Aller à la recherche

mercredi 3 octobre 2018 15:43

Réseau des limicoles côtiers 2017-2018

à télécharger ici : RESEAU DES LIMICOLES CÔTIERS 2017-2018_BCh.pdf

à lire en ligne ci-dessous :

Précédents rapports RCL :

jeudi 8 juin 2017 09:33

Viabilité de la population de Gravelot à collier interrompu

ANALYSE DE LA VIABILITÉ DE LA POPULATION
DE GRAVELOT À COLLIER INTERROMPU (Anarhynchus alexandrinus)
EN BASSE-NORMANDIE
Avril 2017

jeudi 30 juin 2016 14:44

Les limicoles nicheurs de Normandie en 2015

Ce troisième recensement a suivi les modalités déjà mises en œuvre : repérage des couples paradant, alarmant, voire nids et/ou jeunes non volants, recensement visant à connaître le mieux possible le nombre de couples nicheurs par site.

Tous les littoraux bas, les îles, mais aussi les structures portuaires, les marais sublittoraux et les estuaires et les grandes zones humides normandes ont été parcourues.

Au total, notre enquête montre que sur un total de onze espèces de limicoles nicheurs en Normandie étudiées dans cette enquête :

  • Quatre espèces se portent bien et voient leurs effectifs progresser même si ces effectifs demeurent modestes : courlis cendré (130 couples), chevalier gambette (13 couples), échasse blanche (55 couples) et avocette à nuque noire (81 couples) ;
  • Deux espèces sont stables ou en légers progrès : huîtrier-pie (262 couples) et grand gravelot (44 couples) ;
  • Deux espèces sont en déclin non encore alarmant : petit gravelot (100 couples), gravelot à collier interrompu (277 couples) ;
  • Deux espèces connaissent un déclin important : vanneau huppé (711 couples) et barge à queue noire (1 couple) ;
  • Deux espèces ont disparu de la région : bécassine des marais et combattant varié.

Soit 55 % d’espèces en baisse ou d’ores et déjà disparues !...

Huîtrier-pie (photo Gérard Debout)
Huîtrier-pie (photo Gérard Debout)

Gérard Debout

mercredi 7 septembre 2011 08:08

RÉSEAU LIMICOLES CÔTIERS 2010-2011

Le GONm a intégré l’Observatoire «Littoral, limicoles et macrofaune benthique » en novembre 2008. Ce dispositif initié par le réseau des Réserves Naturelles Nationales de France met en œuvre un programme de surveillance continu, basé sur le dénombrement mensuel des limicoles côtiers sur les principaux sites estuariens et côtiers de la façade Manche-Atlantique-Méditerranée. Il a pour objectif de contribuer à un éclairage national sur la distribution spatiale et temporelle des stationnements, permettant notamment une meilleure définition du statut des espèces présentes et de préciser, au service des gestionnaires et des décideurs locaux, la variabilité saisonnière des enjeux de conservation.
à lire en ligne ici : http://issuu.com/gonm/docs/rlc_2010-2011?mode=embed&layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml&showFlipBtn=true