Aller à la recherche

20/04/2022 03:44

Stratégie régionale d’action : limicoles nicheurs des hauts de plage

Protégeons réellement les gravelots sur les rivages !

Après 3 Plans Régionaux d’Action avec, entre autres, un colloque international consacré au gravelot à collier interrompu organisé à Caen en 2012, le GONm assure désormais la coordination générale (récolte de l’ensemble des données d’observation, harmonisation des protocoles, etc.) et le suivi de l’ensemble du projet, élargi à double titre, puisqu’il s’étend à la  Normandie et aux Hauts-de-France et qu’il concerne quatre espèces : grand gravelot, petit gravelot, gravelot à collier interrompu et huîtrier-pie.


Deux grands axes et 5 actions sont déclinés :

  1. Axe 1 : Études visant à l’amélioration des connaissances des espèces
    • Action 1 : Recensement des populations nicheuses
    • Action 2 : Évaluation du succès de la reproduction
    • Action 3 : Phénologie des rassemblements postnuptiaux
  2. Axe 2 : Actions de communication et de protection des sites de reproduction
    • Action 1 : Mise en place de systèmes de protection
    • Action 2 : Information et sensibilisation aux enjeux liés au gravelot

Pour participer (recensements, protection des sites, …), il faut contacter le GONm, seul acteur en Normandie en s’adressant à Eva POTET <eva.potet@gonm.org>


Et, bien sûr, faire attention à ces oiseaux qui nichent en haut de plage et, surtout, ne ramasser aucun déchet d’avril à juillet inclus : vous pouvez détruire les nids sans même vous en rendre compte !

 

21/03/2022 11:38

Enquête LANDES

25 ans après la première enquête "Landes", nous vous proposons ce printemps une nouvelle étude sur les landes pour mieux connaître l'évolution de l'avifaune de ces milieux typiques des paysage du massif armoricain.

La formation originelle de la lande atlantique provient principalement de l'agriculture traditionnelle (fauche et pâture) qui a participé au maintien d'un écosystème dans lequel la succession végétale s'est arrêtée. Terrains incultes, couverts de végétaux à faible valeur agronomique, ces espaces naturels sont parmi ceux où la valeur patrimoniale est la plus élevée. Les pratiques extensives sont essentielles à la conservation et à la présence de l'avifaune typique de ces milieux ouverts dont les espèces emblématiques sont : la fauvette pitchou, l'engoulevent d'Europe, le tarier pâtre, le busard saint-martin, la locustelle tachetée, le bruant jaune, l'hypolaïs, la tourterelle des bois, la fauvette grisette, etc.

Les milieux concernés par cette enquête sont les landes faiblement boisées, à ajoncs, bruyères et fougères-aigles.

Période de prospection : 2 à 3 passages pas site, une visite entre fin mars et fin avril et une visite entre mi-mai et juin, la troisième visite peut se faire entre fin mars et fin juillet.

Modalités : il s'agit de dresser la liste des espèces présentes en repérant les espèces caractéristiques comme la fauvette pitchou. Des sorties nocturnes pourront être réalisées pour estimer le nombre d'engoulevent d'europe (lors de soirées « chaudes » sans vent, en juin). Des points d’écoute pourront être réalisés pour ceux qui le souhaitent.

Les milieux concernée :

  • Calvados : Bures-les-Monts, Colleville-sur-mer, Jurques, La Hoguette, st Honorine-des-Pertes, Port-en-Bessin, Commes, St Pierre du Mont, Bonneville-la-Louvet.
  • Orne : Lonlay-l'Abbaye, La Bellière, Fleuré, Francheville, Rouperroux, Silly-en-Gouffern.
  • Eure : Courcelles-sur-Seine.
  • Seine-Maritime : Anneville-Ambourville, falaise du Havre à Tancarville et du Cap de la Hève à Vaucottes, Fécamp à St Valéry-en-Caux.
  • Manche : Barenton, Rancoudray, Gathemo, Ducey, Chausey, Granville, Carolles, Champeaux, St Pair, Lessay, Doville, Besneville, Surville, Millières, Lithaire, Varenguebec,  Le plessis-Lastelle, Saint-Jores, Gorges, Montebourg, Bricquebec, La Pernelle, Tourlaville, Carneville, Fermanville et les Landes de la Hague (héauville, biville, vauville, digulleville, jobourg, Omonville la P, Omonville la R, Flamanville, Ste Croix H, Herqueville, Auderville, Beaumont)

Les adhérents souhaitant participer à cette enquête sont priés de me contacter par mail dès que possible. Ils recevront une fiche des espèces et des conseils de méthode.

    Jocelyn Desmares
    06 38 56 81 70  
    jodesmares@laposte.net

11/02/2022 04:45

Commande du Nouvel atlas des oiseaux de Normandie

Commandez dès maintenant le Nouvel atlas des oiseaux de Normandie !

CLIQUER ICI POUR ACHETER LE LIVRE !

 

Si vous ne l’avez pas déjà commandé : il est encore temps mais dépêchez-vous ?!

Pourquoi ? Parce que plus les commandes seront nombreuses lors de cet envoi d’avril, moins le port sera coûteux.

Par contre, pour toute commande reçue après le 10 mai, l’envoi sera plus onéreux et l’atlas vous coûtera 10 € de plus : soit 55 € au lieu des 45 € initiaux. De plus, nous serons obligés d’attendre un certain nombre d’envois pour les grouper : les commandes effectuées à partir du 10 mai ne seront donc pas satisfaites immédiatement.

Je précise que cet atlas ne correspond pas à un abonnement de notre revue scientifique Le Cormoran.

J’ajoute qu’il n’y aura pas de dépôt au local du GONm et qu’il ne sera pas possible d’aller au 181 rue d’Auge pour le retirer.

Vous avez donc mille bonnes raisons pour le commander tout de suite : moins cher, reçu plus vite et donc une plongée dans le statut des oiseaux nicheurs de Normandie et des hivernants dès avril… Pour tout savoir des oiseaux normands !

Pour le commander, voici le lien : https://www.helloasso.com/associations/groupe-ornithologique-normand/boutiques/pre-commande-atlas

N’attendez pas et merci de soutenir les observateurs, les rédacteurs, les photographes… et les organisateurs qui ont permis d’accomplir cette nouvelle édition importante dans l’histoire de l’ornithologie normande.

Gérard DEBOUT

Enquête oiseaux échoués 2022

Depuis 1972, le dernier week-end de février, nous procédons à un recensement des oiseaux échoués sur les plages.

Les 26 & 27 février 2022, nous vous invitons à participer à cette enquête en parcourant le haut des plages à la recherche des oiseaux échoués.

Dans ce cas, merci de contacter nos coordonnateurs départementaux qui organiseront les prospections :

 

Depuis 2013, le GONm, en collaboration avec l’Office Français pour la Biodiversité, met en œuvre une enquête permettant de d’établir des indicateurs de l’état des mers et en particulier les indicateurs Fulmar-litter et Oiled-guillemots.

Il s’agit de ramasser les cadavres de fulmar boréal et de guillemot de Troïl découverts morts sur les plages afin de rechercher la présence de plastiques dans les estomacs des premiers et des traces externes et internes d’hydrocarbures sur les seconds.

Les 26 & 27 février prochains, mais aussi à tout moment de l’année, nous vous invitons donc à rechercher et collecter tous les cadavres de fulmar et guillemot que vous pourrez trouver en prenant toutefois le soin de porter des gants. Pour cela, avec la technique « crottes de chien sur le trottoir » (!), mettre le cadavre dans un sac plastique fermé hermétiquement lui-même placé dans un second sac, et noter le lieu et la date de collecte ! Des congélateurs de stockage sont disponibles à Caen au GONm, au SMEL à Blainville-sur-Mer mais également chez certains adhérents du GONm (nous contacter pour avoir les coordonnées).

Merci d’avance pour votre participation !

 

 

16/08/2021 04:21

Bilan enquête WI « bernaches et avocette élégante en hiver » 2020-2021

Bernaches et avocettes hivernant en Normandie : 2020-2021 (45° et 28° éditions)

22/07/2021 03:35

Bilan Wetlands International "Oiseaux d'eau en janvier" 2021

Bilan réalisé par Bruno Chevalier : WI2021.pdf

29/10/2020 03:26

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2020

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2020 : de records en records !

Objectif largement atteint pour la 17ème édition du Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin, qui a eu lieu les 25 et 26 janvier 2020.

Pour la première fois depuis la création de cette enquête participative, nous avons dépassé la barre symbolique des 3000 participants que nous nous étions fixée. Vous avez en effet été 4076 observateurs-trices à scruter 3326 jardins (dont 859 enregistrés en partenariat avec la LPO) contre 2467 observateurs et 1804 jardins l'année dernière ! Preuve d’un engouement grandissant pour ce rendez-vous annuel et pour l’avifaune.

Ce record de mobilisation régionale (1742 communes participantes) a permis au Calvados de maintenir sa première place, mais cette fois, à égalité avec la Seine-Maritime avec 901 comptages chacun. La Manche arrive deuxième avec 735 comptages. L’Eure avec 464 comptages et l’Orne avec 325 comptages, complètent le tableau.

Ce succès n’aurait pas été possible sans l'innovation de cette année : le « Réseau Animateurs ». Ce réseau, constitué de salariés et bénévoles du GONm, ainsi que d’associations partenaires (l’Association Faune et Flore de l’Orne, Les Petits Débrouillards de Caen, le Collectif La Centrifugeuz, l’Association Caennaise des Etudiants Naturalistes, le CPIE Vallée de l’Orne, les Amis du Bocage), a organisé 34 animations « Initiation au Grand Comptage des Oiseaux de Jardin » sur toute la Normandie, réunissant un total de 652 curieux.

Objectif de cette opération : faire observer et reconnaître les oiseaux communs et permettre de se familiariser avec le protocole du comptage pour le jour J. Un très grand bravo aux 45 animateurs pour leur dynamisme et leur disponibilité. Enfin, souhaitons la bienvenue à Hugo Leclerc, bénévole au GONm, qui sera le référent du « Réseau Animateurs » dès cet automne.

Lors de ce week-end de comptage, 78 espèces (dont 39 proposées sur le formulaire en ligne et 39 ajoutées par les participants) ont été observées dans les jardins, parcs et cours d’écoles de notre région. Peu de surprises pour ce cru hivernal 2020, puisque nous retrouvons le même trio de tête qu’en 2019. Ainsi, le Rouge-gorge familier a été de nouveau l’oiseau le plus observé cette année (présent dans 86% des jardins), suivi du Merle noir (présent dans 79,9% des jardins) et de la Mésange charbonnière (présente dans 78,2% des jardins).

Pour ce qui est de l'abondance, le podium change quelque peu : le Moineau domestique arrive en tête (avec une moyenne de 7,3 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue se place en seconde position (avec une moyenne de 2,7 mésanges bleues par jardin) et la Mésange charbonnière termine troisième (avec en moyenne 2,6 mésanges charbonnières par jardin), détrônant le Pinson des arbres (avec en moyenne 2,1 pinsons des arbres par jardin) qui de troisième en 2019, se retrouve cinquième cette année, talonnant l’Etourneau sansonnet.

Pour la suite de ces classements, vous référer aux deux graphiques suivants :

Fréquence des espèces 2020
Fréquence des espèces 2020
Moyenne par jardin 2020
Moyenne par jardin 2020

A noter que cet hiver, aucune irruption exceptionnelle de passereaux nordiques n'a été observée, comme cela a été le cas avec le Gros-bec casse-noyaux en 2018.

Un grand merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne ; aux photographes Pascal Bernardin, William Duvernoy, L’Oeil de Guimouth et Jacques Rivière pour leurs clichés ; à Manon Jean (illustration, graphisme) et Lou Potet (graphisme) pour l’affiche ; à Marion Chatelier pour les plaquettes d’aide à l’identification ; à Martin Billard pour l’aide au traitement des données ; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et les divers envois postaux et aux nombreux médias pour leur forte couverture de cet événement.

Amis normands, de nouveau merci de votre intérêt pour cette opération et pour cette participation record. Nous espérons que vous continuerez à faire partie de notre belle communauté d'observateurs pour le 18° Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2021 : les 30 et 31 janvier 2021 ! A très bientôt,

http://gcoj.gonm.org

25/09/2019 05:52

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2019

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2019 : nouveau record en Normandie !

Malgré la tempête hivernale du weekend des 26 et 27 Janvier 2019, une grosse vague d'observateurs a participé au 16ème Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin. En effet, vous avez été 2467 participants à scruter 1804 jardins (dont 245 enregistrés par la LPO, notre partenaire en l'occurrence). Un record régional et national depuis la création de cette enquête ! Le Calvados se place en tête de tous les départements français avec 549 comptages... la Manche arrive deuxième avec 445 comptages et la Seine-Maritime se classe troisième avec 339 comptages. L'Eure avec ses 239 comptages et l'Orne avec ses 232 comptages viennent compléter cette belle performance normande.

Notre vedette de l'année, le Rouge-gorge familier - Guimouth InneAu total, sur l'ensemble de notre région (1001 communes participantes), ce sont un peu moins de 55000 oiseaux de 39 espèces différentes qui ont visité nos jardins. Si l'hiver 2019 reste sans surprise notable dans les résultats, le trio de tête des oiseaux les plus fréquents de nos jardins a tout de même subi quelques interversions. Ainsi, alors qu'il était en bas du podium en 2018, le Rouge-gorge familier a été l'oiseau le plus observé cette année (présent dans 82% des jardins), détrônant le Merle noir (présent dans 79,2% des jardins) qui de premier se retrouve second et la Mésange charbonnière (présente dans 75,8% des jardins) qui termine troisième au lieu de deuxième l'an dernier...

Moineau domestique -  Guimouth InneLe Moineau domestique, comme les années précédentes, est l'oiseau le plus abondamment observé (avec une moyenne de 7,1 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue arrive en seconde position (avec une moyenne de 2,6 mésanges bleues par jardin) et le Pinson des arbres complète le podium (avec une moyenne de 2,3 pinsons des arbres par jardin), prenant ainsi la place de la Mésange charbonnière (troisième en 2018). Pour la suite de ces classements, vous référer aux différents graphiques.

À noter que cet hiver, le Gros-bec casse-noyaux aura été absent des 20 espèces les plus fréquentes de nos jardins (seulement présent dans 1,4% des jardins en 2019 contre 10,7% en 2018). Cet écart s'explique par l'irruption exceptionnelle de ce passereau nordique l'année dernière.

Merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne; aux photographes : Pascal Bernardin, William Duvernoy, Guimouth Inne et Jacques Rivière pour leurs clichés; à Manon Jean (illustration) et Lou Potet (graphisme) pour l'affiche; à Marion Chatelier pour les plaquettes d'aide à l'identification; à Martin Billard pour l'aide au traitement des données; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et E-mails; aux animateurs de l'Association Faune et Flore de l'Orne et aux nombreux médias pour leur forte mobilisation autour de cet événement.

Amis participants, encore un grand merci pour votre superbe mobilisation ! Votre enthousiasme nous rendant optimistes, nous espérons vous voir atteindre "les 3000 observateurs" pour le Grand comptage des oiseaux de jardin des 25 et 26 janvier 2020 ! À très bientôt !

http://gcoj.gonm.org

Nicolas Klatka

03/01/2019 05:38

Réseau des Réserves de Normandie 2018

RRN 2018 - Réseau des réserves de Normandie

Des espaces protégés pour les oiseaux, la faune et la flore

Septembre 2017 à août 2018.

22/10/2018 12:40

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2018

Mésange bleue ©Hervé Nicolas

Grand comptage des oiseaux de jardin 2018 : participation record en Normandie !

Record battu pour la 15ème édition du Grand comptage normand des oiseaux de jardin qui a eu lieu le weekend des 27 et 28 janvier 2018.

Vous étiez 1941 participants pour 1517 jardins (dont 280 comptages transmis par la LPO, partenaire de cette enquête).

  • Mention spéciale au Calvados qui arrive en tête de tous les départements français avec 661 participants pour 479 comptages.
  • Superbe performance de la Manche qui elle arrive en 2ème position avec 457 participants pour 361 comptages.
  • Notons pour notre plaisir régional que la Seine-Maritime complète le podium en arrivant en 3ème position avec 382 participants pour 312 comptages.

Un grand bravo donc aux Normands pour leur belle motivation !

Merle noir ©Franck LetellierAu total, sur l'ensemble des cinq départements de notre région, un peu moins de 40000 oiseaux ont visité nos jardins (pour 74 espèces). Les trois espèces les plus fréquentes sont : le Merle noir (observé dans 73,13% de jardins), la Mésange charbonnière (72,33%) et le Rouge-gorge familier (71,80%).

 

Fréquence des espèces GCOJ2018
Fréquence des espèces GCOJ2018

Gros-bec casse-noyaux ©Jacques Rivière

Des trois espèces les plus abondamment observées en Normandie, le Moineau domestique arrive en tête comme chaque année (avec une moyenne de 4,3 individus par jardin), suivi de la Mésange bleue (2,6) et de la Mésange charbonnière (2,1). Pour la suite de ces classements, vous référer aux différents graphiques.

Notons cette année la présence d'une espèce habituellement peu courante : le Grosbec casse-noyaux (observé dans 10,72% des jardins).

Moyenne par jardin GCOJ2018
Moyenne par jardin GCOJ2018

Un grand merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne, à Lou Potet et William Duvernoy pour leur belle affiche, à Martin Billard pour ses différents tableaux statistiques et à Annie Chêne pour ses formulaires papiers et Emails.

Amis ornithologues normands, votre mobilisation nous a comblés en 2018. Nous osons, malgré tout, vous voir encore plus nombreux pour le Grand comptage des oiseaux de jardin du 26 et 27 janvier 2019 !

http://gcoj.gonm.org/

Nicolas Klatka

P.S. Quelques utilisateurs ont rencontré des difficultés de connexion sur le site de saisie en ligne, probablement dues à un pic de fréquentation. Nous avons paré au mieux à ces désagréments et nous efforcerons de les éviter au prochain comptage.

- page 1 de 3