Chronique ornithologique de janvier 2019

Les observations rapportées dans cette chronique  proviennent de différentes sources  : Cormoclic, forum du GONm, Faune France Facebook et aussi Birding MSM . Cette chronique n'a pas l'ambition d'être exhaustive : la mise en service de Faune France génère des volumes importants de données qu'il est difficile de résumer. Merci à tous les observateurs!

Les espèces colorées en rouge sont soumises à homologation, soit CHR (comité d'homologation régionale), soit CHN (comité d'homologation nationale) et n'ont pas encore été validées.

Météorologie

La première décade est sèche avec des températures de saison. Les nuits deviennent plus fraîches ensuite ce qui n'empêche pas la douceur en journée comme les plus de 10°C à Alençon le 13/01 et à Caen. La dernière décade est plus froide avec des gelées nocturnes plus courantes (-5°C  à Alençon le 21/01) et un peu plus humide avec quelques pluies. L'arrivée de dépressions atlantiques sur de l'air froid donne de la neige en toute fin de mois mais pas partout en Normandie. A noter qu'en janvier, il gèle deux fois plus souvent à Rouen qu'à Caen. Le déficit en pluie reste marqué en janvier et l'ensoleillement réduit.

Toutes les photos peuvent être légèrement agrandies d'un clic!

Première décade

pontiquethln2019.jpg

Un goéland pontique est vu le  1/01 à Merri (61) ; la chouette chevêche et le pic noir se signalent à Aubry-en-Exmes (61). Le fuligule à tête noire est revu le 2/01 sur le lac des deux amants à Poses (27) et un fuligule hybride de milouin et de morillon est photographié non loin de là. Le littoral augeron est bien fréquenté le 2/01 avec 230 fous de Bassan, 3000 macreuses, 3500 grèbes huppés /et 500 pingouins tordas. Un autre goéland pontique est photographié (photo : Tony Le Huu Nghia) le 2/01 à Pennedepie (14). Une bécasse des bois est vue dans un jardin, le même jour près de Bayeux (14) et 5 d'entre elles sont levées sur 16 km effectués en forêt de Cerisy (14 et 50). Une spatule blanche passe en vol le 3/01 au-des sus de Regnéville (50). Une femelle de harle piette est vue le 5/01 à La Grande-Noé (2 ).

fuligule à tête noire 2019wd.jpg
Fuligule à tête noire (William Duvernoy)

Un grand corbeau survole une zone cultivée, le 5/01 à Saint-Lô (50) : 21 alouettes lulus sont présentes . Un fuligule milouinan est observé le 5/01 à Varaville : plusieurs observations de l'espèce seront effectuées sur cette côte. Une perdrix grise est observée à Cormelles-le-Royal (14). 40 pinsons du Nord sont notés le 7/01 à Hubert-en-Exmes (61).  L'accenteur alpin est revu le 7/01 au Mont Saint-Michel : le site lui rappelle sans doute sa montagne d'origine. Le râle d'eau crie le 7/01 au Hommet d'Arthenay (50) alors que chouette hulotte et chouette effraie répondent à la repasse. U/n grand labbe passe au large de Blainville-sur-Mer (50). Il faut bien détailler les groupes de limicoles pour distinguer le bécasseau minute comme le 8/01 à Genêts (50). Le grimpereau des bois se manifeste le 8/01 à Randonnai (61). Une barge à queue noire est repérée dans un groupe de vanneaux huppés le 9/01 à Le Teilleul (50) : l'observation est inhabituelle pour ce secteur géographique et la période. Un bruant lapon est vu le 9/01 à Geffosse-Fontenay au milieu des verdiers, bruant des roseaux et linottes. Un cygne chanteur est photographié le 10/01 à Carquebut (50) et 95 barges à queue noire sont là aussi. Un cygne noir est également  noté ce jour-là à Liesville-sur-Douve (50). Il sera revu le 14/01.

Deuxième décade

nonnettebe2019jpm.jpg

La fauvette à tête noire chante le 11/01 à Hérouvillette (14) : c'est tôt mais ça peut la prendre! 80 sarcelles d'hiver sont signalés le 12/01 à Le Mage (61) et un bec-croisé des sapins à Soligny-la-Trappe (61). Il y a du monde le 11/01 sur la réserve de Saint-Samson (14) où les anatidés sont nombreux : 250 canards souchets, 600 canards siffleurs, 1300 sarcelles d'hiver et 100 canards chipeaux. Le même jour, une bécassine sourde s'envole à Caen.   Un grèbe jougris est repéré le 12/01 à Poses (27) et un fuligule milouinan à Val-de-Reuil (27). 7 oies cendrées passent le 12/01 à Héronchelles (76). Plusieurs observations de harle bièvre sont rapportées ce mois-ci dont 1 le 13/01 à La Grande-Noé (27).

Une bernache du Pacifique se cache parmi des bernaches cravants le 13/01 à Réville (50) dans le Val-de-Saire. 44 cygnes tuberculés sont comptés  le 14 à Gonfreville-l'Orcher (76) ainsi que 97 sarcelles d'hiver, 61 canards pilets, 3 canards souchets et 3 canards chipeaux. 760 bernaches nonnettes (photo de Jean-Pierre Marie) hivernent le 14/01 à Beauguillot-Sainte-Marie-du-Mont (50) : il y a également 2 chevaliers arlequins. Les cigognes sont sur les nids du château le 15/01 à Saint-Fromond (50). Sont vus aussi 50 pluviers dorés avec des vanneaux huppés. Ces deux espèces sont régulièrement observées ensemble à cette période. Les pluviers font mouvement  vers le sud quand survient une vague de froid. 2300 sont comptés le 15 à Irréville (27) et 1000 le 16/01 à La-Chapelle-du-Bois-des-Faux (27). Un effectif important de grive litorne est relevé, 181, le 16/01 à Saint-Ouen-sur-Iton (51).

cigognenoirefle2019.jpg

11 cygnes chanteurs survolent Neauphe-sur-Dive (61) le 17/01 et le pic cendré fait plusieurs apparitions dans des forêts de l'Orne. Un pouillot à grands sourcils est entendu puis vu  le 18/01 à Caen (14): c'est un hivernage exceptionnel déjà repéré le 14/01 près du local du GONm! 2 chouettes hulottes répondent à la repasse à Hérouville Saint-Clair (14). Le tichodrome échelette est devenu un fidèle de la cathédrale de Coutances (50)  il est vu le 13/01 et le 17/01. La cigogne noire (photo de François Leclerc) est toujours hivernante le 18/01 à Billy/14 Un grosbec casse-noyaux est noté le 18/01 à Crouttes (61) et aussi 4 pipits spioncelles. Le plongeon imbrin est le 19/01 sur le plan d'eau du Mesnil à Poses (27). Pic noir et grand corbeau fréquentent la même carrière que le faucon pèlerin le 20/01 à Condé-Troisgots (50). Des bernaches cravants sont en mouvement le 20/01 vers l'est au Cap de la Hague : 365 en 2h20. Amorce de retour? 41 garrots à oeil d'or sont aussi présents le 20/01 à la Grande Noé (27) avec quelques nettes rousses et quelques canards siffleurs.

Troisième décade

gaab2019tlhn.jpg

Un cygne chanteur est signalé le 21/01 à Saint-Vigor d'Ymonville (76). Des bernaches cravants (100-300) sont visibles le 21/01 à Saint-Marcouf (50). Un cigogne blanche passe le 21/01  à Louviers-en-Auge (61) : première migratrice, peut-être. 6 alouettes lulus sont vues ce même jour à Ecorches (61). En mer, on peut voir quelques mouettes mélanocéphales, (2) quelques mouettes tridactyles  (3) le 23/01 à Gatteville (50). Il y a une seule bernache nonnette le 24/01 dans les polders de Beauguillot (50) et 90 oies cendrées, sur la réserve elle-même, 3 oies rieuses et sur la zone côtière, 98 eiders à duvet. 3 spatules blanches dont une baguée sont vues le 23/01 à Regnéville (50). Sur ce site, les bernaches de la ssp hrota sont nettement moins nombreuses que les années passées: la faible reproduction de 2018 ne suffirait pas à expliquer cette constatation. Un goéland à ailes blanches (photo ci-contre de Tony Le Huu Nghia) séjourne le 26/01 à Dives sur un spot bien connu pour ses laridés. 150 fuligules milouins sont le 27/01 sur la réserve de la GrandeNoé (27).  Une macreuse à front blanc est au large de la Pointe du Roc le 28/01 à Granville (50). S'agit-il du même individu que celui qui a été observé entre Granville et Chausey l'an passé? Celle-là on la rate pas : une grande aigrette le 28  à Le-Héron (76).

pgscaen2019jpma.jpg

Le traquet pâtre n'est pas si courant à cet endroit : 1 le 28/01 à Morville-sur-Andelle (76).70 linottes mélodieuses constituent un groupe important le 28/01 à Saint-Denis-le-Thiboult (76). Un puffin des Anglais est vu le 28/01 à Cricqueville-en-Bessin (14). Deux observations intéressantes sont effectuées le même jour par le même observateur : 3 mésanges à longue queue de la sous-espèce nordique caudatus (tête blanche) sont observées à Pontecoulant (14) et un milan royal à Roucamps (14). Le pinson des arbres chante le 29/01  à Carolles et à Flers (61) après avoir été entendu à La Haye-Pesnel (50)  la veille et à Saint-Georges-sur-Fontaine (76) le 20/01. 8 perdrix grises et un  hibou moyen-duc  posé sont observés le 30/01 à Ecretteville-les-Baons (76). (photo ci-contre de Jean-Pierre Marie : pouillot à grands sourcils hivernant à Caen )

Vous avez entendu, ce mois-ci, mais pas partout,   le chant de la grive musicienne, de  la grive draine, de l'accenteur mouchet, du troglodyte mignon, du rougegorge familier, du merle noir (un peu),de  la mésange charbonnière, de la mésange bleue, de la mésange nonnette (pas souvent), du grimpereau des jardins, du roitelet huppé, du chardonneret élégant, de la tourterelle turque et du pigeon ramier et enfin du  pinson des arbres en fin de mois . Mais aussi les tambourinages des pics épeiche, épeichette, mar et noir et le cri du pic vert!

BON A SAVOIR !

Touche pas à mon spot

cricqueville32018PP.JPG

Un spot pour les ornithologues, qu'est-ce que c'est?. En fait, c'est un endroit réputé pour les observations qu'on peut y faire ou l'endroit précis pour observer une espèce donnée. La cathédrale de Coutances est par exemple un spot pour observer le tichodrome en hiver, la réserve de Beauguillot pour voir la bernache nonnette et certaines oies, la réserve de la Grande Noé pour identifier les fuligules, Carolles pour assister à  la migration automnale, la Pointe du Hoc pour pratiquer le guet à la mer. Il existe de nombreux spots en Normandie : la région, riche en milieux différents garantit une grande variété d'espèces et de belles surprises. Les spots peuvent être plus ou moins connus mais les ornithologues se transmettent gentiment les "bonnes adresses" en indiquant avec précision les caractéristiques du lieu (point GPS, point de repère géographique, etc). Il existe dans le monde de nombreux spots réputés qui permettent de cibler ses observations quand on est en voyage. Comme on n'a pas peur de la dithyrambe (non ce n'est pas un oiseau), il y a même des hotspots qui sont vraiment très, très chauds : c'est le cas de Ouessant pour les passereaux américains égarés ou les îles Scilly en Grande Bretagne. A ces endroits, ça se bouscule au portillon et à la lunette. Y a -t-il des marchands de hot dogs sur les hotspots?

Comment s'appellent entre eux les usagers des spots? Les spotteurs tout simplement qui contribuent bien sûr à l'amélioration des connaissances sur les  oiseaux. (photo de Patrick Potevin : sont-ce des spotteurs sur un spot à Cricqueville en Bessin?)

 

Comment signaler ses observations?

Ne laissez pas dormir vos observations. Communiquez-les au GONm sur le forum, sur Cormoclic et sur Faune France bientôt Faune Normandie https://www.faune-france.org/

Il existe aussi une page Facebook qui permet de signaler des observations et de transmettre des photos pour l'identification d'une espèce observée. http://www.gonm.org/index.php?pages/Facebook

Actualités du GONm en images en janvier 2019

Cliquer sur l'image pour accéder à l'information complète

Des  réserves

Réserve de Chausey

Doris16012019FG.jpg

Le premier stage hivernal  de l'année s'est déroulé  du 16 au 19 janvier 2019. Il était particulier parce qu'il consistait à préparer les opérations de dératisation qui doivent s'effectuer prochainement avec l'autorisation de l'association des propriétaires de l'île. Pour cette raison, les trois participants ont accueilli Louis Dutouquet, de la société Help, qui est spécialisé dans les opérations de dératisation en milieu insulaire. Ils ont appris beaucoup de choses sur les rats et leur comportement ainsi que sur les techniques de dératisation.

L'ornithologie n'a pas été oubliée avec les comptages habituels et les lectures de bagues. 44 espèces ont été observées dont le chevalier aboyeur et  les plongeons imbrin et arctique. A noter que très peu de passereaux ont été observés dont un seul rougegorge. Cela correspond à la tendance de cet hiver très particulier où les campagnes peuvent paraître bien vides d'oiseaux. Prochain stage du 6 au 9 mars 2019. (Photo : Fabrice Gallien)

Réserve de l'île de Terre de Saint-Marcouf

pipitmaritimebagué2019.JPG
Pipit maritime bagué (P. Gachet)

Dès que le temps est favorable, Régis Purenne, technicien du GONm  se rend sur l'île de Terre  pour y effectuer entre autres le suivi de la nidification des cormorans et des goélands. Il s'agit aussi de vérifier si la fouine introduite sur l'île y est toujours présente. Trois  personnes au moins accompagnent Régis tout d'abord pour mettre le bateau à l'eau mais aussi pour 'l'aider dans ses différentes tâches. James Jean-Baptiste était aussi présent ce jour pour relever les pièges à fouine et les enlever puisque l'autorisation de piégeage venait à son terme.

Ces visites sont bien sûr l'occasion d'effectuer des observations en mer comme celle de quelques mouettes tridactyles, de quelques plongeons mais aussi de guillemots de Troïl et de pingouins tordas et aussi du désormais familier guillemot à miroir. Sur l'île, on note les prémices de l'installation des grands cormorans et des cormorans  huppés et le début du cantonnement des goélands marins. Aux alentours, deux couples d'eider à duvet , quelques bécasseaux violets et tourne-pierres à collier sont observés. Peu de passereaux sont visibles  : bergeronnette de yarrell, moineau domestique et pipit maritime. Un de ces derniers, bagué, avait été observé sur ce site fin 2017. Il a été bagué en Norvège en 2015  à 1500 km de là mais il était né en 2014. si bien qu'il se trouve actuellement dans sa 5ème année. Belle longévité pour un oiseau qui voyage!

La fouine n'a pas fréquenté le fort depuis la visite précédente. Est-ce bon signe?

La réserve naturelle régionale des marais de la Taute s'agrandit

nouvparceleTauteMD.jpg

Le GONm a acquis récemment  une nouvelle parcelle dans la vallée de la Taute sur la commune de Montmartin-en-Graignes au marais de Cap. Située non loin de la maison des Ormes et très proche de la Taute, elle présentera un réel intérêt pour la gorgebleue à miroir, le phragmite des joncs, la cisticole des joncs, le bruant des roseaux, voire de zone de gagnage pour le butor étoilé, mais surtout elle semble particulièrement favorable au stationnement du rare phragmite aquatique lors de son passage migratoire dans le vallée. (photo de Maëva Dufour)

Une animation

AvranchesOF21_01_2019.jpg

Chaque mois, le GONm propose de nombreuses animations en Normandie. Certaines d'entre elles sont suivies de compte-rendus rédigés par les animateurs. Ces compte-rendus sont publiés sur des blogs personnels (GONm Sud Manche http://gonmsmanche.blogspot.com/ et GONm Saint-Lô http://gonmsaintlo.blogspot.com/)  ou sur le site du GONm.

Certaines des animations sont relatées dans la presse. A gauche,  un article est paru dans Ouest-France rendant compte de la première animation avranchinaise de l'année 2019. Les oiseau comme ce jour-là ne sont pas toujours présents ou se montrent très discrets. Tant pis, un tel article permet aussi de faire le point sur les études en cours et sur des opérations à venir.

Cliquer sur l'image pour mieux lire l'article.

L'oiseau du mois

Le cygne chanteur

cygnechanteur2019jpmo.jpg

Plusieurs de ces oiseaux ont été observés cet hiver, soit en vol, soit posés. Le cygne chanteur appelé aussi cygne sauvage est un hivernant rare mais régulier en France surtout dans l'est du pays : il est  encore plus rare en Normandie. L'abondance de l'hivernage peut être mis en rapport avec des vagues de froid mais, d'après l'atlas des oiseaux de France métropolitaine (Issa-Muller), la bonne dynamique des populations nicheuses impliquerait une présence hivernale plus marquée en France. Un couple a niché exceptionnellement dans les Dombes en 2012 bien loin de ces zones habituelles de nidification (Pologne, Pays Baltes, Russie, Scandinavie). Le cygne chanteur hiverne plutôt dans des zones de marais, d'étangs ou de polders.

En Normandie, pendant l'hiver, il est possible donc de voir le cygne chanteur mais aussi le cygne de Bewick plus petit, au cou plus court et à la  tâche jaune du bec, petite et arrondie (celle du cygne chanteur  se termine en pointe) mais le plus courant est le cygne tuberculé qui commence à hiverner en nombre en Normandie sur certaines zones humides. (Photo de Jean-Pierre Moulin : cygne chanteur de Carquebut/50)

Le GONm en février 2019

Pour tout savoir ou presque sur les activités proposées par le GONm, il existe un calendrier sur le site internet consultable par ce lien http://www.gonm.org/index.php?pages/Calendrier

Attention! Ce qui suit est une sélection d'animations . Pour ne rien manquer, consultez le calendrier du GONm sur le site internet de l'association.

Des animations

Journée mondiale des zones humides

nouvelleréserve.jpg
Nouvelle réserve de la Taute (50)

VAL-DE-REUIL (27)

Samedi 2 février 2019 10h00-12h00

Journée mondiale des zones humides

RV : parking de la réserve de la Grande Noé proche du croisement qui rejoint Tournedos sur Seine et Val-de-Reuil

en partenariat avec la base de loisirs de Léry-Poses en Normandie

Contact : Céline Chartier 06 07 27 97 89 grande.noe@gonm.org

VAUVILLE (50)

Samedi 2 février 2019 10h00-13h00

Découverte de la réserve naturelle

RV : parking de l'entrée principale de la réserve Vauville (50)

Animation payante : adulte, 5 euros. Gratuit pour les enfants et les adhérents du GONm

Contact : Marie-Léa Travert 02 33 08 44 56 reservenaturellevauville@gonm.org

PICAUVILLE-LES MOITIERS EN BAUPTOIS (50)

Samedi 2 février 2019 10h00

Les oiseaux des marais du parc naturel régional du Cotentin et du Bessin

RDV : place du général Leclerc, devant le mât de la commune nouvelle à Picauville.

Contact : jodesmares@laposte.net

D'autres animations dans le mois

AGNEAUX (50)

Mercredi 6 février 2019 : 9h00

Rendez-vous avec les oiseaux : sortie des adhérents ouverte au public

Les premiers chants

RV : 9h00 parking devant la mairie à Agneaux

Contact : Philippe Gachet 06 89 56 85 74 ph.gachet1@orange.fr

pâtre2019md.JPG
Tarier pâtre (Maëva Dufour)

GRAIGNES-LE-MESNIL-ANGOT (50)

Mercredi 13 février 2019, mercredi 20 février 2019, mercredi 27 février 2019 9h00

Oiseaux hivernants du marais

RDV : 9h00 parking du port des Planques Graignes-Le-Mesnil-Angot

Contact : maeva.dufour@gonm.org 06 73 95 45 85

SALLENELLES (14)

Jeudi 14 février 2019 14h30

Les oiseaux de l'estuaire

Fin de l'hivernage : les canards remontent

RDV : 14h30 maison de la nature

Animation gratuite pour les adhérents du GONm. Adultes : 4 euros

Informations et réservations : 02 31 78 71 06

VAINS (50)

Mercredi 20 février 2019 15h30-17h30

Les oiseaux de la baie du Mont-Saint-Michel

 RDV :  15h30 parking du Grouin du Sud Vains

Animation proposée par Fabrice COCHARD  02.33.49.65.88  fabrice.cochard@hotmail.com

nuit chouette Allou.JPG
Nuit chouette Allouville-Bellefosse (14)

NUIT de la CHOUETTE 2019

ALLOUVILLE-BELLEFOSSE (76)

Samedi 23 février 2019 18h00-20h00

Conférence et sortie nocturne

RDV : rue du musée Allouville-Bellefosse

Organisé en partenariat avec le centre de soins du Chêne

 

GRAIGNES-LE-MESNIL-ANGOT (50)

1er mars 2019 18h30

Les rapaces nocturnes du marais

RDV : 18h30 parking de l'église de Graignes

Contact : maeva.dufour@gonm.org 06 73 95 45 85

Des réunions d'adhérents

VALOGNES (50)

Mardi 5 février 2019 20h30-22h30

Réunion des adhérents

  Hôtel Dieu, rue de l'Hôtel Dieu, Valognes

Contact : alain.barrier@wanadoo.fr

CAEN (14)

Mercredi 27 février 2019 20h00-22h00

Réunion mensuelle des adhérents

RV ; local du GONm, 181, rue d'Auge Caen

Contacts : Annie Chêne et Bruno Lang 02 31 43 52 56 secretariat@gonm.org

 

Un stage

COURTILS (50)

22-24 février 2019

Prix : 52 euros comprenant l'hébergement en gîtes (chambres et dortoir) les petits déjeuners et les dîners.
Lieu de rendez-vous et d'hébergement : gîte Lemoine rte du Mt St Michel à Courtils (50220)
Possibilités d'arriver le jeudi soir (ajouter 10 euros pour la nuit et prévoir son repas du soir)
Activités : observations des oiseaux en baie du Mt St Michel et les zones périphériques (108 espèces en 2018)

Contact : Luc Loison 22 avenue de Baffé 50300 Saint Martin des Champs
mail : luc.loison@laposte.net

Et bientôt :

CHAUSEY (50)

du  6 au 9 mars 2019

Stage hivernal aux îles Chausey RV : gare maritime de Granville. Heure indiquée lors de l'inscription.Inscription obligatoire et renseignements Fabrice Gallien 09 71 45 71 78 fabrice.gallien@gonm.org

Des enquêtes

Enquête Tendances

Du 15 février 2019 au 15 mars 2019 : 4ème session  de la saison 2018-2019. 6 fois par an, tous les deux mois, relevez les espèces rencontrées pendant 30 minutes sur un parcours toujours identique. N'hésitez pas à nous rejoindre pour cette exploration  de l'avifaune normande qui vous permettra de vous familiariser avec les oiseaux communs et d'accroître nos connaissances sur l'évolution des populations d'oiseaux.

Atlas des oiseaux nicheurs 2016-2019 : troisième année pour l'atlas des nicheur.  Il s'agira de rechercher les espèces manquantes, de renforcer les indices nicheurs et de couvrir des cartes encore pauvres.

Rédacteur : Philippe Gachet

Le  prochain numéro paraîtra le 1er mars 2019

Soutenez le GONm dans ses actions pour les oiseaux et la nature, adhérez.

Le GONm agit pour vous et avec vous

Cliquer ici pour devenir adhérent du GONm

échelette2019WD.jpg
Tichodrome échelette de Coutances (William Duvernoy)