CHRONIQUE ORNITHOLOGIQUE octobre 2018

Les observations rapportées dans cette chronique  proviennent de différentes sources Cormoclic, forum du GONm, Clicnat Faune Normandie et Trektellen pour le guet à la mer. Merci à tous les observateurs! Cette chronique ne peut être exhaustive : elle correspond uniquement aux observations personnelles communiquées par les adhérents.

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régionale), soit CHN (comité d'homologation nationale) et n'ont pas encore été validées.

OCTOBRE 2018

Météorologie

Le mois d'octobre est globalement sec avec des températures records pour deux journées (25°7C à Caen, par exemple, le 5 octobre). Des épisodes marquants  de pluie abondantes compensent le manque d'eau : le 6 octobre, il tombe 59,9 mm à Caen. La fin du mois voit les températures de saison revenir avec un temps plutôt sec et un peu plus tard une certaine fraîcheur accompagnée d'un temps perturbé s'installer.

Première décade

hibou des marais2018ms.jpg
Hibou des marais (Maude Silly)

Un milan royal est observé le 2/10 à Saint-Lô (14). D'autres observations de l'espèce ont été effectuées ultérieurement dans le mois. Un plongeon imbrin est  vu au large de Cricqueville-en-Bessin (14). 12 pigeons colombins passent le même jour à Cordebugles (14). Un tarin des aulnes et 2 grosbecs casse-noyaux migrent au-dessus de Theurteville-Bocage (50). Un autre grosbec casse-noyaux est vu le 4/10 à Bresolettes (61). 10 hérons garde-boeufs sont au dortoir le 5/10 à la Grande Noé (27). 17 oies cendrées sont notées  le 7/10 sur ce dernier site et 9 à Heudreville (27). Le passage migratoire est net le 7/10 à Falaise (14) avec 56 grives mauvis, 24 grives musiciennes et une centaine de pinsons des arbres. Un milan noir salue par son passage la nouvelle réserve le 9 /10 à La Gohannière (50). Un hibou des marais est posé sur l'herbu le 9/10 à Genêts (50).Les effectifs de migrateurs s'accentuent le 9/10 à Carolles (50) : 20000 passereaux sont dénombrés avec notamment le pipit de Richard et le sizerin flammé. 800 pinsons des arbres survolent les falaises en 5 minutes. Linotte mélodieuse, tarin des aulnes et pipit farlouse passent par centaines. A noter une migration de 50 accenteurs mouchets, espèce peu visible en migration en général. Un pouillot à grands sourcils est entendu le 10/10 dans les marais du Cotentin : ce petit passereau sibérien fera l'objet de plusieurs observations pendant le mois, notamment à Carolles (50). Un milan royal est photographié sur le même site.

Deuxième décade

milan royal2018ms.JPG
Milan royal de Carolles (Maude Silly)

Une cigogne noire est aperçue le 11/10 à Billy (14) : un individu avait été observé dans cette région tout l'hiver dernier. Ce peut être le même. Le pouillot à grands sourcils est vu le 11/10 à Suré (61), le 13/10 à Carolles (50)  et le 14/10 à la Pointe d'Agon (50) : rappelons que cette espèce doit faire l'objet d'une fiche d'homologation. 2 milans royaux passent le 11 aussi au large de Gonfreville-l'Orcher (76) ainsi que 33 tarins des aulnes et 960 pinsons des arbres. Le  héron bihoreau est présent le 12/10 à Val-de-Reuil (27)  : 4 grèbes à cou noir aussi. Un merle à plastron "plastronne" le 13/10 à Carolles où le passage des pinsons devient important. Le goéland pontique habituel sur nos rivages désormais, est observé le 13/10 à Cricqueboeuf (14). 2 vanneaux huppés survolent l'autoroute le 13/1 à Beslon (50). 20 spatules blanches sont vues le 15/10 en fond de baie du Mont Saint-Michel (50). La nouvelle réserve de la Gohannière (50) réserve de belles observations : 1 chevalier culblanc le 14/10 et la bouscarle de Cetti le 16/10.  Le passage des alouettes de champs est sensible les 14,15 et 16/10 à Saint-Lô (50). Les premiers bruants proyers quittent le dortoir le 15/10  sur la Prairie de Caen (14). Un pipit de Richard est repéré le 17/10 à Cosqueville (50) : ce grand pipit de la taille d'une alouette est identifiable grâce à son cri de vol mais aussi à sa morphologie particulière quand il est au sol avec son  long ongle postérieur. 6 becs-croisés des sapins passent le 18/10 à Penly (76). Une mouette pygmée, un grand labbe et 5 puffins des Baléares passent aussi le 18/10 sous les falaises de Carolles (50). Le roitelet à triple-bandeau est bien visible en migration  : 4 dans une aubépine le 18/10 à Saint-Lô (50). Les premières grives mauvis et litornes font leur apparition le 17 et le 18/10 à Carolles (50). Un pipit spioncelle est vu également. L'ibis falcinelle va devenir un hivernant régulier en Normandie : 3 sont vus le 20/10 sur la réserve du Gros Banc à Merville-Franceville (14). Un milan royal est attaqué par une corneille noire le 20/10 à Saint-Pair-sur-Mer (50). C'est  la 4ème donnée de cette espèce parvenue à nos oreilles au mois d'octobre. Une hirondelle rustique s'attarde le 20/10 sur la Prairie de Caen (14) et 10 bécassines des marais y sont posées.Un autour des palombes est vu le même jour à Val-de-Reuil (27).

Troisième décade

obcnoé27DB2018.JPG
Oie à bec court (Daniel Basley)

Belle diversité d'espèces provenant à l'origine de captivité le 21/10 à la Grande Noé (27) : érismature à tête rousse, oie à tête barrée, cygne noir et bernache du Canada et oie à bec court. Il y a d'autres oiseaux : grèbe à cou noir, nette rousse, aigrette garzette et grande aigrette. Un pipit de Richard est vu le 21/10 à Carolles (50) : 50 barges à queue noire et aussi 15 000 pinsons des arbres et 5000 étourneaux en deux jours d'observation. Les pinsons du Nord apparaissent, plus nombreux.  5 grandes aigrettes sont vues le 23/10 à Tour-en-Bessin, un hibou moyen-duc à Mondeville (14) et une guifette noire à Varaville (14)Une bécassine sourde est notée le 25/10 à Cosqueville (50), repérée déjà le 21. Un garrot à oeil d'or est signalé le 25 à Val-de-Reuil (27) tout comme un chevalier culblanc. Près de 1000 cormorans huppés, 500 grands cormorans et 400 goélands marins sont encore au dortoir le 25/10 sur l'île de Terre de Saint-Marcouf (50). 6 labbes pomarins et 10 barges rousses passent le même jour devant la Pointe du Hoc (14) et 22 mouettes pygmées à Ouistreham (14).

IMG_0409.JPG

  Un beau passage de guillemots de Troïl se produit  le 27/10 à la Pointe du Hoc (14) : plus de 2000 fous de Bassan sont aussi du passage tout comme 25 grands labbes et 13 labbes pomarins. 1 océanite culblanc, 1 phalarope à bec large, 1 mouette de Sabine et un labbe à longue queue sont observés le 28/10 à Gatteville (50), toutes espèces soumises à homologation. On y note aussi le passage de plus de 1700 mouettes mélanocéphales. Passage de canards et d'oies le même jour à la Pointe du Hoc avec pas moins de 5200 bernaches cravants, 148 sarcelles d'hiver, plus de 300 canards siffleurs et 9 harles huppés. 4 bernaches nonnettes passent aussi à Saint-Aubin sur mer (14) et un peu plus, 40 en tout , au cap de la Hague (50). Ce dernier guet à la mer permet de voir passer plus de 5000 étourneaux et d'observer sur place un bruant des neiges. 10 grives litornes sont vues en vol toujours le 28 à Marchésieux (50). On sent un net regain de la migration en cette fin de mois  : ainsi,  canard souchet, canard siffleur, canard pilet  et sarcelle d'hiver migrent-ils le 29 à la Pointe du Hoc et, en plus de ces dernières espèces, canard chipeau à Ouistreham (14). Un mergule nain est repéré le même jour, à Gatteville (50). Le pinson du Nord est vu le 30/10 avec une bande de pinsons des arbres à Saint-Lô (50). Une pie est observée capturant un frelon asiatique le 30/10 à Saint-Martin-des-Champs (50) : une première?

Photo : passages d'octobre  à Carolles (S. Provost)

BON A SAVOIR ! par Jean Collette

Stand up!

standblonville.JPGUn stand du GONm, quel que soit le thème, c'est une vitrine éphémère animée. Elle est d'autant plus attractive que l'animateur n'est pas seul. Un, c'est bien (chapeau l'organisateur!) deux,c'est mieux et trois, etc. Celui qui prend l'initiative du montage du projet est forcément porteur - au sens propre comme au figuré- mais tout collègue qui vient lui prêter main forte ne se doute pas de la bouffée d'air qu'il apporte, ne serait-ce que pour la mise en place matérielle! Si il y a peu de visiteurs, le temps passé en échanges entre adhérents sera moins long : si au contraire, il ya foule, autant se partager la tâche. Et c'est là qu'il faut rassurer les timides : même si vous tombez sur une pointure en ornitho, il ya peu de risques que vous vous fassiez agresser, tout bénévole d'une association sachant ce que représente le fait de venir se mettre en avant sur un stand. Et puis, si une question vous dépasse, repassez la patate chaude au "responsable" du stand! Il y a peu de chances que vous soyez mis en difficulté, le public en sait généralement si peu sur la nature que même débutant, vous en savez plus que le premier curieux. Alors n'hésitez pas lorsque un collègue lance un appel à l'aide, pas besoin de brevet de compétence pour participer, seulement un peu d'enthousiasme. Il est dommage que nous ne puissions répondre à toutes les sollicitations, aller à la rencontre de nos concitoyens est aussi une nécessité pour assumer les objectifs de nos statuts.

Notre photo : stand à Crévecoeur en Auge (14)

Comment signaler ses observations?

Ne laissez pas dormir vos observations. Communiquez-les au GONm sur le forum, sur Cormoclic et surtout sur Clicnat Faune Normandie. http://www.faune-normandie.org/

Il existe aussi une page Facebook qui permet de signaler des observations et de transmettre des photos pour identification d'une espèce observée. http://www.gonm.org/index.php?pages/Facebook

Faune France est une nouvelle base de données qui permet de rentrer ses observations où que l'on soit en France. Elle résulte de la coopération entre plusieurs associations dont la LPO et le GONm. https://www.faune-france.org/

Actualités du GONm en images en octobre 2018

Cliquer sur l'image pour accéder à l'information complète

Un  refuge

Le refuge de Perriers-en-Beauficel (50)

PeriersBeauficeltalus.JPG

Ce qui il y a de bien avec le réseau des refuges, c'est qu'on voyage à travers la Normandie et qu'on y découvre de jolis coins à l'écart des routes habituelles. Sur leur refuge de la Loutellerie à Perriers-en-Beauficel, près de Sourdeval (50), Edouard et Laetitia Grisel ont recréé, au sein d'un bocage dense installé sur un socle granitique, un réseau de" chasses", ces chemins creux étroits typiques  du bocage. Les haies sur talus reposant sur des blocs de granit sont caractéristiques de ces lieux très accidentés et vallonnés (cf photo à gauche  de Jean Collette)

L'ambiance de bocage boisé dense et de bosquets y est favorable aux belles observations, la mésange nonnette est ici à sa place! Lors du dernier relevé d'avifaune (20 octobre 2018), le rouge-queue noir et la traquet pâtre sont aussi présents : la migration passe aussi par le sommet des collines! Les plus concernés sont les pinsons des arbres - les nombreuses faînes expliquent pour partie leur pose à l'étape!

Des  réserves

Restauration d'une pelouse sur la Grande Noé

Pelouse à restaurer bis.jpg
Pelouse à restaurer (Fabrice Gallien)

En 2014, dans le cadre d’un partenariat, le Conservatoire d’Espaces Naturels Normandie Seine a réalisé un inventaire botanique et entomologique et des habitats sur la réserve de la Grande Noë et  a proposé quelques mesures de gestion
Les pelouses pionnières font partie des habitats d’intérêt patrimonial notés sur la réserve, mais ils sont en mauvais état de conservation. Après avoir déposé un projet de contrat Natura 2000 portant sur la restauration de près de 3 hectares  de pelouses sur la réserve de la Grande Noë, le GONm a pu mettre  en œuvre des travaux qui consistent en un broyage des arbres et arbustes. L'installation d'une clôture est ensuite prévue permettant d 'accueillir  des chèvres des fossés qui entretiendront  le milieu d’une manière plus douce ! Les travaux de broyage ont été réalisés dans la deuxième  quinzaine d’octobre. Pendant cette période et pour des raisons évidentes de sécurité (un caillou peut par exemple être projeté par le broyeur), les sentiers qui mènent aux observatoires nord et sud ont été  fermés en semaine. Par sécurité, merci de respecter les signalisations qui sont mises en place.

 

Un aménagement expérimental à Berville-sur-Seine (76)

Mur artificiel Berville76.jpg
Mur artificiel nichoir (Fabrice Gallien)

2 colonies d'hirondelle de rivage comptant environ 300 couples sont installées actuellement  dans des carrières sur  la boucle d'Anneville-Ambouville (76) sur la réserve de Berville sur Seine. La fermeture prochaine d'une de ces carrières menace sérieusement l'existence de ces  colonies. La gestion actuelle des cours d'eau ne garantit pas pour cette espèce la pérennité des sites de nidification situés souvent sur des micro-falaises des fleuves ou des rivières. Aussi le GONm et  la CEMEX, gestionnaire des carrières ont choisi d’expérimenter, sur la réserve de Berville, un équipement artificiel développé par une entreprise anglaise. Il s’agit d’une cabane en bois comprenant une  façade percée de trous menant à des nichoirs. Les nichoirs sont facilement accessibles : il est ainsi possible  de les nettoyer pour limiter le développement de parasites. C’est le premier nichoir collectif de ce genre installé en France, et c’est sur une réserve du GONm ! On attend avec impatience le printemps prochain pour savoir si ce dispositif sera efficace.

Un piezomètre sur la réserve naturelle des marais de la Taute (50)

Installation du piézo.JPG
Installation du piezo (Maëva Dufour)

Pour gérer plus aisément les niveaux d'eau; il suffit d'installer un piezzomètre  électronique. C'est ce qui fut fait dans la réserve des Défends "Jeanne Frémond" à Graignes-Le-Mesnil-Angot. Les niveaux d'eau seront donc mesurés avec précision. L'installation elle-même a permis de constater que l'eau était quasiment en surface malgré la période sèche qui a précédé.

Une autre mesure de gestion a été mise en place : le pâturage sur une parcelle de la réserve des prés de Rotz un peu plus à l'est.
 

Un stand animé

CaenTurfu2018NK.jpg

Nicolas Klatka a tenu pendant deux jours, les 6 et 7 octobre 2018, un stand de présentation du grand comptage des oiseaux de jardin qui se déroulera en janvier 2019. Il nous en rend compte, ci-dessous.
"Franc succès pour le stand "Grand Comptage des Oiseaux de Jardin" tenu (dans le cadre du Turfu festival au Dôme de Caen) le week-end du 6 et 7 octobre. Quelque 200 personnes de tout âge se sont amusées à identifier les 15 espèces d'oiseaux disséminées dans la salle. Ce jeu étant destiné à les initier au comptage des oiseaux. Je les ai briefés ensuite sur les différentes techniques du véritable comptage et de sa saisie en ligne. La plupart des personnes se sont montrées motivées et nous ont donné rendez-vous les 26 ou 27 janvier 2019 !

Pour les images, c'est ici.

L'oiseau du mois

Le roitelet à triple-bandeau

rtbpb.jpg

Pourquoi choisir  le roitelet à triple-bandeau, rtb pour les intimes, comme oiseau du mois? Euh! parce qu'on l'aime bien, tout simplement,  avec son sourcil blanc, son trait sourcilier noir, sa raie jaune orangé sur la tête pour le mâle et jaune pour la femelle. Son nom scientifique est regulus ignicapilla, petit roi aux cheveux de feu, tout est dit!  autre raison de ce choix : on le voit facilement en octobre en migration  ici et là. Plus familier des feuillus que son cousin le roitelet huppé qui préfère les résineux, il circule avec vivacité dans le feuillage à la recherche de quelque insecte ou araignée. En hiver, les populations d'Europe centrale et orientale séjournent en France. Petit poids (5g) mais grand voyageur donc! Les grandes oreilles repèrent l'oiseau à son cri assez sonore. Pas facile de trouver son nid, boule suspendue sous une feuille ou sous un rameau de conifères, que l'oiseau consolide avec des plumes pour ne pas que les oeufs tombent au sol. La nidification de l'oiseau en Normandie est assez dispersée, plus marquée à l'est et au sud-est de la région mais semblait progresser dans le dernier atlas 2003-2005 . Pour l'instant, il migre, donc régalons-nous du regulus, au sens figuré bien sûr! (photo : Pascal Bernardin)

Le GONm en novembre 2018

Pour tout savoir ou presque sur les activités proposées par le GONm, il existe un calendrier sur le site internet consultable par ce lien http://www.gonm.org/index.php?pages/Calendrier

Des animations

 Attention! Ce qui suit est une sélection d'animations . Pour ne rien manquer, consultez le calendrier du GONm sur le site internet.

FALAISE (14)

Samedi 3 novembre 2018 9h00

Les oiseaux du Mont Myrrha et du Val d'Ante

RV : place des Bercagnes Falaise

Contact : Martin Billard martinbillard.o@gmail.com 06 12 29 00 48

 

20170923_163844.jpg

MERVILLE-FRANCEVILLE (14)

Samedi 10 novembre 2018 9h30-11h30

La migration en mer

RV : parking principal face à la mer, poste de secours Merville-Franceville

Contact : James Jean-Baptiste, réservations : 02 31 43 52 56

 

VAUVILLE (50)

Samedi 10 novembre 2018 10h00-13h00

Découverte de la réserve naturelle

RV : parking de l'entrée principale de la réserve Vauville (50)

Contact : Marie-Léa Travert 02 33 08 44 56 reservenaturellevauville@gonm.org

 

BERVILLE-SUR-SEINE (76)

Mercredi 14 novembre 2018 14h30-15h30

Les premiers hivernants

RV : parking sur la D45 face à l'arrêt de bus de la Bergerie

Contact : Céline Chartier 06 07 27 97 89 ou grande.noe@gonm.org

 

SAINT-HILAIRE DU HARCOUET (50)

Dimanche 18 novembre 2018 9h30-11h30

Un chemin entre rivière et bocage

TV : parking LIDL route de Paris Saint-Hilaire du Harcouët, covoiturage possible d'Avranches 9h Jardin des Plantes

Contact : Francine Pottier 02 33 49 40 61

 

PONT-AUDEMER (14)

Samedi 24 novembre 2018 9h0-12h00

Les oiseaux des étangs de Pont-Audemer

RV : 9h00 parking à l'est du camping Risle Seine, route des étangs Toutanville

Contact : Gunter De Smet 06 38 46 62 68

 

CANTELEU (76)

Samedi 24 novembre 2018 14h30-15h30

Les traces des animaux forestiers

RV : parc animalier de Roumare, D351, route de Sahurs

Contact : Céline Chartier 06 07 27 97 89 ou grande.noe@gonm.org

 

Technopole 2018pg.jpg
Technopôle Saint-Lô (Ph. Gachet)

SAINT-LÔ (50)

Dimanche 25 novembre 2018 9h30-11h30

Oiseaux hivernants d'une zone en cours d'aménagement

RV : premier parking à gauche sur la D559 ( du  rond-point Garage Renault, prendre  direction de Bayeux puis premier rond-point suivant à droite ou  venant du rond point Décathlon, rond-point suivant à gauche). Chantier du Technopôle et bâtiment CFA groupe FIM

Contact : Philippe Gachet 06 89 56 85 74 ph.gachet1@orange.fr

 

 

Les événements du mois de novembre 2018

Des réunions d'adhérents

 

ROUEN (76)

7 novembre 2018 20h30- 22h30

Réunion des adhérents.RV : Ecole Les Sapins, 4 rue du docteur Seguin 76000 Rouen

Contact : Frédéric Branswick 06 87 87 03 85

CAEN (14)

14 novembre 2018 20h00-22h00

Réunion mensuelle des adhérents

RV ; local du GONm, 181, rue d'Auge Caen

Contacts : Annie Chêne et Bruno Lang 02 31 43 52 56 secretariat@gonm.org

 

SAINT-LÔ (50)

20 novembre 2018 20h00-22h30

Réunion  des adhérents

Salle Alain Fournier, salle des associations, rue des charmilles Saint-Lô

Contact : 06 89 56 85 74 ph.gachet1@orange.fr

 

Un stage bientôt

TRIBEHOU (50)

9-10-11 novembre 2018

Les migrateurs de la côte est du Cotentin

RDV ; vendredi 9 novembre 2018 au gîte de la Terrette 50620-Tribehou

Renseignements et inscription : Catherine Burban et Michel Roussel 06 76 54 50 78/06 48 36 cat.burban@orange.fr

ïles Chausey 2018.jpg
Iles Chausey (Ph. Gachet)

CHAUSEY (50)

21-24 novembre 2018

Stage hivernal aux îles Chausey

RV : gare maritime de Granville. Heure indiquée lors de l'inscription.

Inscription obligatoire et renseignements Fabrice Gallien 09 71 45 71 78 fabrice.gallien@gonm.org

Un stage, un peu plus tard

VAL-DE-REUIL (27) du 01 au 02 décembre 2018
Venez découvrir ou redécouvrir la boucle de Poses et ses oiseaux hivernants très nombreux et variés : une cinquantaine d'espèces peuvent être observées, allant du plongeon imbrin au garrot à oeil d'or en passant par les harles bièvre et piette sans oublier les hérons et les rallidés.

Coût du stage :  27 euros. Sont inclus dans ce tarif, le gite, l’entrée à volonté à la base de loisirs, la présence du garde animateur. Seule la nourriture n’est pas comprise dans ce prix. Nous avons la possibilité d'avoir un repas chaud le dimanche midi pour 10 Euros de plus.
Réservation obligatoire auprès du garde : grande.noe@gonm.org ou 06 07 27 97 89

 

Des enquêtes

Enquête Tendances

Du 15 octobre 2018 au 15 novembre 2018 : 2ème session  de la saison 2018-2019. 6 fois par an, tous les deux mois, relevez les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique. N'hésitez pas à nous rejoindre pour cette exploration  de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs et d'accroître nos connaissances sur l'évolution des populations d'oiseaux.

Atlas des oiseaux hivernants et nicheurs 2016-2019 : du 1er décembre 2018  jusqu'au 20 janvier 2019, période de relevés pour l'atlas des hivernants qui entamera sa 3ème et dernière session. D'ici là, il est possible de récolter  les premiers indices de nidification de certains rapaces nocturnes comme la chouette hulotte.

 

Le  prochain numéro paraîtra le 1er décembre  2018.

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature, adhérez.

Le GONm agit pour vous et avec vous

Cliquer ici pour devenir adhérent du GONm

P1050456.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ile du large de Saint-Marcouf, vue de l'île de Terre (Ph. Gachet)