 3ème décade, 84 le 23/12 à Saint-Pierre-du-Jonquet, 89 le 25/12 à  Bricquebec (50), 85 le 26/12 à Tirepied (50), 60 le 30/12 à Muchedent (76).

La mésange noire est bien présente avec 135 données au 30/12 : elles sont souvent solitaires mais peuvent se regrouper aux mangeoires, comme les 4 le 30/12 à Feuguerolles-Bully (14).

En bref, quelques chanteurs de la décade qui se manifestent plus  : c'est le moment de se familiariser avec les chants les plus communs et les plus précoces.

Le merle noir chante en sourdine le 21/12 à Feuguerolles-Bully (14). Le bruant proyer chante le 22/12 à Saint-Aubin-d'Arquenay (14). L'accenteur mouchet pousse son chant peu varié le 23/12 à Caen (14). Le pic vert ricane le 24/12 à Conches-en-Ouche (27).  La mésange bleue chante le 25/12 à Valognes (50). La grive musicienne entame son chant rythmé et musical le 25/12 à Bricquebec (50) : c'est la grive de Noël! Le troglodyte se lance le 25 à Melleville (76) et la chouette hulotte à Dragey (50). La tourterelle turque elle pousse ses trois notes le 26/12 à Marques (76). La bouscarle de Cetti chante le 26/12 à Dragey-Ronthon (50). La grive draine entonne son chant mélancolique et peu varié le 27/12 ) Bellavilliers (61). La mésange charbonnière chante le 27/12 à Pirou (50). Le bruant zizi chante le 27 à ¨Port-Mort (27). Le pigeon ramier pousse ses 5 notes le 28/12 à Saint-Quentin-sur-le-Homme (50). Le pinson des arbres s'y met une fois le 29/12 à Caen (14). Le roitelet huppé chante le 30/12 à La Ferté-Macé, le 29/12 à Ticheville (61). Le grimpereau des jardins chante le 30/12 à Caen (14).

Le rougegorge n'a, lui,  guère arrêté de chanter. L'étourneau sansonnet pousse aussi la chansonnette de temps en temps.

Crédits photographiques :  Maude Lerenard (oie à bec court) - Jacques Rivière (merle noir et étourneau sansonnet plus bas) -Gérard Debout (étourneaux sur le port de Caen) - Sébastien Provost Birding MSM (macreuse brune de Carolles)

Un grand merci aux photographes et observateurs !

Bird Parade : les statistiques  du mois (source Faune Normandie)

 Nombres d'espèces observées mensuellement en 2021

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
248 250 261 286 265 238 247 248 254 272 262                 250

250 espèces ont été vues en Normandie au mois de  décembre 2021. Ce chiffre est toujours brut et prend en  compte des espèces dites indéterminées (goéland indéterminé- plongeon indéterminé, etc). Le nombre réel est donc plus faible en réalité. Nous essaierons de faire le tri à partir du mois prochain.

Top 12 : classement des espèces par importance du nombre de données communiquées en décembre  2021 au 30/12/2021

 

Classement par nombre d'oiseaux (effectifs cumulés) :

Le vanneau huppé arrive en tête avec 53568 oiseaux, puis la mouette rieuse avec 48270 et la sarcelle d'hiver avec 25034.

Le bécasseau maubèche  avec 14633 oiseaux compte un nombre  curieusement très élévé d'individus. En fait, ce sont les effectifs cumulés sur le site de Saint-Pair-sur-mer (50) qui aboutissent à ce nombre élevé : l'effectif maximum est de 4000 maubèches sur ce site de l'embouchure du Thar.

Le premier passereau est l'étourneau sansonnet.

 

 

 

Le billet de Jean

Prendre de la hauteur?

La mare de la forêt de Grimboscq/14 et la tourbière de Gathemo/50 sont  deux espaces de nature ouverts au public avec actuellement un point commun : des aménagements pour « mieux voir ». Plateforme d’observation, ponton de cheminement, observatoire, les structures facilitant l’accès des promeneurs à un contact rapproché avec la nature font logiquement partie des plans d’aménagements de ces sites fréquentés. Quelles connaissances ou même plus simplement quelle sensibilisation en tire le citoyen de passage ? Il est difficile de mesurer le retour sur investissement. Lors de l’inauguration de l’observatoire de la tourbière le 20 octobre dernier, la presse a publié le montant de la dépense pour le CD 50 : 90 000 euros, coût élevé dû aux conditions techniques particulières d’implantation dans la tourbe. Depuis ce remarquable aménagement, perché à 8,20 m de haut, le botaniste de service sauvera t-il mieux la lande à bruyère de l’envahissement par les bouleaux et les chênes ? Pour comparaison, l’achat des 20 ha de terres agricoles de la réserve de l’Orange du GONm dans la vallée de la Sée a coûté 129 000 euros (dont 10 800 prélevés par la Safer.)

Jean Collette

L'oiseau du mois

L’Huitrier Pie

 

Les 15 et 16 janvier prochain aura lieu le comptage international des oiseaux d’eau. Des dizaines de bénévoles normands vont parcourir les zones humides côtières ou non afin de dénombrer leurs habitants. Parmi eux, une espèce phare des rivages normands : l’huitrier pie.

Parmi les limicoles, l’un des plus grands et surtout colorés est l’huitrier pie. Avec son dos noir, son ventre blanc et surtout son long bec rouge, le reconnaître est aisé. Malgré son nom, l’espèce se nourrit peu d’huitre mais plutôt de bivalves, de vers et de gastéropodes qu’elle va dénicher dans la vase grâce à son bec. Elle peut l’utiliser comme un marteau en frappant les coquilles ou comme levier en écartant les valves. L’espèce est donc liée aux vasières mais la structure du littoral l’importe peu. Ainsi, l’espèce niche de la France jusqu’au cercle arctique, sur les côtes rocheuses mais aussi à l’intérieur des terres, dans les champs de pomme de terre ou même sur les ronds-points ! Son nid est une dépression à même le sol, où la femelle dépose de 2 à 5 œufs. Au bout d’un mois environ, les poussins éclosent et très rapidement suivent les parents.

Lors du comptage 2021, 45000 huitriers ont été dénombrés en France dont 10600 en Normandie, soit 25% du total ! En plus, la Baie du Mont-Saint-Michel, principal site d’hivernage avec plus de 7000 oiseaux, n’est pas compté dans ce total. La Normandie a donc une importance capitale dans l’hivernage de l’espèce. Le site majeur est la Baie des Veys avec environ 4500 oiseaux suivi de l’Estuaire de la Seine avec 2300 oiseaux. Ce comptage, réalisé depuis de nombreuses années, permet de constater que la population hivernante française est stable. Les pics de présence correspondent aux hivers rigoureux (121000 oiseaux en 1997, effectif record). A l’échelle européenne, la population a augmentée jusqu’aux années 1990 pour atteindre le million d’individus mais décline depuis, l’espèce a donc été classé Vulnérable en 2021.

Si vous êtes motivé pour compter ou accompagner les compteurs, n’hésitez pas à contacter le GONm !

Thomas Domalain

Photo : Pascal Bernardin

La carte du mois

Le tarin des aulnes

Le Tarin des aulnes Spinus spinus est un petit fringille de taille inférieure à celle du chardonneret. C'est un oiseau du nord de l'Europe et des montagnes du sud, hivernant commun en France.

Le mâle adulte nuptial se reconnaît d'abord au jaune qui est partout dans son plumage, mais pas de façon uniforme. Ce jaune est particulièrement vif sur les côtés de la tête, les couvertures alaires, le croupion et la queue. Le manteau lui est plutôt olive. A partir de septembre, la calotte et la bavette sont noires et la femelle est représentée par une calotte gris verdâtre, un croupion blanc jaunâtre à nuance verte, diffusément strié. En période de reproduction, les mâles pratiquent l’allofeeding, c’est-à-dire que les individus dominants reçoivent de la nourriture de la part d’oiseaux du rang inférieur afin de réduire les tensions. En hiver, l’espèce est facilement repérable avec son cri de contact très caractéristique, un « tuii » descendant.

Le Tarin des aulnes est un habitué des forêts de conifères ainsi que d'altitude. Il est également présent en feuillus, par exemple sur substrat humide, en aulnaie et bétulaie. A la mauvaise saison, les troupes hivernantes fréquentent assidûment les aulnes dont il apprécie beaucoup les graines. En effet, c’est un oiseau essentiellement granivore.

En Normandie, il est commun dans la région et a été observé tous les jours au mois de décembre. Le tarin est moins fréquent sur la côte ouest, notamment sur la partie nord de la Manche. En revanche, il est noté de façon régulière sur les autres départements. 2 271 individus ont été comptés ce mois-ci pour 215 données.

Synthèse de répartition du nombre de données et d’individus par département pour le Tarin des aulnes

Département

14

27

50

61

76

Nombre de données

44

45

37

44

45

Nombre d’individus

473

703

228

392

475

L'espèce est commune et non menacée. Elle est donnée en expansion dans plusieurs pays européen. Si problème il y a, ce ne peut être que dans les noyaux de peuplement méridionaux du fait des étés très chauds et secs observés ces dernières années.

Carte : Vottana Tep

Texte : Laurent Ernis

La kartabla de janvier

Carte des communes à 49 espèces.

Voici vos étrennes : une carte présentant seulement les communes ayant exactement 49 espèces à la fin de novembre 2021. Il devrait vous être facile de les faire passer le seuil fatidique des 50 espèces. Désolé pour les observateurs du Calvados !"

Meilleurs voeux à toutes et tous

Bruno Lang

 

Entre Bray et reste de la Normandie, journal d’un salarié/bénévole du GONm

Date (temps passé dehors avec ma paire de jumelles autour du cou (différent du temps de travail))

1er décembre (2h) : Visite de deux exploitations agricoles autour de Neufchâtel-en-Bray pour poser des nichoirs à effraie avec François-Xavier Plaisant et Michel Goffette. Dans les prairies de la première ferme, à Croixdalle, 3 grandes aigrettes sont parmi les vaches. La ferme est en bord de forêt, des mésanges noires crient juste à côté. Plus surprenant, sa position sur le plateau n’empêche pas la présence d’une bergeronnette des ruisseaux. Dans la seconde, à Osmoy-Saint-Valéry, le couple d’effraie est dans son bâtiment mais ce dernier va être rénové, un nichoir va être posé pour leur proposer une solution de repli.

2 décembre (4h) : Boucle sur les communes de Neufchâtel et Quièvrecourt, 46 espèces contactées. Un gros groupe de plus de 100 tarins dont un mâle chantonnant, une mésange noire dans un bouquet de conifères, quelques farlouses dans la pâture de l’étang de Neufchâtel, bientôt transformé en minigolf… Les 4 espèces de grive sont contactées, dont une dizaine de grive litorne, espèce vraiment peu présente dans le Pays de Bray cet hiver.

3 décembre (5h) : Matinée sous la bruine dans le bocage de Sainte-Geneviève-en-Bray. Les conditions compliquées ne m’ont permis d’observer que 44 espèces mais quelques surprises comme un groupe de 5 vanneaux huppés, une bergeronnette des ruisseaux sur le plateau ou un mâle fauvette à tête noire dans une haie. Les espèces typiques du bocage sont évidemment présentes : plusieurs contacts de grosbec casse-noyaux avec un maximum de 9 ensemble, des dizaines de grive mauvis, quelques véloces, des dizaines de pinsons du Nord, du spioncelle et du farlouse ou encore du bouvreuil. En rentrant chez moi, j’ai la surprise d’entendre la mésange noire dans mon jardin.

Pour lire la suite, cliquer ici ou sur l'image. ICI

Photo : Thomas Domalain (oie de la toundra)

 

Actualités du GONm  en décembre  2021

Souscription atlas

20 ans après le dernier atlas des oiseaux en hiver et 15 ans après le second atlas des oiseaux nicheurs, le Groupe ornithologique normand va publier en mars 2022 son Nouvel atlas des oiseaux de Normandie suite à l’enquête qu’il a réalisée entre décembre 2016 et août 2019.

Cet atlas présente les 277 espèces contactées dans notre région, en période de reproduction et en hiver, au cours de la période d'étude.

La recherche de parrainage est terminée . Elle a rencontré un grand succès au-delà de toute attente. Merci aux parrains et marraines!

Vous pouvez désormais commander votre atlas par souscription au tarif de 45 euros.

L'atlas paraîtra en mars 2022. Il sera présenté au cours de l'assemblée générale du GONm du 26 mars 2022.

Pour en savoir plus, cliquer sur l'image.

Réserve naturelle régionale des marais de la Taute (50)

Une vision dronesque de la réserve blanchie par les pluies de décembre et cygnes sur l'eau, par Jean-Marc Jansen.

Réserve de la Grande Noé Val-de-Reuil(50)

Le programme d'animations 2022 est paru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réserve naturelle nationale de Vauville(50)

Le programme d'animations pour 2022 est paru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réserve du Montier à Tirepied (50)

Quels sont les effets des coupes effectuées sur certaines haies de cette réserve? 


Mi septembre 2020, une haie vieille de 30 ans a été rabattue à hauteur d'1,10 m. Anciens et nouveaux nids sur site... sont à découvrir en cliquant sur l'image.

 

Notre photo : les haies avant la coupe (Jean Collette)

 

 

1972-2002 : 50 ans

Le GONm a 50 ans en 2022!

Tout le programme sur le site du GONm.

 

Grand concours du 50ème

Les réserves : ode à la biodiversité!

Photo, dessin, peinture, poésie et prose

Le GONm célèbre en 2022 son 50ème anniversaire. Parmi les nombreux temps forts de cet événement, le GONm organise un concours ouvert à tous et toutes.

Multi-disciplinaire, ce concours s’adressera à deux  catégories d’âge :  jeunes jusqu’à 16  ans et adultes au-delà de 16 ans. Toutes les productions de type artistique sont attendues : photographies, peintures, dessins, modelages, sculptures, textes de prose ou de poésie. Il y aura 1 lauréat par catégorie définie de la façon suivante : 1-photographie / 2- arts plastiques / 3-écrits divers.

Le thème de ce concours sera le suivant « Les réserves naturelles du GONm :  ode à la biodiversité ! ». Ces réserves seront en 2021 accessibles au public même si les restrictions à la visite resteront les mêmes qu’habituellement.. Chacun.chacune pourra s’inspirer de leur vie sauvage et de leurs paysages pour imaginer et créer.

Le GONm gère des réserves dans toute la Normandie et il est aisé d’en trouver une près de chez soi. Attention toutefois aux modalités d'accès qui est souvent réglementé. Le mieux est de s'adresser au conservateur. Des détails à ce propos figureront sur le règlement qui apparaîtra sur le site du GONm.

Les modalités du concours seront définies dès le 1er janvier 2022 sur le site internet du GONm et aussi sur les réseaux sociaux rattachés. Toutes les productions devront parvenir au GONm

  • par voie numérique  pour les photographies, les textes  à l'adresse suivante. gonmconcours50@gmail.com 
  • par courrier bien identifié pour les productions graphiques au GONm, 181, rue d’Auge 14000-Caen.

La date limite d’envoi est fixée au 30 juin 2022.

Les résultats de ce concours seront prononcés en septembre 2022 au cours du week-end des migrateurs à Carolles. Les réalisations lauréates et d’autres, ayant retenu l’attention du jury, seront exposées pendant  toute la durée de l’événement.

Illustration : Guillaume Debout

Le GONm en janvier  2022

Pour ne rien manquer, consultez le calendrier du GONm :   ICI

Grand comptage des oiseaux de jardin

29 et 30 janvier 2022

Des animations dans toute la Normandie!

s formations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des enquêtes

 

C'est le moment de s'y mettre!

Du 15 décembre 2021  au 15 janvier 2022 : troisième  session  de la saison 2021-2022. Relevez, 6 fois par an, tous les deux mois, toutes les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique.

N'hésitez pas à nous rejoindre dans  cette exploration  de fond de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs et d'accroître nos connaissances sur l'évolution des populations d'oiseaux. 30 mn tous les deux mois se font facilement.

Photo : Jacques Rivière (étourneau sansonnet)

Enquête "Dortoir de busards et de faucon émerillon"

Il y a un nombre réduit de ces dortoirs en Normandie mais il faut tout de même trouver des volontaires pour les recenser. En général, ils sont connus mais si vous voulez participer ou signaler un de ces dortoirs, merci de contacter Sébastien Crase.

Contact : Sébastien Crase sebastien.crase@gmail.com

Photo : Sébastien Provost Birding MSM (busard des roseaux de dos et de face)

 

Enquête ODF "Oiseaux de France hivernants"

 

Contact : martinbillard.o@gmail.com

WETLANDS INTERNATIONAL

15 et 16 janvier 2022

Recensement des oiseaux des zones humides. Il est possible en fonction du secteur prospecté d'effectuer cette enquête une semaine avant et une semaine après les dates officielles des 15 et 16 janvier 2022.

Contact : bruno-chevalier@neuf.fr

Des animations

Il est nécessaire de consulter régulièrement l'agenda du GONm qui en raison des incertitudes liés à la COVID est mis à jour régulièrement.

JANVIER 2022

Vendredi 7 janvier 2022 et vendredi 21 janvier 2022

20h30

SAINT-LOUP-HORS (14)

Sortie nocturne pour l'ABC communal

Recherche au moyen de la repasse des 4 rapaces nocturnes de la commune.

Contact : Jean-Marc Savigny (animateur) jm.savigny@orange.fr

Samedi 15 janvier 2022

9h30-11h30

SAINT-LÔ/50

Grand comptage des oiseaux de jardin

Animation en extérieur

Merci d'informer de votre participation, uniquement par SMS ou courriel.

Contact : Philippe Gachet 06 89 56 85 74 ph.gachet50@orange.fr ou Alain Brodin 06 38 88 51 19 abrodin@wanadoo.fr

 

Mercredi 19 janvier 2022

14h30-17h00

BERVILLE-SUR-SEINE (76)

Rendez-vous : 14h30 sur le parking de l'arrêt de bus de la Bergerie à Berville sur Seine. Durée : 2h00

Contact  : Céline Chartier grande.noe@gonm.org ou par sms au 0607279789
 

Samedi 22 janvier 2022

10h00-12h00

ROUEN (76)

Grand comptage des oiseaux de jardin
 
Rendez-vous : 10h00 Jardin des Plantes de la ville de Rouen
 
Contact : 06 20 71 24 34

Samedi 22 janvier 2022

10h-12h00

VAL-DE-REUIL (27)

Le chant des grives

Rendez-vous : 10h réserve de la Grande Noé, parking de la chaussée de l'Andelle. Jumelles et bottes conseillées. Gratuit. Réservation obligatoire.

Contact : Céline Chartier par courriel  grande.noe@gonm.org ou par sms au 06 07 27 97 89

 

Des réunions

Attention! Ces réunions sont conditionnées par la situation sanitaire du moment. Il est préférable de contacter les responsables pour s'informer de leur tenue.

BAYEUX (14)

Mardi 4  janvier 2022

20h00-22h30

Contact : Alain Chartier chartiera@orange.fr

CAEN (14)

Mercredi 12 janvier 2022

20h00-22h00

A Caen au 181 rue d'Auge. Possibilité de participer à cette réunion par internet.

Contact : Bruno Lang (animateur)
Annie Chêne (secrétaire)
tel : 02.31.43.52.56

secretariat@gonm.org

AVRANCHES (50)

Mardi 18 janvier 2022

20h30-22h30

Café ornitho

Salle Bindel, place d'Estouteville à Avranches

Contact : Thierry Grandguillot 02 33 68 39 16

VALOGNES (50)

Jeudi 3 février 2021

20h30-22h30

Hotel-Dieu Valognes

Contact : Jocelyn Desmares 02 33 21 06 95 jodesmares@laposte.net

 Bonne année et bonnes observations! 

Photo de bergeronnette citrine par Laurence Picot. Nous voyons les parties jaunes de l'oiseau adulte apparaître au fil des jours.

Rédacteur : Philippe Gachet

Merci à Vottana Tep, Jean Collette,Thomas Domalain, Laurent Ernis, Tom Gall et Bruno Lang pour leur précieux concours.

Le  prochain numéro paraîtra le 1erfévrier  2022 ou le 2, ou le 3!

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature : adhérez !

Le GONm agit pour vous et avec vous !

Cliquer ici pour devenir adhérent du GONm

 


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet