Aller à la recherche

11/02/2022 04:10

Enquête oiseaux échoués 2022

Depuis 1972, le dernier week-end de février, nous procédons à un recensement des oiseaux échoués sur les plages.

Les 26 & 27 février 2022, nous vous invitons à participer à cette enquête en parcourant le haut des plages à la recherche des oiseaux échoués.

Dans ce cas, merci de contacter nos coordonnateurs départementaux qui organiseront les prospections :

 

Depuis 2013, le GONm, en collaboration avec l’Office Français pour la Biodiversité, met en œuvre une enquête permettant de d’établir des indicateurs de l’état des mers et en particulier les indicateurs Fulmar-litter et Oiled-guillemots.

Il s’agit de ramasser les cadavres de fulmar boréal et de guillemot de Troïl découverts morts sur les plages afin de rechercher la présence de plastiques dans les estomacs des premiers et des traces externes et internes d’hydrocarbures sur les seconds.

Les 26 & 27 février prochains, mais aussi à tout moment de l’année, nous vous invitons donc à rechercher et collecter tous les cadavres de fulmar et guillemot que vous pourrez trouver en prenant toutefois le soin de porter des gants. Pour cela, avec la technique « crottes de chien sur le trottoir » (!), mettre le cadavre dans un sac plastique fermé hermétiquement lui-même placé dans un second sac, et noter le lieu et la date de collecte ! Des congélateurs de stockage sont disponibles à Caen au GONm, au SMEL à Blainville-sur-Mer mais également chez certains adhérents du GONm (nous contacter pour avoir les coordonnées).

Merci d’avance pour votre participation !

 

 

21/03/2020 03:23

Commentaire du “Traité de l’origine des Macreuses"

En ces temps de lecture et d’observation confinées, le traité des macreuses de Graindorge nous ramène quelques siècles en arrière : un caennais prend la plume pour démontrer que la génération spontanée des macreuses n’est pas possible !

Il fait le tour des connaissances de son temps, de ses propres observations dans le Calvados pour établir que les macreuses naissent d’œufs pondus par des macreuses et pas de la putréfaction du bois ou d’autres hypothèses nées de l’imagination fertile de certains.

Le document vous présente ce texte historique, précédé d’un commentaire qui vous permettra de mieux le découvrir et de le comprendre. Bonne lecture !

Gérard DEBOUT