Aller à la recherche

29/10/2020 03:26

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2020

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2020 : de records en records !

Objectif largement atteint pour la 17ème édition du Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin, qui a eu lieu les 25 et 26 janvier 2020.

Pour la première fois depuis la création de cette enquête participative, nous avons dépassé la barre symbolique des 3000 participants que nous nous étions fixée. Vous avez en effet été 4076 observateurs-trices à scruter 3326 jardins (dont 859 enregistrés en partenariat avec la LPO) contre 2467 observateurs et 1804 jardins l'année dernière ! Preuve d’un engouement grandissant pour ce rendez-vous annuel et pour l’avifaune.

Ce record de mobilisation régionale (1742 communes participantes) a permis au Calvados de maintenir sa première place, mais cette fois, à égalité avec la Seine-Maritime avec 901 comptages chacun. La Manche arrive deuxième avec 735 comptages. L’Eure avec 464 comptages et l’Orne avec 325 comptages, complètent le tableau.

Ce succès n’aurait pas été possible sans l'innovation de cette année : le « Réseau Animateurs ». Ce réseau, constitué de salariés et bénévoles du GONm, ainsi que d’associations partenaires (l’Association Faune et Flore de l’Orne, Les Petits Débrouillards de Caen, le Collectif La Centrifugeuz, l’Association Caennaise des Etudiants Naturalistes, le CPIE Vallée de l’Orne, les Amis du Bocage), a organisé 34 animations « Initiation au Grand Comptage des Oiseaux de Jardin » sur toute la Normandie, réunissant un total de 652 curieux.

Objectif de cette opération : faire observer et reconnaître les oiseaux communs et permettre de se familiariser avec le protocole du comptage pour le jour J. Un très grand bravo aux 45 animateurs pour leur dynamisme et leur disponibilité. Enfin, souhaitons la bienvenue à Hugo Leclerc, bénévole au GONm, qui sera le référent du « Réseau Animateurs » dès cet automne.

Lors de ce week-end de comptage, 78 espèces (dont 39 proposées sur le formulaire en ligne et 39 ajoutées par les participants) ont été observées dans les jardins, parcs et cours d’écoles de notre région. Peu de surprises pour ce cru hivernal 2020, puisque nous retrouvons le même trio de tête qu’en 2019. Ainsi, le Rouge-gorge familier a été de nouveau l’oiseau le plus observé cette année (présent dans 86% des jardins), suivi du Merle noir (présent dans 79,9% des jardins) et de la Mésange charbonnière (présente dans 78,2% des jardins).

Pour ce qui est de l'abondance, le podium change quelque peu : le Moineau domestique arrive en tête (avec une moyenne de 7,3 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue se place en seconde position (avec une moyenne de 2,7 mésanges bleues par jardin) et la Mésange charbonnière termine troisième (avec en moyenne 2,6 mésanges charbonnières par jardin), détrônant le Pinson des arbres (avec en moyenne 2,1 pinsons des arbres par jardin) qui de troisième en 2019, se retrouve cinquième cette année, talonnant l’Etourneau sansonnet.

Pour la suite de ces classements, vous référer aux deux graphiques suivants :

Fréquence des espèces 2020
Fréquence des espèces 2020
Moyenne par jardin 2020
Moyenne par jardin 2020

A noter que cet hiver, aucune irruption exceptionnelle de passereaux nordiques n'a été observée, comme cela a été le cas avec le Gros-bec casse-noyaux en 2018.

Un grand merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne ; aux photographes Pascal Bernardin, William Duvernoy, L’Oeil de Guimouth et Jacques Rivière pour leurs clichés ; à Manon Jean (illustration, graphisme) et Lou Potet (graphisme) pour l’affiche ; à Marion Chatelier pour les plaquettes d’aide à l’identification ; à Martin Billard pour l’aide au traitement des données ; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et les divers envois postaux et aux nombreux médias pour leur forte couverture de cet événement.

Amis normands, de nouveau merci de votre intérêt pour cette opération et pour cette participation record. Nous espérons que vous continuerez à faire partie de notre belle communauté d'observateurs pour le 18° Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2021 : les 30 et 31 janvier 2021 ! A très bientôt,

http://gcoj.gonm.org

25/09/2019 05:52

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2019

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2019 : nouveau record en Normandie !

Malgré la tempête hivernale du weekend des 26 et 27 Janvier 2019, une grosse vague d'observateurs a participé au 16ème Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin. En effet, vous avez été 2467 participants à scruter 1804 jardins (dont 245 enregistrés par la LPO, notre partenaire en l'occurrence). Un record régional et national depuis la création de cette enquête ! Le Calvados se place en tête de tous les départements français avec 549 comptages... la Manche arrive deuxième avec 445 comptages et la Seine-Maritime se classe troisième avec 339 comptages. L'Eure avec ses 239 comptages et l'Orne avec ses 232 comptages viennent compléter cette belle performance normande.

Notre vedette de l'année, le Rouge-gorge familier - Guimouth InneAu total, sur l'ensemble de notre région (1001 communes participantes), ce sont un peu moins de 55000 oiseaux de 39 espèces différentes qui ont visité nos jardins. Si l'hiver 2019 reste sans surprise notable dans les résultats, le trio de tête des oiseaux les plus fréquents de nos jardins a tout de même subi quelques interversions. Ainsi, alors qu'il était en bas du podium en 2018, le Rouge-gorge familier a été l'oiseau le plus observé cette année (présent dans 82% des jardins), détrônant le Merle noir (présent dans 79,2% des jardins) qui de premier se retrouve second et la Mésange charbonnière (présente dans 75,8% des jardins) qui termine troisième au lieu de deuxième l'an dernier...

Moineau domestique -  Guimouth InneLe Moineau domestique, comme les années précédentes, est l'oiseau le plus abondamment observé (avec une moyenne de 7,1 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue arrive en seconde position (avec une moyenne de 2,6 mésanges bleues par jardin) et le Pinson des arbres complète le podium (avec une moyenne de 2,3 pinsons des arbres par jardin), prenant ainsi la place de la Mésange charbonnière (troisième en 2018). Pour la suite de ces classements, vous référer aux différents graphiques.

À noter que cet hiver, le Gros-bec casse-noyaux aura été absent des 20 espèces les plus fréquentes de nos jardins (seulement présent dans 1,4% des jardins en 2019 contre 10,7% en 2018). Cet écart s'explique par l'irruption exceptionnelle de ce passereau nordique l'année dernière.

Merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne; aux photographes : Pascal Bernardin, William Duvernoy, Guimouth Inne et Jacques Rivière pour leurs clichés; à Manon Jean (illustration) et Lou Potet (graphisme) pour l'affiche; à Marion Chatelier pour les plaquettes d'aide à l'identification; à Martin Billard pour l'aide au traitement des données; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et E-mails; aux animateurs de l'Association Faune et Flore de l'Orne et aux nombreux médias pour leur forte mobilisation autour de cet événement.

Amis participants, encore un grand merci pour votre superbe mobilisation ! Votre enthousiasme nous rendant optimistes, nous espérons vous voir atteindre "les 3000 observateurs" pour le Grand comptage des oiseaux de jardin des 25 et 26 janvier 2020 ! À très bientôt !

http://gcoj.gonm.org

Nicolas Klatka

03/01/2019 05:38

Réseau des Réserves de Normandie 2018

RRN 2018 - Réseau des réserves de Normandie

Des espaces protégés pour les oiseaux, la faune et la flore

Septembre 2017 à août 2018.

22/10/2018 12:40

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2018

Mésange bleue ©Hervé Nicolas

Grand comptage des oiseaux de jardin 2018 : participation record en Normandie !

Record battu pour la 15ème édition du Grand comptage normand des oiseaux de jardin qui a eu lieu le weekend des 27 et 28 janvier 2018.

Vous étiez 1941 participants pour 1517 jardins (dont 280 comptages transmis par la LPO, partenaire de cette enquête).

  • Mention spéciale au Calvados qui arrive en tête de tous les départements français avec 661 participants pour 479 comptages.
  • Superbe performance de la Manche qui elle arrive en 2ème position avec 457 participants pour 361 comptages.
  • Notons pour notre plaisir régional que la Seine-Maritime complète le podium en arrivant en 3ème position avec 382 participants pour 312 comptages.

Un grand bravo donc aux Normands pour leur belle motivation !

Merle noir ©Franck LetellierAu total, sur l'ensemble des cinq départements de notre région, un peu moins de 40000 oiseaux ont visité nos jardins (pour 74 espèces). Les trois espèces les plus fréquentes sont : le Merle noir (observé dans 73,13% de jardins), la Mésange charbonnière (72,33%) et le Rouge-gorge familier (71,80%).

 

Fréquence des espèces GCOJ2018
Fréquence des espèces GCOJ2018

Gros-bec casse-noyaux ©Jacques Rivière

Des trois espèces les plus abondamment observées en Normandie, le Moineau domestique arrive en tête comme chaque année (avec une moyenne de 4,3 individus par jardin), suivi de la Mésange bleue (2,6) et de la Mésange charbonnière (2,1). Pour la suite de ces classements, vous référer aux différents graphiques.

Notons cette année la présence d'une espèce habituellement peu courante : le Grosbec casse-noyaux (observé dans 10,72% des jardins).

Moyenne par jardin GCOJ2018
Moyenne par jardin GCOJ2018

Un grand merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne, à Lou Potet et William Duvernoy pour leur belle affiche, à Martin Billard pour ses différents tableaux statistiques et à Annie Chêne pour ses formulaires papiers et Emails.

Amis ornithologues normands, votre mobilisation nous a comblés en 2018. Nous osons, malgré tout, vous voir encore plus nombreux pour le Grand comptage des oiseaux de jardin du 26 et 27 janvier 2019 !

http://gcoj.gonm.org/

Nicolas Klatka

P.S. Quelques utilisateurs ont rencontré des difficultés de connexion sur le site de saisie en ligne, probablement dues à un pic de fréquentation. Nous avons paré au mieux à ces désagréments et nous efforcerons de les éviter au prochain comptage.

01/10/2018 08:58

GONm ACTU OCTOBRE 2018 N°45

SOMMAIRE

  • Chronique ornithologique du mois de septembre 2018
  • Bon à savoir!
  • L'oiseau du mois
  • Comment signaler ses observations?
  • Actualité du GONm en septembre 2018
  • Le  GONm en octobre 2018 : calendrier des animations, stages, chantiers et réunions.

Lire la suite...

17/04/2018 05:05

Journal de l'Atlas n°14

à lire en ligne en cliquant ici.

19/02/2018 05:34

Journal de l'Atlas n°13

à télécharger là : Journal-atlas-13.pdf

ou à lire en ligne ci-dessous :

15/02/2018 04:14

Réseau des Réserves de Normandie 2017

RRN 2017 - Réseau des réserves de Normandie

Des espaces protégés pour les oiseaux, la faune et la flore

Septembre 2016 à août 2017

06/11/2017 10:30

Journal de l’Atlas n°10

Atlas des oiseaux de Normandie 2016-2019

Journal de l’Atlas n°10 /Novembre 2017

Le second hiver approche et le 1er décembre commence le temps de la prospection de vos cartes en hiver.

L’Atlas, l’hiver dernier

Voici deux cartes dressant un bilan global des résultats obtenus après le premier hiver de prospection du 1er décembre 2016 au 20 janvier 2017 qui a permis d’enregistrer 39 500 données :


Foulque macroule, cygne sauvage, cygne tuberculé, tadorne de belon, canard colvert, sarcelle d’hiver (Photo Gérard Debout)

Ce (déjà beau) bilan le serait encore plus s’il n’y avait pas quelques "retardataires". Nous sommes sans nouvelles de nos collègues ci-dessous. Si vous les côtoyez, dites-leur de nous contacter au plus vite pour nous rassurer :

Nom des référents

N° cartes « manquantes »

Alexandre R.

E059N699

   

Bruno L.

E047N689

E052N695

E054N694

Claude G.

E051N694

   

Damien T.

E053N692

E053N693

 

David V.

E043N688

   

Delphine B.

E043N689

   

Éric R.

E034N694

E044N691

 

Éric W.

E053N697

   

François et Joëlle R.

E047N688

E048N688

 

François L.

E049N691

   

Gilles G.

E039N696

   

Nicolas P.

E058N688

   

Peter C.

E041N685

   

Philippe C.

E047N691

   

Pierre L.

E050N696

E051N696

E052N696

Roseline L., et Charles L.

E042N690

E042N692

E042N691

Sylvain M.

E047N681

   

(Note : bien d’autres sont encore manquants pour la saison de nidification, même si 30 000 données sont déjà enregistrées pour 60 contributeurs. 110 cartes en tant que référent mais 227 en tout dont 130 comptent plus de 30 espèces ; 169 espèces indicées).

Traquet pâtre (Photo Gérard Debout)

 

Et maintenant, l’hiver 2017-2018

Atlas qualitatif

Vous avez choisi une carte qualitative ou vous n’avez pas encore choisi de carte et, dans ce cas, il n’est pas trop tard : allez sur le lien suivant :

https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1YpoS8SPpBqfdVsFcms8V7umZ8sc&ll=49.14708724819981%2C-0.11635599999999613&z=8

qui vous montrera les cartes qui restent sans responsables et vous aurez ainsi ses coordonnées (prévenez ensuite les organisateurs à atlasnormand@gmail.com. Vous avez encore deux hivers pour établir la liste des oiseaux présents sur la carte et à la fin de chaque hiver, vous enverrez votre liste à : atlasnormand@gmail.com. L’envoi se fera de préférence par informatique en utilisant le fichier téléchargeable sur le site du GONm

 

La prospection se fera du vendredi 1er décembre 2017 au samedi 20 janvier 2018, soit 8 ,5 semaines devant vous.

Quelques conseils pour prospecter efficacement cet hiver :

  • Imprimez la liste qui vous est proposée page suivante et cochez les espèces que vous avez contactées l’an dernier ;
  • Ensuite, surlignez les espèces qui semblent vous manquer en hiver. Deux sources possibles :
    • tout d’abord, vos propres observations effectuées ensuite pendant la période de reproduction. Il y a de fortes chances qu’une espèce réputée « sédentaire » qui s’est reproduite au printemps dernier sur la carte soit aussi hivernante sur cette même carte ;
    • ensuite, la comparaison avec les cartes de l’atlas précédent des oiseaux en hiver que vous pouvez retirer gratuitement au local du GONm ou vous faire envoyer en payant juste le port.

La consultation de cette liste d’espèces a priori « manquantes » vous révèlera peut-être un manque de prospection dans un certain type de milieu (bois de conifères, lande, etc. ) ou à une certaine heure (rapaces nocturnes par exemple) : naturellement, vous porterez votre effort sur ces points en privilégiant la prospection de sorte que la liste soit la plus complète possible.

Évidemment, toutes vos observations (espèces déjà rencontrées l’an dernier et espèces nouvellement notées en 2017-2018) sont à transcrire sur le fichier que vous nous retournerez dès la fin de a période de prospection.

 

Grèbe esclavon (Photo Gérard Debout)

Fiche de terrain à dupliquer pour noter les espèces contactées lors de vos sorties

Référence carte =

Année =

Auteur =

 

Espèce

X

Espèce

X

Espèce

X

Espèce

X

Plongeon arctique

 

Buse variable

 

Goéland brun

 

Grive musicienne

 

Plongeon imbrin

 

Épervier d'Europe

 

Goéland leucophée

 

Grive draine

 

Plg catmarin

 

Autour des palombes

 

Goéland pontique

 

Bouscarle de Cetti

 

Grèbe huppé

 

Milan royal

 

Goéland argenté

 

Fauvette à tête noire

 

Grèbe jougris

 

Busard des roseaux

 

Goéland cendré

 

Fauvette pitchou

 

Grèbe esclavon

 

Busard Saint-Martin

 

M. mélanocéphale

 

Cisticole des joncs

 

Grèbe à cou noir

 

Faucon pèlerin

 

Mouette rieuse

 

Pouillot véloce

 

Grèbe castagneux

 

Faucon émerillon

 

Mouette pygmée

 

Roitelet huppé

 

Fulmar boréal

 

Faucon crécerelle

 

Mouette tridactyle

 

Roitelet triple-bandeau

 

Fou de Bassan

 

Perdrix rouge

 

Sterne caugek

 

Mésange à moustaches

 

Grand cormoran

 

Perdrix grise

 

Pingouin torda

 

Msge à longue queue

 

Cormoran huppé

 

Faisan de Colchide

 

Guillemot de Troïl

 

Mésange nonnette

 

Héron cendré

 

Grue cendrée

 

Pigeon colombin

 

Mésange boréale

 

Grande aigrette

 

Râle d'eau

 

Pigeon ramier

 

Mésange huppée

 

Aigrette garzette

 

Poule d'eau

 

Tourterelle turque

 

Mésange noire

 

Garde-bœufs

 

Foulque macroule

 

Hibou moyen-duc

 

Mésange bleue

 

Butor étoilé

 

Huîtrier-pie

 

Hibou des marais

 

Mésange charbonnière

 

Cigogne blanche

 

Vanneau huppé

 

Chouette chevêche

 

Sittelle torchepot

 

Spatule blanche

 

Pluvier doré

 

Chouette hulotte

 

Grimpereau des bois

 

Cygne tuberculé

 

Pluvier argenté

 

Chouette effraie

 

Grimpereau des jardins

 

Oie des moissons

 

Grand gravelot

 

Martin-pêcheur

 

Bruant proyer

 

Oie rieuse

 

Grav à collier int

 

Pic vert

 

Bruant jaune

 

Oie cendrée

 

Tournepierre à collier

 

Pic cendré

 

Bruant zizi

 

Bernache Canada

 

Bécassine des marais

 

Pic noir

 

Bruant des roseaux

 

Bern nonnette

 

Bécassine sourde

 

Pic épeiche

 

Bruant des neiges

 

Bernache cravant

 

Bécasse des bois

 

Pic mar

 

Bruant lapon

 

Bern à ventre clair

 

Courlis cendré

 

Pic épeichette

 

Pinson des arbres

 

Bern du Pacifique

 

Courlis corlieu

 

Cochevis huppé

 

Pinson du Nord

 

Tadorne de Belon

 

Barge à queue noire

 

Alouette lulu

 

Verdier d'Europe

 

Canard colvert

 

Barge rousse

 

Alouette des champs

 

Chardonneret élégant

 

Sarcelle d'hiver

 

Chevalier arlequin

 

Alouette hausse-col

 

Tarin des aulnes

 

Canard chipeau

 

Chevalier gambette

 

Hir de cheminée

 

Linotte mélodieuse

 

Canard siffleur

 

Chevalier aboyeur

 

Pipit farlouse

 

Sizerin flammé

 

Canard pilet

 

Chevalier culblanc

 

Pipit spioncelle

 

Serin cini

 

Canard souchet

 

Chevalier guignette

 

Pipit maritime

 

Bec-croisé des sapins

 

Nette rousse

 

Bécasseau maubèche

 

Berge des ruisseaux

 

Bouvreuil pivoine

 

Fuligule milouin

 

Bécasseau minute

 

Bergeronnette grise

 

Gros-bec cassenoyaux

 

Fuligule morillon

 

Bécasseau violet

 

Berge de Yarrell

 

Moineau domestique

 

Ful milouinan

 

Bécasseau variable

 

Pie-grièche grise

 

Moineau friquet

 

Eider à duvet

 

Bécasseau cocorli

 

Troglodyte mignon

 

Étourneau sansonnet

 

Macreuse noire

 

Bécasseau sanderling

 

Accenteur mouchet

 

Geai des chênes

 

Macreuse brune

 

Combattant varié

 

Traquet pâtre

 

Pie bavarde

 

Harelde boréale

 

Avocette

 

Rougequeue noir

 

Choucas des tours

 

Garrot à œil d'or

 

Œdicnème criard

 

Rouge-gorge familier

 

Corbeau freux

 

Harle piette

 

Grand labbe

 

Grive litorne

 

Corneille noire

 

Harle huppé

 

Labbe parasite

 

Merle noir

 

Corneille mantelée

 

Harle bièvre

 

Goéland marin

 

Grive mauvis

 

Grand corbeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atlas semi-quantitatif

Nous avons sélectionné 66 cartes 10 x 10 km réparties dans 24 « petites régions agricoles » pour construire un maillage homogène aussi représentatif que possible des milieux couvrant la Normandie. Ces cartes font l’objet de prospections par transects en hiver et par points d’écoute en période de reproduction. Au terme de l’enquête, nous disposerons ainsi de fréquences qui nous permettront de réaliser des cartes de la densité relative des espèces communes en Normandie.

Afin de disposer de données qui tiennent compte des fluctuations interannuelles, ce maillage de 3,33 km x 2,5 km, soit 12 sous-secteurs par carte 10 x 10 km, fera l’objet d’un effort de prospection égal chaque année, soit en hiver 4 parcours.

 

Je vous rappelle que c’est vous qui déterminez vos trajets : il n’y aucune autre préconisation que celle d’effectuer 4 parcours d’une demi-heure, 1 dans chacun des 4 secteurs de la colonne du centre cet hiver (secteurs numérotés 2, 5, 8 et 11 en 2017-2018), représentatifs des milieux couvrant ce maillage. Pour chaque parcours, vous aurez à noter toutes les espèces contactées (à vue ou à l’ouïe) par tranches de 5 minutes sans les dénombrer, soit 6 relevés de 5 minutes pour chacun des secteurs (ces relevés sont appelés points dans le fichier de saisie : 0 à 5 minutes = point 1, 5 à 10 minutes = point 2, etc.). Rappelons qu’un « point » est la partie du parcours effectuée en 5 min, c’est donc 1/6 du trajet.

 

Secteur 1

Secteur 2

Secteur 3

Hiver 2016-2017 : trajet de 30 min

Hiver 2017-2018 :

trajet de 30 min ; 6 « points »

Hiver 2018-2019 :

trajet de 30 min

Secteur 4

Secteur 5

Secteur 6

Hiver 2016-2017 : trajet de 30 min

Hiver 2017-2018 :

trajet de 30 min ; 6 « points »

Hiver 2018-2019 :

trajet de 30 min

Secteur 7

Secteur 8

Secteur 9

Hiver 2016-2017 : trajet de 30 min

Hiver 2017-2018 :

trajet de 30 min ; 6 « points »

Hiver 2018-2019 :

trajet de 30 min

Secteur 10

Secteur 11

Secteur 12

Hiver 2016-2017 : trajet de 30 min

Hiver 2017-2018 :

trajet de 30 min ; 6 « points »

Hiver 2018-2019 :

trajet de 30 min

Les retours se feront par informatique en utilisant le fichier. Toutes les colonnes cliquables sont à renseigner. À la fin de chaque hiver, vous envoyez votre fichier à : atlasnormand@gmail.com.

 

Voilà un exemple de résultat d’un parcours en boucle sur une carte du Pays de Caux 55N696, secteur 1.

1er point : merle, corneille, pinson, ramier, étourneau, rouge-gorge, buse, colvert, poule d’eau

2ème point : pinson, mésange charbonnière, corneille, troglodyte, pic épeiche, pivert, geai

3ème point : mauvis, rouge-gorge, mésange longue queue, mésange charbonnière, pinson, mésange bleue, corneille, pivert

4ème point : pinson, corneille

5ème point : pinson, rouge-gorge, corneille, grimpereau jardins, buse, troglodyte, bouvreuil

6ème point : mésange charbonnière, ramier, buse, pinson, merle, troglodyte, corneille, goéland argenté

Soit pour chaque point (trajet) de 5 minutes : 9 espèces, 7, 8, 2, 7 et 8 espèces et au total 20 espèces en une demi-heure d’un parcours en boucle.

 

Mésange bleue et fauvette à tête noire (Cliché Gérard Debout)

 

08/06/2017 09:33

Viabilité de la population de Gravelot à collier interrompu

ANALYSE DE LA VIABILITÉ DE LA POPULATION
DE GRAVELOT À COLLIER INTERROMPU (Anarhynchus alexandrinus)
EN BASSE-NORMANDIE
Avril 2017

- page 1 de 2