Aller à la recherche

17/05/2021 08:23

Campagne de financement du Nouvel Atlas des Oiseaux de Normandie

Parrainer une espèce du "Nouvel Atlas des oiseaux de Normandie" du Groupe Ornithologique Normand

https://colibris.link/atlasnormandie

L'atlas présente les 277 espèces contactées dans notre région, en période de reproduction et en hiver.

Liste des espèces à parrainer : http://bit.ly/atlas-parrainage

Présentation du projet

Suite à l’enquête de terrain réalisée par 172 prospecteurs, entre décembre 2016 et août 2019, le Groupe Ornithologique Normand va publier, en mars 2022, son Nouvel Atlas des Oiseaux de Normandie.

Cet atlas présente les 277 espèces contactées dans notre région, en période de reproduction et en hiver, au cours de la période d'étude.

Les monographies, réalisées par 33 rédacteurs, sont accompagnées par des photographies, des cartes qualitatives et semi-quantitatives. Une synthèse présente également la richesse avifaunistique, les effectifs et les tendances par espèce ainsi que leur statut de conservation.

Ce livre constitue une source d’information indispensable sur la distribution, l'abondance et l'évolution des populations d'oiseaux en Normandie, connaissances indispensables pour assurer leur conservation et celle de leurs habitats : missions de notre association, le GONm.

Le prix public de cet ouvrage d’environ 500 pages sera de 45 € (port non compris).

Origine du projet

20 ans après le dernier atlas des oiseaux en hiver et 15 ans après le second atlas des oiseaux nicheurs, le Groupe ornithologique normand a le projet de publier en mars 2022 son Nouvel atlas des oiseaux de Normandie suite à l’enquête qu’il a réalisée entre décembre 2016 et août 2019.

À quoi servira l'argent collecté ?

Cet atlas est le fruit de l'investissement des adhérents bénévoles du GONm et de la participation de quelques salariés du GONm, sur leur temps de travail. 

Pour payer l’impression et la distribution de cet atlas, il nous faut solliciter des collectivités, des administrations et agences en évaluant le montant de cet investissement. Nous avons estimé que plus de 26.000 heures de prospection ont été réalisées et que le  total de déplacements a été de l’ordre de 237.000 km.  

Le coût global estimé de 2.320.000 € correspond au bénévolat valorisé présenté ci-dessus, aux salaires des salariés impliqués dans la confection des cartes, les recherches d’aides financières, mais également ceux des techniciens mis à contribution au-delà de leurs tâches habituelles, l'édition et la distribution de l'atlas, l'exposition.  Les entreprises suivantes ont d’ores et déjà accepté de nous aider : Toshiba, UNICEM.

Mais le soutien sur lequel nous comptons, c’est le vôtre ! Nous vous proposons trois types de participation financière :

  1. De façon identique à la proposition faite pour le précédent atlas, une offre de parrainage de 100 € par espèce à réaliser avant le 30 août 2021 : le parrain reçoit un exemplaire de l’atlas et son parrainage est dûment mentionné sur la page de l’atlas consacrée à l’espèce ;
  2. Une formule de 150 € identique à la précédente, mais le parrain reçoit en plus un tirage photographique de qualité au format A4 ou un dessin original signé de l’espèce parrainée ;
  3. Une offre de souscription de 45 € en échange d’un exemplaire de l’atlas.

Notre équipe

Notre association a pour principales missions l'étude et la protection des oiseaux et de leurs milieux sur les 5 départements de la région Normandie.

Nous menons également des actions de sensibilisation et d'information vers le grand-public via les animations, les stages et l'édition de livres scientifiques ou de vulgarisation.

Le GONm est une association :

  • reconnue d'utilité publique
  • agréée au titre de la protection de l'environnement
  • agréée comme association éducative complémentaire de l'enseignement public
Propulsé par HelloAsso

29/10/2020 03:26

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2020

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2020 : de records en records !

Objectif largement atteint pour la 17ème édition du Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin, qui a eu lieu les 25 et 26 janvier 2020.

Pour la première fois depuis la création de cette enquête participative, nous avons dépassé la barre symbolique des 3000 participants que nous nous étions fixée. Vous avez en effet été 4076 observateurs-trices à scruter 3326 jardins (dont 859 enregistrés en partenariat avec la LPO) contre 2467 observateurs et 1804 jardins l'année dernière ! Preuve d’un engouement grandissant pour ce rendez-vous annuel et pour l’avifaune.

Ce record de mobilisation régionale (1742 communes participantes) a permis au Calvados de maintenir sa première place, mais cette fois, à égalité avec la Seine-Maritime avec 901 comptages chacun. La Manche arrive deuxième avec 735 comptages. L’Eure avec 464 comptages et l’Orne avec 325 comptages, complètent le tableau.

Ce succès n’aurait pas été possible sans l'innovation de cette année : le « Réseau Animateurs ». Ce réseau, constitué de salariés et bénévoles du GONm, ainsi que d’associations partenaires (l’Association Faune et Flore de l’Orne, Les Petits Débrouillards de Caen, le Collectif La Centrifugeuz, l’Association Caennaise des Etudiants Naturalistes, le CPIE Vallée de l’Orne, les Amis du Bocage), a organisé 34 animations « Initiation au Grand Comptage des Oiseaux de Jardin » sur toute la Normandie, réunissant un total de 652 curieux.

Objectif de cette opération : faire observer et reconnaître les oiseaux communs et permettre de se familiariser avec le protocole du comptage pour le jour J. Un très grand bravo aux 45 animateurs pour leur dynamisme et leur disponibilité. Enfin, souhaitons la bienvenue à Hugo Leclerc, bénévole au GONm, qui sera le référent du « Réseau Animateurs » dès cet automne.

Lors de ce week-end de comptage, 78 espèces (dont 39 proposées sur le formulaire en ligne et 39 ajoutées par les participants) ont été observées dans les jardins, parcs et cours d’écoles de notre région. Peu de surprises pour ce cru hivernal 2020, puisque nous retrouvons le même trio de tête qu’en 2019. Ainsi, le Rouge-gorge familier a été de nouveau l’oiseau le plus observé cette année (présent dans 86% des jardins), suivi du Merle noir (présent dans 79,9% des jardins) et de la Mésange charbonnière (présente dans 78,2% des jardins).

Pour ce qui est de l'abondance, le podium change quelque peu : le Moineau domestique arrive en tête (avec une moyenne de 7,3 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue se place en seconde position (avec une moyenne de 2,7 mésanges bleues par jardin) et la Mésange charbonnière termine troisième (avec en moyenne 2,6 mésanges charbonnières par jardin), détrônant le Pinson des arbres (avec en moyenne 2,1 pinsons des arbres par jardin) qui de troisième en 2019, se retrouve cinquième cette année, talonnant l’Etourneau sansonnet.

Pour la suite de ces classements, vous référer aux deux graphiques suivants :

Fréquence des espèces 2020
Fréquence des espèces 2020
Moyenne par jardin 2020
Moyenne par jardin 2020

A noter que cet hiver, aucune irruption exceptionnelle de passereaux nordiques n'a été observée, comme cela a été le cas avec le Gros-bec casse-noyaux en 2018.

Un grand merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne ; aux photographes Pascal Bernardin, William Duvernoy, L’Oeil de Guimouth et Jacques Rivière pour leurs clichés ; à Manon Jean (illustration, graphisme) et Lou Potet (graphisme) pour l’affiche ; à Marion Chatelier pour les plaquettes d’aide à l’identification ; à Martin Billard pour l’aide au traitement des données ; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et les divers envois postaux et aux nombreux médias pour leur forte couverture de cet événement.

Amis normands, de nouveau merci de votre intérêt pour cette opération et pour cette participation record. Nous espérons que vous continuerez à faire partie de notre belle communauté d'observateurs pour le 18° Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2021 : les 30 et 31 janvier 2021 ! A très bientôt,

http://gcoj.gonm.org

02/03/2020 11:08

Retour du portail de saisie en ligne de données naturalistes Faune-Normandie avec Visionature

2020 commence sur les chapeaux de roue pour les observateurs normands avec la réouverture du site de saisie en ligne des données naturalistes Faune-Normandie !

Rappelons que le portail web de saisie de données Faune-Normandie a été créé fin 2015 par le GONm avec plusieurs associations naturalistes normandes partenaires. L’outil informatique utilisé était à l'époque Clicnat, développé par Picardie-Nature. Suite à de nombreux problèmes techniques et des retards dans le développement de l’outil, le GONm s’est orienté vers un outil, déjà déployé dans de nombreuses régions en France et en Europe : Visionature, développé pour la LPO-France.

Faune-Normandie fait donc peau neuve pour la nouvelle année, avec un nouveau partenariat entre le GONm et la LPO Normandie.

Après quelques mois d’absence fin 2019, le portail revient en janvier 2020 avec une nouvelle interface de saisie, mais le principe reste le même : à l’instar de Clicnat, il permet aux observateurs normands de saisir en ligne leurs observations de faune, de les partager et de consulter l’ensemble des observations normandes.

Rendez-vous sur le site :

www.faune-normandie.org

La transmission de vos observations ornithologiques est essentielle : elle permet au GONm de développer notre connaissance des oiseaux régionaux et d’enrichir les études que nous menons. Votre participation à Faune-Normandie permettra aussi de mieux protéger les oiseaux de Normandie !

 

Pour répondre aux questions que vous nous posez régulièrement, voici quelques réponses.

Petit tour des différentes façons de nous transmettre vos données (tous les moyens sont bons) :

  • Fiches papiers : réfractaires à l’outil informatique, ou sans matériel informatique, ne stoppez pas votre participation au partage des observations, continuez à nous les envoyer, nous nous chargerons de la saisie numérique ;
  • Email : vous pouvez aussi nous envoyer un mail avec un compte-rendu de chacune de vos sorties et nous nous en chargerons ;
  • Fichier Excel RSS/enquête du GONm : habitués à ce fichier, vous ne voulez pas passer à la saisie directe sur internet : nous nous occuperons de l’importation ;
  • Naturalist (application smartphone Android) : votre smartphone est un prolongement de votre bras. Cette appli est la version smartphone de Visionature, vos données saisies sur Naturalist sont automatiquement transférées dans Faune-Normandie ;
  • Faune-Normandie : vous préférez saisir tranquillement devant votre ordinateur. Ce portail vous permet de saisir vos données et de consulter les données partagées par les autres observateurs normands.

Une voie de transmission et une seule par relevé

Vous avez ainsi un large choix pour la transmission de vos observations. Mais point important : quelle que soit la voie choisie, évitez les doublons.

Ainsi, si vous faites des fichiers RSS, ne saisissez pas vos observations en parallèle sur Faune-Normandie. Quel que soit le moyen choisi pour transmettre vos données, elles finissent toutes dans notre base. Les doubles saisies entrainent des doublons qui nous demandent de les identifier pour les supprimer.

Vous pouvez bien sûr jongler entre ces méthodes, mais n’en utilisez qu’une pour un même relevé.

 

Listes complètes

Des observateurs nous demandent ce qu’ils doivent transmettre, c’est-à-dire quelle espèce doit être saisie/notée. La réponse peut être « toutes ». En effet, lors d’une sortie d’observation, vous pouvez choisir de ne pas sélectionner les espèces et établir les listes exhaustives des espèces observées sur un pas de temps fixe : nous vous conseillons de faire des saisies pendant 5 min (et si vous voulez le faire plus longtemps, découpez le temps en séquences successives de 5 min). Sur Faune-Normandie et Naturalist, un module vous permet même de saisir des « listes complètes » d’espèces.

Évidemment, cela n’empêche pas de participer aux enquêtes au long cours menées par le GONm : Tendances et Points STOC EPS.

Cela n’empêche pas non plus de saisir d’autres observations d’espèces remarquables en dehors des listes.

Le portail Faune-Normandie est conjointement administré par le GONm et la LPO Normandie. Vous pouvez choisir de vous affilier au GONm, nous permettant ainsi d’analyser et de valoriser vos données sans restriction dans le cadre des différentes études que nous réalisons. Un questionnaire vous avait été envoyé en 2019, si vous n’y avez pas répondu et que vous souhaitez vous affilier au GONm, vous pouvez toujours le faire par simple mail ou en cliquant sur le lien suivant : Définissez le mode d'affiliation de vos données 

Nous vous souhaitons à tous de bonnes observations, et bonne saisie.

 

PS : Si vous êtes un peu désorienté par la prise en main de Faune-Normandie, de Naturalist (version pour smartphone) que vous vous posez des questions sur la transmission des données, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphone, ou à consulter les différents tutoriels disponibles sur le portail.

25/09/2019 05:52

Grand Comptage des Oiseaux du Jardin - Bilan 2019

Grand Comptage des Oiseaux de Jardin 2019 : nouveau record en Normandie !

Malgré la tempête hivernale du weekend des 26 et 27 Janvier 2019, une grosse vague d'observateurs a participé au 16ème Grand Comptage normand des Oiseaux de Jardin. En effet, vous avez été 2467 participants à scruter 1804 jardins (dont 245 enregistrés par la LPO, notre partenaire en l'occurrence). Un record régional et national depuis la création de cette enquête ! Le Calvados se place en tête de tous les départements français avec 549 comptages... la Manche arrive deuxième avec 445 comptages et la Seine-Maritime se classe troisième avec 339 comptages. L'Eure avec ses 239 comptages et l'Orne avec ses 232 comptages viennent compléter cette belle performance normande.

Notre vedette de l'année, le Rouge-gorge familier - Guimouth InneAu total, sur l'ensemble de notre région (1001 communes participantes), ce sont un peu moins de 55000 oiseaux de 39 espèces différentes qui ont visité nos jardins. Si l'hiver 2019 reste sans surprise notable dans les résultats, le trio de tête des oiseaux les plus fréquents de nos jardins a tout de même subi quelques interversions. Ainsi, alors qu'il était en bas du podium en 2018, le Rouge-gorge familier a été l'oiseau le plus observé cette année (présent dans 82% des jardins), détrônant le Merle noir (présent dans 79,2% des jardins) qui de premier se retrouve second et la Mésange charbonnière (présente dans 75,8% des jardins) qui termine troisième au lieu de deuxième l'an dernier...

Moineau domestique -  Guimouth InneLe Moineau domestique, comme les années précédentes, est l'oiseau le plus abondamment observé (avec une moyenne de 7,1 moineaux domestiques par jardin). La Mésange bleue arrive en seconde position (avec une moyenne de 2,6 mésanges bleues par jardin) et le Pinson des arbres complète le podium (avec une moyenne de 2,3 pinsons des arbres par jardin), prenant ainsi la place de la Mésange charbonnière (troisième en 2018). Pour la suite de ces classements, vous référer aux différents graphiques.

À noter que cet hiver, le Gros-bec casse-noyaux aura été absent des 20 espèces les plus fréquentes de nos jardins (seulement présent dans 1,4% des jardins en 2019 contre 10,7% en 2018). Cet écart s'explique par l'irruption exceptionnelle de ce passereau nordique l'année dernière.

Merci à Guillaume Debout pour le formulaire en ligne; aux photographes : Pascal Bernardin, William Duvernoy, Guimouth Inne et Jacques Rivière pour leurs clichés; à Manon Jean (illustration) et Lou Potet (graphisme) pour l'affiche; à Marion Chatelier pour les plaquettes d'aide à l'identification; à Martin Billard pour l'aide au traitement des données; à Annie Chêne pour les formulaires papiers et E-mails; aux animateurs de l'Association Faune et Flore de l'Orne et aux nombreux médias pour leur forte mobilisation autour de cet événement.

Amis participants, encore un grand merci pour votre superbe mobilisation ! Votre enthousiasme nous rendant optimistes, nous espérons vous voir atteindre "les 3000 observateurs" pour le Grand comptage des oiseaux de jardin des 25 et 26 janvier 2020 ! À très bientôt !

http://gcoj.gonm.org

Nicolas Klatka